Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > WSK Euro Series

Karol-Basz-KF1.jpg

 

Le temps est beau, bien que légèrement nuageux sur la piste de Zuera pour les premiers chronos de la WSK Euro Series, ceux de la KF1. La température reste relativement fraîche par rapport aux jours précédents, autour de 20°. Les résultats sont difficiles à suivre en direct avec une connexion internet très lente, voire inexistante, en salle de presse.

 

Le meilleur temps est réalisé par Karol Basz (RK/BMB), 1.00.175 devant Nyck De Vries (Zanardi/Parilla) en 1.00.196 et Yu Kanamaru (Tony Kart/Vortex). Laura Tillett (CRG/Maxter) s'offre le 4ème temps devant Mark Litchfield (FA Kart/BMB) et Alexander Albon (Intrepid/TM). Moller-Madsen (Tony Kart/Vortex) termine dernier à cause d'un étrange problème de pneumatique. 20 concurrents s'affrontent dans cette catégorie.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Felix Nilsson

30/07/11 - 09:30

Nilsson rapide à Zuera

Felix-Nilsson-KF3.jpg

 

Le bilan de ce premier Championnat d'Europe KF3 est très encourageant pour Felix Nilsson. Grâce à la vélocité de son Intrepid/Parilla préparé par LM Karting, le jeune Suédois a pu réaliser les meiileures performances de sa courte carrière alors que le plateau était extrêmement relevé. La rapidité en piste est désormais acquise, il lui reste maintenant à gagner en expérience pour concrétiser en course.

 

Dès les chronos, on s'aperçoit que Félix n'est pas venu en Espagne pour bronzer. 7ème de sa série, il pointe à 2 dixièmes des meilleurs. Manque de chance, les conditions de piste ont changé en cette fin de journée et les deux autres séries qui l'ont précédé étaient plus rapides. Résultat, il se retrouve 33ème au classement général, ce qui le fait partir en 7ème ligne dans les phases de qualification.

 

En première manche, la machine de Felix n'est pas encore au top et il réalise des temps moyens. Cependant un bon départ et une belle course lui permettent de se battre aux portes du top 10 avant de terminer 16ème. Dans les 3 autres manches qualificatives, Felix va connaître des soucis techniques au démarrage et sera retardé par un accrochage. Cependant, il va se faire remarquer par une vitesse impressionnante : deux 2èmes temps et un meilleur tour viennent récompenser ses progrès. A un tel niveau de compétition, c'est un exploit !

 

Pourtant cela ne suffira pas pour lui assurer la qualification en phase finale. Il prendra tout de même le départ de la Finale B en 9ème ligne, mais devra renoncer prématurément. En tout cas, Felix a su prouver une excellente pointe de vitesse sur ce meeting européen qu'il ne devrait pas tarder à exploiter pour obtenir les résultats tant attendus.


Site officiel : www.felixnilssonracing.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > CRG

30/07/11 - 08:48

Bon anniversaire Mirko !

Mirko-Torsellini-KZ2.jpg

 

Mirko Torsellini, le jeune pilote KZ2 talentueux du CRG Racing Team, fêtait ses 18 ans vendredi 29 à Zuera. Actuellement 2ème au classement provisoire de la WSK Euro Series, 3ème du Championnat d'Europe à Wackersdorf, Mirko réalise une superbe saison au volant de son CRG/Maxter. C'est, de plus, un garçon très sympathique, discret et apprécié dans le paddock. Réunis autour d'un grand gâteau et de verres de champagne, ses amis ont tenu a partagé ce moment avec lui, comme Giancarlo et Eddy Tinini à sa gauche sur la photo. Auguri, Mirko !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Team > CRG

Felice-Tiene-KF1.jpg

 

La première journée de la manche espagnole du Championnat du Monde KF1 aura montré le gain effectué par CRG en termes de performance depuis Wackersdorf. C'est Felice Tiene qui a réalisé les meilleurs résultats de l'équipe avec la 5ème place dans la course 1 et la 4ème dans la course 2, ayant même occupé la tête au 2ème passage avant de se battre dans le top 3.

 

Les CRG/Maxter ont connu davantage de difficultés le dimanche. Laura Tillett casse en début de séance chrono, mais s'offre une belle remontée de la 24 à la 11ème place dans la course 3. Malheureusement, Tiene ne parvient pas à décoller des alentours de la 15ème position et Jordon Lennox-Lamb est victime de deux abandons successifs.

 

Le CRG Racing Team compte bien maintenir ses efforts pour accentuer dans les prochaines épreuves la progression enregistrée lors du meeting CIK à Zuera.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA European Championship

29/07/11 - 18:48

A trois pour un titre

CIK-FIA-European-Superkart-Championship-leader_Emmanuel-Vinuales-_Photo-CIK_.jpg

 

Selon son schéma habituel, le Championnat d’Europe CIK-FIA de Superkart comporte trois épreuves. Les deux premières ont eu lieu en France (à Magny-Cours) et en République Tchèque (à Most). Les traditionnels « Rizla Racing Days » sur le TT-Circuit d’Assen, aux Pays-Bas, auront le privilège ces 5, 6 et 7 août de clôturer le tour d’Europe de la saison 2011 et vont avoir l’insigne honneur de désigner le Champion parmi les trois Pilotes encore en lice pour ce sacre : le Français Emmanuel Vinualès, le Britannique et champion sortant Gavin Bennett et l’Allemand Daniel Hentschel.
 
Souvent dominée par des Pilotes de 40 ans et plus, voire par des quinquagénaires, la discipline a vu au cours des dernières années de plus en plus de jeunes s’investir dans la catégorie et secouer petit à petit les valeurs établies. Le Britannique Gavin Bennett (32 ans) a été parmi les premiers « jeunes » à faire de la résistance face aux Pilotes dits d’expérience. Sans encore être un vieux baroudeur, celui qui compte aujourd’hui trois titres européens (2007, 2009 et 2010) à son palmarès est lui-même menacé par plus jeunes que lui : pour décrocher un quatrième sacre européen, il lui faudra venir à bout du Français Emmanuel Vinualès (26 ans) et de l’Allemand Daniel Hentschel (26 ans).
 
Lui-même fils d’un ancien Pilote de Superkart (ex-Champion de France et vainqueur d’une course du Championnat d’Europe en 2002, Emmanuel Vinualès atteint cette saison un niveau que l’on pressentait venir depuis quelque temps déjà. Hyper rapide dès ses premières courses (2004), le jeune Français est désormais plus mûr, plus constant et dispose d’un matériel capable de le placer en haut de la hiérarchie. Bien conseillé par son père François, il a idéalement entamé le Championnat d’Europe 2011, terminant second de la Course 1 à Magny-Cours dans le sillage du Champion en titre Bennett, puis premier de la Course 2. Et comme Bennett avait été victime de problèmes de carburateur dans cette même Course 2, Vinualès avait bouclé la première épreuve avec un bel avantage. Cette avance s’est certes partiellement réduite au soir de la deuxième épreuve, à Most, en Tchéquie, mais est restée suffisante pour que Vinualès puisse aborder l’ultime round en tête ici à Assen.
 
En Tchéquie, le duel entre le Français et le Champion sortant Bennett a connu quelques temps forts : en Course 1, ils ont été au coude à coude, se passant et se repassant plusieurs fois avant que Vinualès ne lâche prise par la faute de ses pneus ; en Course 2, la tension était telle que chacun commettait un tête-à-queue.
 
Le règlement du Championnat prévoit de ne retenir que les 5 meilleurs résultats sur 6 possibles. Dans ces conditions, la seconde place actuelle de Bennett n’est pas aussi pénalisante qu’il n’y paraît, et l’Anglais, en plus de l’avantage psychologique d’avoir gagné deux courses contre une seule à Vinualès, est dans une position plus confortable, même s’il sait ne plus avoir droit à la moindre erreur.
 
L’Allemand Daniel Hentschel se tient en embuscade. S’il n’a pas gagné de course, il s’est signalé par une belle régularité, avec 3 podiums en 4 courses. Il faut remarquer que Vinualès, Bennett et Hentschel ont en commun leur châssis de marque Anderson et leur moteur DEA.
 
Les précédentes courses ont démontré que d’autres Pilotes peuvent prétendre à la victoire, à défaut d’encore pouvoir viser le titre. Ex-Pilote de Formule 3 et ex-Champion d’Europe de Superkart (2008), l’Allemand Peter Elkmann a mis du temps à mettre son nouveau matériel (MS Kart – DEA) au point mais a fini par gagner la Course 2 en République Tchèque. Galvanisé par sa récente victoire au British Superkart Grand Prix à Cadwell Park, Carl Hulme (Anderson-FPE) est en confiance et cherchera, après avoir atteint plusieurs podiums européens, à conquérir sa première victoire au plus haut niveau actuel du Superkart.
 
L’autre bonne surprise est venue du Néerlandais Marcel Maasmann : désormais intégré au Team Redspeed, il joue les premiers rôles, au point d’avoir rapporté de Most une 2e et une 4e places ! Galvanisé par son public, fera-t-il encore mieux à Assen ? Sa compatriote Priscilla Speelman – qui est la seule féminine du plateau – a jusqu’ici connu moins de réussite en Championnat d’Europe (deux 11e places à Magny-Cours), mais Assen sera l’occasion idéale pour terminer en beauté par de possibles arrivées dans les Top 10.
 
À Assen, les Superkarts partageront l’affiche d’une épreuve habituellement suivie par plus de 50 000 spectateurs avec des motos, des voitures de tourisme et des GT. Ils disputeront leur première séance d’essais qualificatifs le vendredi après-midi, leur seconde séance le lendemain et courront leurs deux Courses le dimanche 7 août (10h15 et 15h05). Les résultats pourront être consultés en temps réel sur www.cikfia.com.
 

 

Info & Photo CIK


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires