Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

SODI RACING TEAM - Comunicado n°86

12/09/17 Victoire mondiale en KZ2 et titre de vice-Champion du Monde KZ pour Sodikart
SODI RACING TEAM - World Karting Championship - Wackersdorf

Le grand rendez-vous mondial des KZ et KZ2 a confirmé les performances remarquables des châssis Sodi au plus haut niveau. Alex Irlando a remporté la Super Coupe Internationale KZ2 tandis qu'Anthony Abbasse, tout juste remis d'une blessure, montait sur la 2e marche du podium du Championnat du Monde KZ.

 

KSP_143_5806.JPG 

La satisfaction était de mise chez les pilotes Sodi ce week-end en Allemagne. Les châssis français, présents en nombre, ont fait preuve d'une compétitivité remarquable face à une concurrence internationale de référence. Que ce soit dans le Sodi Racing Team, à travers le team satellite CPB Sport ou encore des équipes privées, Sodikart a franchi une nouvelle étape vers les sommets de la compétition en présence des 160 meilleurs pilotes du monde. La marque française ne cesse de renforcer sa réputation auprès des compétiteurs internationaux comme l'a montré une forte participation de 16 pilotes en provenance de 9 nations.


Victoire mondiale pour Irlando en KZ2

Le pilote italien du Sodi Racing Team Alex Irlando s'est montré à la hauteur de l'évènement. Auteur du 7e temps parmi les 118 participants lors des essais chronos de la Super Coupe Internationale KZ2, il franchissait cinq fois de suite en vainqueur la ligne d'arrivée lors des manches qualificatives. Une pénalité durant la dernière manche l'empêchait malheureusement de partir depuis la première ligne pour de la finale. Malgré ce handicap, Irlando remontait rapidement de la 6e à la 2e position et tentait plusieurs attaques sur le leader. Il réussissait à s'imposer intelligemment dans le dernier virage du dernier tour lors d'un finish à couper le souffle. Irlando offrait ainsi à Sodikart sa première victoire mondiale en KZ2. Parmi les dix autres pilotes Sodi de la catégorie, les exploits n'ont pas manqué. Le jeune Israélien Ariel Levi du team CPB Sport a fait sensation en commençant par décrocher le 3e temps des chronos. Il se maintenait aux portes du top 10 à l'issue des manches, mais devait renoncer trop tôt en finale. Pilote privé, Hubert Petit a réalisé des prouesses en remportant notamment sa dernière manche qualificative avant d'atteindre la 12e position sous le damier de la finale. Un spoiler décroché le reléguait ensuite au 25e rang. Le Lituanien Rokas Baciuska (CPB Sport) achevait une prestation très régulière à la 16e place. Retardé par un problème de transpondeur dans une manche, Alexandre Arrue (CPB Sport) revenait 26e dans la finale. D'autres belles performances n'ont pas pu se concrétiser dans l'intensité des affrontements en piste.


Abbasse à trois dixièmes du titre mondial
Accidenté lors de l'épreuve européenne d'Oviedo, Anthony Abbasse ne pensait pas, quelques semaines avant l'épreuve, être en mesure de prendre le départ de ce Championnat du Monde KZ.
Anthony a pourtant été le plus redoutable des protagonistes de la compétition en commençant par signer la pole position des essais chronométrés. Leader à la fin des manches, Anthony s'élançait depuis la pole position de la finale. Malgré un départ mouvementé, il a pu se battre pour la victoire face au champion sortant. Les écarts étaient infimes entre les deux rivaux et le pilote Sodi n'a malheureusement pas trouvé l'occasion de s'emparer de la première place. Il décroche néanmoins un second titre consécutif de Vice-Champion du Monde, un véritable exploit en fonction des circonstances. Sodikart assure ainsi un nouveau résultat exceptionnel avec une présence ininterrompue sur tous les podiums KZ de la saison. Le Néerlandais Bas Lammers naviguait dans le top 10 avant de renoncer en finale suite à un accrochage. Le Suédois Douglas Lundberg (CPB Sport) ne cessait de progresser et remontait 8 places pour terminer 7e de la finale.


Sur le plan mécanique, la collaboration étroite entre Sodikart et TM Racing a porté ses fruits que ce soit avec les moteurs directement issus de l'usine sous la férule de Franco Drudi, ou de ceux passés par les mains d'autres préparateurs comme Galiffa Kart.


Présent à Wackersdorf, le Président de Sodikart Bertrand Pignolet ne cachait pas son enthousiasme : « La victoire d'un Sodi au niveau mondial est un évènement d'autant plus important qu'il intervient dans une catégorie à la fois populaire et accessible pour beaucoup de passionnés. Pour gagner, Alex Irlando utilisait, comme le veut la réglementation KZ2, un châssis strictement de série. Sur le plan sportif, c'est une superbe récompense pour l'énorme travail effectué par le team et son manager Julien Dexmier, mais aussi par l'usine et l'ensemble du personnel qui assure au quotidien une production de très haute qualité. L'engouement pour les châssis de la gamme Sodi Racing se développe aussi bien en France qu'à l'étranger et je peux vous assurer que le meilleur est encore à venir ! »

Os Últimos comunicados SODI RACING TEAM

Corridas associadas

logo
World Karting Championship
KZ
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros