Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > GPO Karting

On espère de la bagarre entre les prétendants à la victoire finale KF3 avec Etienne Mordret (Zanardi/Parilla), Esteban Ocon (FA Kart/Vortex), Paolo Besancenez (Sodi/Parilla) et Valentin Moineault (Sodi/Parilla). Le départ va être crucial sous la forte chaleur de Laval. Tout se passe bien, Mordret vire en tête devant l'étonnant Bryan Elpitiya (Zanardi/Parilla), Ocon, Besancenez et Hubert Petit (Sodi/Parilla). Moineault perd une roue et toutes ses chances dans le 2ème tour. Demarque, Landais, Boccolacci et Ilott manquent à l'appel.

 

Etienne-Mordret-KF3.jpg

 

Mordret trace sa route, Ocon et Besancenez ne lâchent pas le sillage d'Elpitiya, Petit suit à quelques longueurs et se rapproche du trio. Tour 8: Ocon, puis Besancenez attaquent Elpitiya, suivis dans la foulée par Petit. Mordret est le plus rapide en piste, à près de 3 secondes de ses poursuivants. Petit revient un moment sur Besancenez, mais ce dernier hausse à son tour le rythme pour réduire l'écart sur Ocon. On a désormais l'habitude de voir les écarts faire l'accordéon sans que les positions évoluent pour autant.

 

Ocon se ménage une marge de sécurité sans pouvoir refaire son retard sur le leader Mordret, à 4,5'' devant. Petit est sur les talons de Besancenez, tandis que François Bécamel (Kosmic/Parilla) revient progressivement sur Elpitiya en 5ème position, une belle remontée pour un pilote parti en dernière ligne. Victoire implacable pour Mordret, 5'' devant Ocon, Besancenez, Petit et Elpitiya.

 

Podium-KF3.jpg

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Pilote > Charly Bizalion

21/08/11 - 14:47

Charly va bien !

Charly_Bizalion_Laval.jpg

 

Charly Bizalion a fait peur a tout le monde après sa grosse cabriole de la préfinale KZ2 du GPO de Laval. Son kart avait décollé dans le droite après le départ et le pilote s'était littéralement envolé par-dessus le grillage avant de retomber durement sur l'asphalte de la voie des stands.

 

Après un examen approfondi à l'hôpital de Laval, Charly est revenu dans le paddock pour assister aux finales. Il souffre d'hématômes et d'une fêlure à un doigt, rien de très grave par rapport à l'accident dont il a été victime. Ouf ! Nice to see you with us, Charly !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > GPO Karting

Deux pilotes belges et néanmoins talentueux occupent la première ligne de la finale KF2: Bryan Laloux (Kosmic/Vortex) et Guillaume De Ridder (Tony Kart/Vortex). Charge à Léo Roussel et Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) de ne pas laisser perdurer une telle situation à peine tolérable !

 

C'est raté pour Roussel qui s'accroche avec Ingrid Girard (CRG/Maxter) à la suite d'un départ acrobatique et visite le bac à gravier. Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) n'a pas attendu pour se placer en embuscade derrière les deux Belges, suivi par Hubert, Pascal Belmaaziz (DR/Parilla), Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) et Andrea Pizzitola (FA Kart/Vortex). Soudain Sendin rétrograde 7ème au 3ème passage, ce qui n'arrange pas ses affaires.

 

Les tours se succèdent et les positions sont aussi stables qu'un chêne sessile dans la forêt de Tronçais. 10 laps to go. On s'inquiète pour le risque d'insolation dans la tribune principale de Laval à cause de l'avis de vigilance orange canicule émis par Météo France, sans parler du risque de tempête tropicale dans les Antilles. Tre giri al termine della questa gara.

 

Podium-KF2.jpg

 

Le suspense est intenable : le dernier tour va-t-il arriver à son terme ? Oups, on nous signale que Deguffroy serait en train d'attaquer Hubert pour la 3ème place. Belmaaziz vient s'en mêler. Et ça passe, d'armes, Deguffroy est trois devant Hubert et Belmaaziz., Pizzitola 6ème, Sendin 7ème, Vermeylen 8ème. La victoire revient de manière plus que justifiée à Bryan Laloux, suivi par son compatriote De Ridder. Mais on apprend que Deguffroy n'est pas au poids et c'est ainsi Hubert qui monte sur la 3ème marche du podium.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evènement Régional > FFSA Karting

Départ plutôt calme pour les concurrents de la préfinale Nationale à Laval, le poleman Jouvanceaux (Tony Kart) conservant sa place et creusant rapidement un écart significatif sur William Westerloppe (Mirage), Mathias Vaison (Tony Kart) et Jules Gounon (Tony Kart). Mais cela s'anime avec le dépassement de Vaison et Gounon sur Westerloppe. Emmanuel Reviriault (CRG) devance Adeline Prudent (CRG) pour la 5ème place. Marco De Peretti (Kosmic) pointe 16ème après un premier tour difficile.

 

Vaison part à la chasse du leader Jouvanceaux, Gounon est légèrement distancé, suivi d'assez près par Westerloppe, Reviriault, Prudent et Fotia. Remontée de Séphora Lorenzo (Birel) partie 27ème et maintenant 17ème, juste derrière De Peretti, qui se fait bientôt dépasser. Au terme d'une course peu palpitante, Jouvanceaux l'emporte devant Vaison, Gounon et Westerloppe.

 

 

Info Kartcom


Evenement National > FFSA Karting

Antoine-Jouvanceaux-Nationale.jpg

 

C'est bien Antoine Jouvanceaux (Tony Kart) qui s'est montré le plus convaincant des 56 concurrents du Championnat de France Nationale à Laval. Avec ses 3 victoires, il sort avec le meilleur score possible des phases de qualification. Certes, Mathias Vaison ( Tony Kart) n'est pas loin, mais leur unique confrontation directe a tourné à l'avantage de Jouvanceaux, déjà dominateur des essais chronos. William Westerloppe (Mirage), Jules Gounon (Tony Kart) et Thomas Laurent (Tony Kart) forme un trio serré aux 3, 4 et 5èmes places, mais seul Westerloppe a pu s'imposer dans une manche.

 

Le grand leader du Championnat, Marco De Peretti (Kosmic) a perdu beaucoup de terrain lors d'un accrochage dans sa dernière manche qu'il achevait en 21ème position. Il pointe 10ème avant les phases finales avec une furieuse envie de fêter son titre plus que probable par un bien meilleur résultat. Les choses se présentent moins bien pour le second du classement provisoire, François Xavier Venet (Sodi) à cause de son absence dans la manche 1 qui le relègue en 19ème position pour le départ de la préfinale.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires