Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

Evenement National > Championnat de France

C'est une drôle de mésaventure, pas très drôle en fait, qui est arrivée à un pilote Cadet la semaine dernière lors de la 3e épreuve du Championnat de France à Mirecourt. Hugo Hakkinen (ART GP/Rotax) venait de réaliser le 4e temps de son groupe aux essais chrono quand sa mécanique a été contrôlée. Il s'est malheureusement avéré que le pointeau de son carburateur ne portait pas la gravure réglementaire, ce qui motivait sa disqualification des chronos. Un coup dur pour un pilote classé jusque-là 4e au Championnat...

 

KSP-Hugo-HAKKINEN.jpg

 

Le problème ne vient pas d'une éventuelle tricherie de la part de l'équipe: la pièce non gravée était bien identique au modèle gravé, mais surtout elle était strictement d'origine, c'est-à-dire livrée telle quelle avec le moteur. Il semblerait que ce ne soit pas un cas isolé et que le marquage spécifique effectué par Rotax ne soit pas totalement systématique. 

 

Le même moteur, et son carbu, avaient déjà été contrôlés deux fois cette saison sans qu'aucune anomalie ne soit notée. Mais on ne peut pas reprocher aux commissaires techniques de Mirecourt d'avoir effecué leur travail avec zèle. Cependant, il est vraiment dommage de la saison d'un pilote, des plus corrects au demeurant, soit plombée de la sorte. On ne peut pas savoir ce qu'Hugo aurait réussi sans ce handicap, mais il se retrouve maintenant 10e au classement général alors qu'il aurait pu se battre pour un podium. Remarquons au passage que la réaction de l'équipe, et particulièrement celle du papa d'Hugo, a été extrêmement mesurée, un détail à souligner dans un paddock Minime Cadet où certains sont souvent prompts à s'enflammer.  

 

En attendant que le problème soit résolu de la part de Rotax, les équipes ont sans doute intérêt à rester vigilantes sur la conformité de leur matériel, ce qui ne doit pas être simple pour les petites structures familiales. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Produit > France

EVO-Skate.jpg

 

Grâce à Racing Factory de Charly Diemer, le skate électrique fait son apparition dans le milieu du karting français. Racing Factory distribue en effet la marque EVO-Skate, made in France et leader incontesté du marché. Engin ludique et pratique, mais surtout très tendance, le skate électrique sait être rapide - 35km/h en pointe - et endurant avec sa batterie lithium qui permet jusqu'à 30 km d'autonomie. Il se pilote à l'aide d'une télécommande pour la vitesse, et avec l'inclinaison de la planche, comme tous les skates, pour la direction. 

 

Différents modèles sont disponibles, du street au long board en passant par le cross, pour les amateurs de sensations, entre snowboard et surf, habitués de la glisse façon skate. Si son usage est encore limité sur la voie publique, il ne manque pas d'espaces où s'amuser avec un EVO-Skate. Très à l'aise dans les skate parks, cette machine du futur sait aussi évoluer dans la nature, en bord de mer, sur les terrains privés et dans les paddocks de karting. Impressionnant par ses performances, l'EVO-Skate est aussi étonnant par son silence de fonctionnement et son respect de l'environnement. Un seul conseil, essayez-le ! 

 

Racing Factory - Charly Diemer

charly.diemer@gmail.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement National > Belgique

Depart_X30_Senior_Mariembourg_KDF_2013.jpg

 

Si les habitués de la Belgian ASAF Karting Series mettront le cap sur la France en ce premier week-end du mois d’août, ce n’est pas pour y prendre des vacances. La piste d’Ostricourt, près de Lille, constituera en effet le théâtre du Trophée du Nord, troisième rendez-vous de la compétition belge. Plus de 110 pilotes – dont quelques français – y sont attendus et le soleil devrait lui aussi être de la partie pour passer en beauté le cap de la mi-saison !
 
Plus de trois mois se sont écoulés depuis le Trophée du Karting des Fagnes, disputé fin avril à Mariembourg. Cette très longue trêve a permis aux jeunes pilotes de soigner leur scolarité et à certains de se distinguer au niveau international. Mais en cette période estivale, nombreux sont les animateurs de la Belgian ASAF Karting Series qui ne cachent plus leur impatience de voir la deuxième partie de saison débuter à Ostricourt. Découverte par beaucoup l’an dernier, la piste française, située à une trentaine de kilomètres de Lille, avait fait l’unanimité auprès des concurrents qui avaient apprécié un tracé combinant à la fois des portions rapides – dans la première partie – et des zones plus techniques, notamment dans la deuxième partie. Après les deux premières épreuves à Mariembourg et avant le rendez-vous de Francorchamps, cette course pourrait marquer un tournant dans les luttes pour les différents titres mis en jeu, d’autant que quelques Français participant à cette épreuve « Open » avec leur licence nationale pourraient venir jouer les arbitres. Faisons donc le point de la situation dans les huit catégories avant le Trophée du Nord !

 

Voici les points du forts du communiqué complet à télécharger ci-dessous.

 

- X30 Senior : Bécamel sur ses terres

- X30 Junior : Le break pour Potty ?

- Mini : Qui contre Muth ?

- KZ ASAF : Charles en favori

- X30 Shifter : Moris… oui mais !

- X30 Master : Corthals face à Smits

 -EERP 250 : Ledoux restera-t-il invincible ?

- Promokart : Du fun à prix réduit, Compère et Bailly en leaders

 

 

Info KP Event / © Photo Kart'Im


Pilote > Julien Darras

FMP_Julien-Darras-CSAI-2013-Siena-pista.jpg

 

Décidément, le Championnat d'Italie réussit bien à Julien Darras. Il s'est encore une fois montré très performant lors du 3e meeting de la saison à Sienne. "Je suis fier de mon pilote" n'hésitait pas à déclarer Ludovic Miretti. "Il a vraiment bien roulé, faisant preuve d'intelligence et de maturité. Il évolue dans le bon sens, ça fait plaisir !"

 

En effet, la compétition n'était pas gagnée d'avance au vu des performances enregistrées lors des essais libres. Mais au fur et à mesure que la piste se chargeait en grip et que le travail avançait avec son nouveau mécanicien Kevin Cuoco, le Tony Kart/TM allait de mieux en mieux. 9e temps des chronos après avoir été gêné dans son tour rapide, Julien gérait parfaitement ses manches en alignant des chronos très convaincants. 

 

FMP_Julien-Darras-CSAI-2013-Siena-podio.jpg

 

Parti de la 5e position, il remontait 2e derrière Luca Corberi échappé depuis le départ. Julien se contentait de cette place et économisait ses gommes pour la suite. La grille inversée pour les 8 premiers le faisait en effet partir 7e pour la course 2 et il lui fallait sortir le grand jeu pour revenir en tête. Avec le meilleur tour en course, s'était chose faite avant la mi-course, Julien signant une nouvelle victoire en Italie. Il conforte ainsi sa position de leader au championnat qui parait maintenant bien engagé pour le Français avec ses 46 points d'avance. 

 

Site officiel: www.juliendarras.com

 

 

Info Kartcom /© Photos FMP


Circuit > KSP

31/07/13 - 10:50

Mirecourt vu du ciel !

KSP_Avion.jpg

KSP_Avion-2.jpg

KSP-Mirecourt-2013.jpg

KSP-Mirecourt-2013-Haut.jpg

KSP_Commandant.jpg

 

© Photos KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires