Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

     

All the news

>
 

Pilote > Victor Sendin

Si le 2ème rendez-vous de la WSK Euro Series 2011 reste dans la mémoire de Victor Sendin, ce ne sera pas comme le meeting le plus facile de sa carrière.

 

Victor-Sendin-KF2.jpg

 

« C'est la course, il ne peut pas y avoir que des week-ends parfaits, explique avec une sagesse étonnante pour son âge le pilote du TKF. On avait pourtant travaillé dur pour revenir devant en préfinale... Le matériel était dans le coup et je commençais à bien me sentir sur cette nouvelle piste. Il y avait moyen de faire quelque chose de bien, peut-être pas un podium, mais pas loin. Et puis je me suis fait sortir, encore une fois et j'ai dû abandonner à la mi-course... »

 

La compétition n'avait pas très bien commencé au chrono, Victor ne réalisant que le 37ème temps: « Le circuit de Portimao est beau, rapide et technique, mais il faut bien le connaître, sinon, il est difficile d'être vraiment rapide. Pour les chronos, je n'étais pas encore assez performant. » Victor oublie de préciser que la piste n'a été ouverte aux concurrents qu'à partir du jeudi, limitant singulièrement la durée des essais libres. Condamné à remonter dans les manches, il est stoppé deux fois dans son élan par des pilotes au comportement anti-sportif l'envoyant violemment hors de la piste.

 

« Heureusement que j'ai pu me rattraper dimanche matin sous la pluie. L'asphalte de Portimao est magique dans ces conditions, c'était nettement plus amusant que sur le sec. » Grâce à sa 4ème place dans la dernière manche, Victor se qualifie de justesse au 34ème rang. La performance est revenue, le pilote est plus que motivé et ça remonte de 20 places en 14 tours. Et puis tout s'est arrêté lors de cette maudite finale, éjecté pour la 3ème fois.

 

« Je me concentre sur Varennes maintenant. Les qualifications européennes arrivent vite ! Et puis il faut aussi que je rattrape les cours car je manque pas mal en ce moment et l'école, c'est important. » Les parents de Victor n'ont pas d'inquiétude à avoir de ce côté, avec 17 de moyenne au lycée, leur fils concilie très bien les études et la course.


Site officiel: www.victorsendin.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > GPO Karting

Trophees-GPO.jpg

 

La clôture des inscriptions pour le GPO d'Angerville approche. La liste des engagés s'allonge régulièrement, mais certains pilotes et teams n'ont pas encore concrétisé leur participation à la 2ème épreuve du Championnat de France 2011. Et bien, c'est le moment où jamais de se rendre à la rubrique inscriptions du site gpokarting.com !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Portugal

20/04/11 - 11:55

Affirmation mondiale

Abreu-KF2.jpg

 

Francisco Abreu, aux commandes de son Tony Kart à moteur Vortex, a monopolisé l'attention lors de la deuxième épreuve de la WSK Euro Series, qui a eu lieu ce week-end, au Kartodromo Internacional de Portimão. Dans une compétition qui rassemble les meilleurs pilotes du Monde, parmi les 61 pilotes de la catégorie KF2, le pilote de Madère, a inscrit son nom dans l'histoire non seulement du karting portugais, mais aussi sur le plan international, en commençant par réaliser la pole-position aux chronos officiels, un exploit qu'aucun autre pilote national n'avait encore atteint. "C'était fantastique. Cela signifie que je peux me battre avec les meilleurs du Monde", a déclaré Francisco Abreu.

 

Motivé par ce premier résultat, le pilote officiel Tony Kart Junior Racing Team a ensuite été le plus rapide au warm-up. Dans les manches il a continué à tenir un excellent rythme, en étant le premier sous le drapeau à damier dans la première manche, même s'il était ensuite classé quatrième à cause d'une pénalité de 6" pour une vitesse trop élevée au départ. Mais aussitôt dans les deux manches suivantes, Francisco Abreu a remporté deux victoires d'affilée, avant de terminer 9ème dans la quatrième et dernière manche suite à quelques problèmes. Au total des manches, le pilote de 16 ans finit en 3ème place.

 

Dans la préfinale, partant de la troisième place, Francisco Abreu réussit à s'imposer et gagne la course avec autorité, en battant l'italien Damiano Fioravanti (Tonykart/Vortex), de 0,232s. Dans la finale, le pilote de Madère part en pole et s'échappe aussitôt face à la concurrence vers une victoire historique pour le karting portugais.

 

"J'étais vraiment très rapide et j'ai profité au mieux du matériel parfaitement préparé par le Tony Kart Junior Racing Team. La conquête de la pole-position a prouvé que j'étais capable de me battre pour la victoire et c'est heureusement ce qui est arrivé. Je suis très heureux, car c'est ma première victoire (que je dédie à mon grand père qui est à l'hôpital) dans une compétition relevée comme la WSK Euro Series au milieu des meilleurs pilotes du monde. Cette victoire me donne encore plus de motivation et d'envie de vaincre. Je suis en tête du classement et maintenant mon objectif c'est la victoire finale, après les meetings d'Italie et Espagne. De la façon où nous avons travaillé je savais que ce jour arriverait", a déclaré le jeune habitant de Madère.

 

La prochaine épreuve aura lieu de 23 à 26 juin, sur circuit italien de La Conca.

 

 

Info Abreu - traduction Kartcom / © Photo KSP


Video > KARTCOM

 

Ce pilote est un as du 2 roues, c'est certain, son exhibition est vraiment spectaculaire, à la manière d'une démonstration de Stunt en moto et l'on imagine bien que le public serait ravi d'assister à un tel show, bien mis en scène, en ouverture des compétitions. Cependant, le moteur Honda 4 temps ne semble pas vraiment apprécier l'angle auquel il est soumis et manifeste son mécontentement pas une production de fumée qui n'a rien à envier aux 100cc de la belle époque.

 

 

Info Kartcom


International > WSK Euro Series

WSK.jpg

 

Kartcom recense ici quelques-uns des points positifs du week-end portugais de la WSK Euro Series 2011.

 

Tout d'abord, le site du Kartodromo de Portimao est toujours aussi agréable. Un tracé rapide et technique, un asphalte moderne franchement excellent en cas de pluie, des infrastructures de grande classe, le circuit portugais mérite de figurer durablement au calendrier international, WSK et CIK. Mention spéciale pour les grillades et le barbecue géant avec un cochon entier, pour la météo, estivale jusqu'au samedi soir.

 

La WSK fait des efforts louables pour s'assurer du bon déroulement des courses avec des caméras de surveillance en nombre croissant sur la piste. Les commissaires ont ainsi pu sanctionner quelques excès. Une attitude à encourager...

 

Hormis en KF1 (voir plus loin), le Championnat reste très ouvert, aucune marque n'affirme une domination écrasante sur la concurrence. Certes la famille Tony Kart est toujours la plus représentée, mais la victoire est accessible à (presque) tout le monde. Côté motorisation, 6 marques tiennent le haut du pavé, le nouveau BMB n'étant pas le dernier, y compris en KZ où Tec-Sav, malgré les oiseaux de mauvais augures, n'écrase pas la concurrence : Maxter a prouvé, grâce à Kozlinski, que son moteur avait de la ressource.

 

Victoire d'un Portugais au Portugal, Francisco Abreu (Tony Kart/Vortex) remporte la finale KF2 de belle manière, histoire de faire parler de lui et du karting dans son pays, ce qui ne peut pas faire de mal. 

 

Nyck De Vries impressionne par sa détermination et sa domination en KF1. Dino Chiesa utilise son immense expérience et tout son talent pour lui préparer un Zanardi/Parilla magistral d'efficacité. Derrière le volant, Nyck est imbattable à la régulière. Il possède déjà une avance insolente au classement général.

 

Le Canadien Lance Stroll a beaucoup progressé en quelques semaines. Lui aussi sur un Zanardi/Parilla de Chiesa Corse survitaminé, il s'est hissé parmi les meilleurs KF3. Dommage qu'il ait été évincé dès le départ de la finale lors d'un accrochage qui a mis Dino Chiesa particulièrement en colère.

 

Max Verstappen a changé de moteur, il roule maintenant en Parilla, mais le score ne change pas: c'est toujours lui le patron en KF3 avec son CRG. Il faut dire que son papa, Jos, sait de quoi il retourne et gère très efficacement le matériel de son fils.

 

Spéciale dédicace au Vinho Verde, une bien belle invention lusitanienne, parfaitement adaptée au "portuguese way of life", quand il est consommé avec modération, cela va de soi. So long, Portimao...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


All the news

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners