Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

     

All the news

>
 

Pilot > Sean Gelael

Last weekend Sean Gelael competed at the last round of the WSK Master Series, in Italy, on his first time on the track of Viterbo. Due to a combination of unfortunate circumstances, the final result was not up to the team's expectations, but the Indonesian driver showed a remarkable level of performance against a group of very determined opponents. Throughout the series of European competitions, Sean Gelael has continued to step up the pace with panache.

 

Gelael-Sean-Vitterbo.jpg

 

First of all, the most remarkable element that emerges from an assessment of the meeting performance is the speed of this Sean GP driver. Without ever failing, he was capable of exploiting at best the potential of his FA Kart/Vortex, prepared with the utmost care in even the smallest detail. He was always very near the group of the fastest drivers, often driving as fast as the leaders. This weekend, he was definitely the strong man of the team and in that he was very much helped by his kart set up. During the races he showed a growing ability to climb through the pack with great self-assurance.

 

After an interesting 8th time in timed qualifying, Sean started the qualifications with an encouraging 11th place before showing up in the second heat. He made a fantastic start and remained in the top 5 up to the finish line. Unfortunately he was disqualified for not meeting the regulatory minimum weight, a regrettable human error made by a technician of his team. His last heat was interrupted soon after the start by a crash that forced him to retire.

 

Starting from the 13th row in the pre-final, Sean fought like a lion to climb up to a better place, opening a gap over 14 drivers, and then, on the last lap, he performed a fantastic pass on Sam Mac Leod while braking. However, it was this same Mac Leod that stopped him in the final for an inconsiderate manoeuvre on the first lap. Both the kart and the driver were hit during the attack and his race stopped there.

 

Definitely disappointed by such a conclusion of the WSK, Sean was anyway satisfied with his performances, especially now that he knows how to combine equipment setup, speed and race management. His next race will be at the end of October on the Lonato track, for the Bridgestone Cup.

 

Official Website: www.sean-gelael.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Presse > Auto Hebdo

Franck-Perera.jpg

 

A lire sur autohebdo.fr, un article consacré au champion du Monde Franck Perera de retour en karting au volant d'un Kosmic du team Sonic Kart Racing de Sébastien Caranta. Poleman à Salbris, Franck a effectué une solide remontée lors de la finale nationale Rotax à Laval. 22ème après les manches qualificatives, il est rentré dans le top 10 en préfinale avant de boucler le meeting au 14ème rang. A 27 ans, il projette de revenir sérieusement en karting et suit de près la carrière du Champion de France 'Nationale' Marco De Peretti.

 

www.autohebdo.fr

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK

SEEKZ_CIK.jpg

Created in 2004 specifically for Karting, the FIA South-East European Zone (SEEKZ) regularly organises its Zone Championship over 3 to 4 events per season. The Zone territory includes Greece, Romania, Turkey, Bulgaria (these four countries being entrusted with the co-ordination of the regional activities in turn on a yearly basis), plus Moldavia, Ukraine, Macedonia, Serbia and Montenegro.

 

The SEEKZ Championship is based on three CIK-FIA categories (KF2, KF3 and KZ2) and also includes a Mini class. The 2011 edition was organised over 4 stages. Bulgaria hosted the first round on the Haskovo circuit, and the competition continued in Romania on the Bucharest track, and then in Turkey, at Korfez, before ending in Greece, near Athens. Each event comprised 4 races, and all the results have been counted to draw up the final classification.

 

Bulgarian Drivers proved to be the greediest as they landed the titles in three out of the four categories thanks to Mishel Georgiev (KZ2), Stefano Lovchaliev (KF2) and Pavel Lefterov (KF3). In the Mini class, victory went to a Turkish duo composed of Cetin Yigit (1st) and Luca Unsal Can (2nd).

 

For the final classifications of the SEEK Zone Championship, click here.

 

Photo: KF2 Race 1 podium at the final SEEKZ round in Greece, with from left to right: Stefano Lovchaliev (Bulgaria), Vasileris Dimitris (Greece), David Dugaesescu (Romania).

 

 

Info CIK


Pilote > Dorian Boccolacci

Dorian-Boccolacci-KF3.jpg

 

Même avec un kart manquant de vitamines, Dorian Boccolacci a réussi à faire des prodiges lors de la Coupe du Monde KF3 à Sarno. Les séances d'essais ont révélé d'entrée de jeu un déficit côté moteur, tandis que le châssis ne comblait pas toutes les attentes de l'équipe. Avant même les chronos, Dorian savait qu'il n'avait pas une machine pour gagner. Il lui restait à faire le maximum pour minimiser ces effets néfastes. Dans ces conditions, les essais chronos du vendredi matin revêtaient une importance capitale.

 

Nicolas Moni peaufinait pour la circonstance un réglage optimal et Dorian parvenait à décrocher une 9ème place inespérée lui assurant de partir en deuxième ligne à chacune de ses 6 manches qualificatives. Les choses commençaient mal dans les premiers mètres de la première course avec un accrochage qui l'envoyait en dehors de la piste. Tournant ensuite à 7 dixièmes des plus rapides, il lui était difficile de revenir au classement, mais au moins, il n'avait pas renoncé. C'était un coup dur pour commencer les qualifications, à ce stade de la compétition, il était loin d'accéder aux finales.

 

Dans les manches suivantes, Dorian appliquait la même stratégie : un bon départ, un rythme le plus soutenu dans les premiers tours pour se laisser décrocher le moins possible et une gestion habile des derniers tours, quand sa mécanique faiblissait, pour ne pas perdre trop de terrain et surtout ne pas se faire sortir. Contre toute attente, le plan a fonctionné : 5ème, 4ème et même 3ème à l'arrivée, Dorian remontait progressivement dans le classement et décrochait sa qualification en 20ème position, ce qui était déjà une belle récompense pour ses efforts.

 

Tout était cependant à refaire en finale à cause d'un accrochage qui l'éliminait dès le départ de la préfinale: zéro tour bouclé, classé 32ème, on aurait put croire que tout était fini, sauf quand on s'appelle Boccolacci. La victoire était définitivement hors d'atteinte, mais Dorian n'en avait cure et se lançait dès l'extinction des feux dans une remontée incroyable dont il a désormais le secret. Nico Moni avait trouvé un set-up efficace pour toute la course, le Birel BMB donnait tout ce qu'il pouvait, mais c'est surtout le pilote qui se jetait dans la bataille et doublait quasiment à chaque tour un plusieurs adversaires après un départ relativement prudent. Pas question de chuter en cours de route, quitte à céder une place pour mieux la reprendre ensuite. Le bilan était éloquent : 19 positions gagnées à l'arrivée au 13ème rang, difficile de faire mieux à ce niveau.

 

Déçu par le matériel, le clan Boccolacci va sans doute modifier ses plans pour l'avenir car le talent de Dorian mérite mieux pour se battre aux avant-postes. Reste que la performance du jeune pilote varois aura été en tout point remarquable.


Site officiel: www.dorianboccolacci.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement National > Coupe de France KZ 125

Paul_David_Lavelanet_2010.jpg

 

Certes les regards de nombreux passionnés de sport automobile seront tournés vers l'Alsace ce week-end pour suivre le Rallye de France, mais il restera tout de même suffisamment pour être attirés par l'affiche alléchante du Championnat de France KZ 125 et KZ 125 Gentleman qui se déroulera en Sologne sur le rapide circuit de Salbris. Avec un plateau fort de 40 pilotes supplémentaires par rapport à l'édition 2010, la compétition ne risque pas de manquer de piment, d'autant que les Champions en titre auront fort à faire pour réussir le doublé face à toutes les pointures d'une catégorie nationale en pleine activité.

 

En tête des pronostics de la KZ 125, le Champion sortant, le Nordiste Paul David (Tony Kart) a tout misé sur cette course. Il risque de trouver sur sa route d'autres concurrents affûtés comme Julien Goupy (BRM) leader en Ile-de-France, Nicolas Roi Sans Sac (PCR), 5ème l'an dernier et leader en Long Circuit, Eric Ramon (Sodi) déjà vu en KZ2 au niveau international et dominateur en Rhône Alpes, Laurent Marchandise (CRG) auteur de débuts fracassants en Superkart 250 ou Yannick Savard (CRG), un habitué des Championnats européens qui ne devrait pas avoir de souci pour la préparation de son moteur. Les classements régionaux placent Nelson Bondier (Alpha) de Bourgogne Franche Comté, Matthieu Gerval (Alpha) d'Auvergne, le centriste Vincent Fontenille (CRG), ou Franck Matelli (Intrepid) de PACAC parmi les candidats sérieux puisqu'ils occupent la tête dans leurs régions. Après sa présence au GPO de Laval, Aurore Launay (CRG) poursuit son engagement en KZ à Salbris. A suivre également des pilotes rapides comme Pierre Krypciak (Birel), Yoann Sanchez (CRG), Julien Le Brigand (CRG), Fabien Frazao (CRG), parmi les 75 engagés.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


All the news

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners