Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Video > World Karting Championship

 

0h00' - 0h12': M18 Préfinale 1

0h19' - 0h38': Académie Course 1

1h00' - 1h22': Académie Finale B (pas de son)

1h24' - 1h39': M18 Préfinale 2

1h44' - 2h02': M18 Finale B

2h29' - 2h45': Académie Course 2

3h14' - 3h37': M18 Finale

 

© Video CIK-FIA


International > World Karting Championship

Leader du Trophée Académie avant d’arriver à Bahreïn pour le troisième et dernier rendez-vous, Joonas Lappalainen a su faire preuve d’une grande maturité pour s’assurer du titre sous la lueur des projecteurs du Viva Karting Track.

 

Terminant les deux Courses du jour aux 4e et 6e places, le Finlandais a parfaitement géré cette fin de saison. « Lors de la Course 1, je luttais pour la victoire, mais j’ai vu que mes principaux rivaux ne pouvaient pas marquer de gros points », racontait-il. « Je n’ai donc pas voulu prendre trop de risques dans le sprint final et je me suis contenté de la 4e place. Lors de la seconde confrontation, j’ai été impliqué dans une bousculade au premier virage et j’étais seulement 15e après le premier tour. Je me suis alors appliqué à remonter et j’ai pu croiser le drapeau à damier au 6e rang, ce qui est mon moins bon résultat de la saison. Au final, on peut dire que j’ai été très régulier et que j’ai joué les avant-postes lors de chaque épreuve. »
 
Le titre de Joonas Lappalainen fut d’autant plus incontestable que l’Espagnol Javier Cobian, deuxième de la compétition, n’a pu faire mieux qu’une 10e et une 16e places. De son côté, George Russell connaissait un week-end à oublier au plus vite. Parti à la faute au début de la Course 1 alors qu’il essayait de suivre le rythme de Lappalainen et du Russe Alexander Maslennikov, le Britannique était contraint à l’abandon. Il devait ensuite également renoncer lors de la deuxième joute et plongeait à la 10e place du classement final.

 

Championnat-ACA.jpg

 

Des deux Courses disputées à Bahreïn, on retiendra le superbe doublé de Thomas Michael Bale, le représentant de la fédération nationale des Emirats Arabes Unis. « J’habite à une heure d’avion d’ici », souriait le jeune homme, devenu le premier vainqueur d’une course de la CIK-FIA pour son pays. « Et cette épreuve était en quelque sorte ma course à domicile. Je suis donc évidemment plus qu’heureux ! »
 
Lors de la première Course, Bale était rejoint sur le podium par le Russe Alexander Maslennikov et par le Norvégien Martin Ellegard. Derrière Joonas Lappalainen, au pied du podium, le Néerlandais Martijn Van Leeuwen devançait de justesse le Belge Benjamin Lessennes. On retrouvait encore dans le top 10 le Français Erwan Julé, le Brésilien Giuliano Raucci, la Suédoise Lina Von Schedvin et l’Espagnol Javier Cobian.

 

Durant la deuxième Course, c’est le Français Erwan Julé, auteur d’un superbe départ le propulsant d’emblée au 2e rang, qui terminait dans le sillage de Thomas Michael Bale. Martijn Van Leeuwen confirmait son bon résultat de la première confrontation par un podium devant Lina Von Schedvin, Benjamin Lessennes, Joonas Lappalainen, la Française Adeline Prudent, deuxième féminine, le Belge Amaury Bonduel, Martin Ellegard et l’Allemand Christopher Dreypsing.
 
Profitant de ce week-end au Moyen-Orient, Erwan Julé s’est emparé de la troisième marche du podium du championnat derrière Joonas Lappalainen et Javier Cobian. La 4e place est revenu à Thomas Michael Bale, lequel a devancé Banjamin Lessennes, Martin Ellegard, Martijn Van Leeuwen, le Français Paolo Besancenez, Adeline Prudent et George Russell.
 

 

Info CIK / © Photo KSP


Au terme d’un final plein de rebondissements à Bahreïn, le Britannique Henry Easthope a succédé à ses compatriotes Jake Dennis et Matthew Graham au palmarès du Championnat du Monde M18 (moins de 18 ans). Deuxième de la dernière Finale de la saison, remportée par l’Australien Joseph Mawson, le Monégasque Charles Leclerc a vu le titre lui échapper pour un point dans le tout dernier tour.

 

Le suspense a duré jusqu’à la toute dernière seconde. Mais en gagnant deux places dans le tout dernier tour et en franchissant le drapeau à damier au 8e rang, Henry Easthope (Sodi) a arraché in-extremis le titre de Champion du Monde M18 (moins de 18 ans) sur le Viva Karting Track de Bahreïn. Ce scénario digne d’un thriller est venu ponctuer de la plus belle des façons la première apparition d’un Championnat du Monde de karting au Moyen-Orient, mais aussi la première épreuve de l’histoire à se dérouler de nuit, à la lueur d’énormes projecteurs.

 

Championnat-U18.jpg

 
« Je n’arrive toujours pas à y croire », soufflait Henry Easthope durant la conférence de presse. « J’ai absolument tout donné durant tout le week-end. Je n’ai pas eu de réussite lors des deux Préfinales. J’ai été poussé hors de la piste au départ de la première, puis j’ai souffert dans la deuxième. Je partais donc de la 16e position seulement. En début de course, je n’étais pas très rapide, mais petit à petit j’ai senti que mon châssis fonctionnait de mieux en mieux et j’ai commencé à gagner des places. Dans le dernier tour, deux Pilotes se sont touchés devant moi et j’ai pu gagner deux positions, ce qui m’a permis d’être champion. Mais comme ce week-end fut str essant ! »
 
Henry, qui fêtera ses 18 ans dans 5 jours, est le troisième britannique de rang à remporter le Championnat du Monde M18 après Jake Dennis et Matthew Graham. Quant à la marque française Sodi, elle remporte le Championnat du Monde des Marques pour la première fois dans cette catégorie, rejoignant ainsi au palmarès Top Kart et Zanardi.
 
Ayant longtemps cru qu’il pourrait coiffer la couronne mondiale, Charles Leclerc (ART GP) ne pouvait conserver le leadership qu’il avait occupé en début de course et devait se contenter de la 2e place tant dans la course que dans le classement final du championnat. Le Monégasque, champion l’an dernier dans le Trophée Académie, est vraiment passé très près de remporter aussi le titre dans la catégorie supérieure.

 
Si Leclerc n’a pas gagné, c’est parce que devant lui, Joseph Mawson (Top Kart) a réalisé la course parfaite. Troisième en début de course, l’Australien a doublé coup sur coup le Britannique Ben Barnicoat (ART GP) et Charles Leclerc avant de leur résister pendant plus de 10 tours. Quinze ans après James Courtney, il devenait le premier Australien à remporter une épreuve mondiale depuis 1997. Mawson s’imposait finalement pour moins de 2 dixièmes de secondes devant Leclerc, Barnicoat terminant à un peu plus de 6 dixièmes et… 39 millièmes seulement devant l’Italien Federico Savona (Top Kart), bien revenu en fin de course. Quoi qu’il en soit, ce quatuor groupé en moins de 7 dixièmes aura offert un spectacle exceptionnel à des spectateurs découvrant le kar ting de haut niveau, mais aussi à ceux qui ont suivi la course en direct sur www.cikfia.tv.
 
A distance respectable, le Britannique Sam Webster remportait la lutte pour la 5e place devant le Danois Martin Mortensen (FK) et le Russe Seva Gagen (Parolin). Le top 10 était complété par Henry Easthope, le Finlandais Ville Mäntylä (Energy) et le Champion du Monde M18 de 2011, Matthew Graham (Zanardi).
 
Dans le classement final du championnat, Anthoine Hubert (FK) rejoignait Henry Easthope et Charles Leclerc sur le podium. Mais le Français avait de quoi être déçu après avoir vu ses espoirs s’envoler suite à un accrochage lors de la deuxième Préfinale. Avec un châssis endommagé, il ne pouvait en effet faire mieux qu’une 19e place en Finale. Grâce à sa victoire de Bahreïn, Joseph Mawson grimpe à la 4e place du championnat devant Martin Mortensen, Matthew Graham, Federico Savona, le Britannique Ricky Collard (ART GP), qui a perdu toute chance au championnat suite à un accrochage lors de la Finale, Ben Barnicoat et Sam Webster.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Heureusement, l'importante finale M18 de l'épreuve de Bahreïn s'est mieux déroulée que les courses précédentes. Pas d'accrochage dramatique à déplorer au départ ni dans les premiers tours. Le cumul des deux terribles préfinales plaçait Charles Leclerc (ART GP) en pole position avec Martin Mortensen (Formula K) à ses côtés sur la première ligne, Ben Barnicoat (ART GP) et Joseph Mawson (Top Kart) sur la 2ème, Frederik Schandorff (Formula K) et Marco Maestranzi (PCR) sur la 3ème.

 

Mawson-U18.jpg

 

Evidemment, le classement de la finale étant déterminant pour l'obtention du titre mondial, il y avait donc deux courses en une à suivre sur les écrans de contrôle du live puisqu'Apex Timing également proposait le suivi en direct du championnat tour après tour.

 

Hubert Petit (Sodi) ne parvenait pas à s'élancer suite à des problèmes techniques de démarrage. Leclerc prenait tout de suite les commandes devant son équipier Barnicoat puis Mawson, Mortensen marquant le pas en 8ème position. Les 3 premiers se détachaient ensuite du peloton pour se concentrer sur leur bataille en vue de la victoire. Pendant ce temps, on surveillait les remontées de Henry Easthope (Sodi) parti 16ème et d'Anthoine Hubert (Formula K) 31ème sur la grille, deux pilotes en lice pour le titre avec Leclerc. A cause des écarts grandissants au fil des tours, ces deux excellents pilotes progressaient par à-coups, faisant évoluer le classement virtuel avec un suspense certain.

 

Ce suspense était par ailleurs entretenu par la lutte pour la victoire. Mawson passait notamment en seconde position puis en tête dans le 7ème tour et le rapide Savona venait rejoindre le trio pour corser l'affaire au moment où Leclerc chutait 3ème. Easthope s'approchait alors de la 12ème position et Hubert de la 22ème. Mais isolé sans aspiration, la mission n'était pas facile. Sous la menace de Savona, Leclerc repassait en 2ème position, profitant ainsi de la protection, fortuite ou non, de Barnicoat. Savona en venait donc à attaquer Barnicoat qui répliquait aussi promptement que fermement. Alors que Hubert se résignait dans le top 20, peu aidé par un châssis tordu dans la préfinale 2, Leclerc pointait en tête du Championnat, mais Easthope continuait sa progression dans le top 10.

 

Podium-U18.jpg

 

Dans le dernier tour, Mawson parvenait à conserver sa 1ère place face à un Leclerc toujours capable de se dépasser et de surmonter d'éventuelles faiblesses mécaniques, remportant la course pour 0,150''. Barnicoat gardait quant à lui sa 3ème place 0,039'' devant Savona. Pendant ce temps, Easthope progressait d'un coup de 2 places en dépassant son compatriote Graham et Mäntylä en pleine dispute. Les jeux étaient faits, Easthope remportait le Championnat du Monde M18 2012, sans doute disputé pour la dernière fois sous cette appellation.

 

 

Henry-U18.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Bale-ACA.jpg

 

La course 2 du Trophée Académie commence plutôt mal avec un premier tour déplorable, à moins que l'on ne soit passionné de stock-car. Impossible de compter les touchettes, les travers, et les accrochages. Maslennikov, Gill, Torregiani et Merilhat renoncent, Lappalainen chute 15ème, Ellegard 20ème et Russell 23ème avant d'abandonner quelques tours plus tard. C'est indigne d'une compétition mondiale.

 

Les choses se calment par la suite, mais le mal est fait. Thomas Bale fait la course en tête avec un Erwan Julé remarquable à ses trousses, près à attaquer dans le dernier tour. Il résiste à la tentation et se contente d'une superbe 2ème place qui le place sur le podium final du Trophée. Martijn Van Leewen tient solidement sa 3ème place pendant toute la course, suivi par Lina Von Schvedin qui réalise le meilleur meeting de sa saison, tandis que Benjamin Lessennes assure une belle 5ème place.

 

Derrière, la bagarre continue, mais Joonas Lappalainen effectue une grosse remontée en 6ème position pour montrer qu'il n'est pas vainqueur du Trophée par hasard. Adeline Prudent donne tout et parvient à reprendre une 7ème place un instant perdue, devant Amaury Bonduel et Ellegard. Malmené ce week-end, il termine ici 17ème, Javier Cobian n'en obtient pas moins la 2ème place du Trophée devant Bale, l'homme du jour. Pointé dans le top 10, Paolo Besancenez n'a cessé de perdre du terrain jusqu'à achever son calvaire en 19ème position, à nouveau retardé par la perte d'un gripster .

 

Podium-ACA-2.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires