Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

Team > CRG

Nonostante i contrattempi nella KZ1 che hanno allontanato Thonon e Forè dalla lotta per il titolo, CRG ha lasciato Sarno soddisfatta dopo la vittoria mondiale nella KZ2 ottenuta da Lennox-Lamb al volante di un telaio CRG con motore Matrix preparato in fabbrica. Le performance globali dei piloti del marchio sono state molto convincenti a tutti i livelli.

 

CRG-Group.jpg

 

Jordon Lennox-Lamb non era partito per vincere la Coppa del mondo fin dal suo primo anno in 125 con cambio. Ma la stagione che ha fatto ha dimostrato a più riprese che aveva il potenziale per imporsi grazie alle sue innegabili capacità di attaccante. Secondo dopo le manche di qualificazione, 3° in prefinale l'inglese faceva parte dei favoriti a Sarno. Quando l'incredibile Max Verstappen (CRG/TM) è stato eliminato da un contatto all'inizio della finale, Lennox-Lamb non si è fatto sfuggire l'occasione. Leader dall'inizio alla fine, ha terminato con un distacco di oltre 2 secondi dato che la dice lunga sulla sua velocità. Per il suo debutto in KZ2 nella CIK, Felice Tiene (CRG/Maxter) è stato semplicemente impressionante con il 3° tempo nelle prove cronometrate e 3 vittorie nelle manche. In svantaggio nella prefinale a causa di un contatto, ha recuperato facendo registrare il miglior tempo nella finale e conquistando un 8° posto, proprio dietro Alfredo Delli Compagni (CRG/TM) e davanti a Marcel Müller (CRG/Maxter) che fanno di CRG il marchio meglio rappresentato nella top 10 mondiale con almeno 4 piloti nei primi 9.

 

Jonathan Thonon non è stato in grado di aggiungere un'altra vittoria al suo lodevole palmarès nella KZ1 a causa di un problema di raffreddamento (radiatore bucato) nella prefinale mentre Davide Forè è stato fermato da un problema alla frizione. I due campioni erano tuttavia perfettamente a loro agio, come ha dimostrato la loro stupenda rimonta in finale. Thonon autore del 3° miglior tempo ha rimontato dal 29° al 7° posto, mentre Forè ha rimontato dal 34° all'11° posto. Non è difficile immaginare i loro risultati in altre circostanze. Regolare e rapido, Fabian Federer ha potuto inserirsi al 9° posto sulla linea del traguardo.

 

 

Info Kartcom / © Foto KSP


Produit > Action Karting

Sous la marque D.Racing, le célèbre constructeur français de pots d'échappement Devil a fait cette année une entrée fracassante en karting. Le champion hollandais Bas Lammers vient en effet de remporter la Coupe du Monde KZ1 sur son Praga Kart à moteur Parilla équipé d'un silencieux D.Racing comme les 3 premiers de la Coupe du Monde KZ2. Au top de la performance, les silencieux D.Racing se sont également distingués en terme de diminution de bruit puisqu'ils sont toujours restés sous la limite réglementaire CIK de 108 dB.

 

D.Racing.jpg


C'est d'ailleurs la course à la réduction de bruit qui a motivé le spécialiste de l'échappement moto à relever le challenge en karting. Les 125 à boîte sont connus pour leur puissance, mais aussi pour leur bruit. Les problèmes de nuisances sonores affectent de plus en plus de circuits en France et en Europe où la protection de l'environnement prend de l'ampleur. C'est donc avec les moteurs KZ que D.Racing s'est penché sur le problème début 2012, à la demande de Gilbert Dannonay. Grâce à son équipe de Recherche et Développement, D.Racing a étudié un silencieux spécifique 2 temps à haute performance selon les standards de qualité de la marque. Habitué des contrôles de bruit pour ses nombreuses homologations motos, aussi bien sur route qu'en compétition, Devil a rapidement pu produire un silencieux aussi efficace en performances qu'en discrétion. Le réduction de bruit atteint les 5 dB, soit environ une valeur très raisonnable de 96/98 dB selon les procédures de mesure en vigueur auprès des autorités comme le ministère des Transports ou les fédérations sportives de deux-roues.

...

 

www.action-karting.fr

 

Lire le communiqué complet ci-dessous. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement National > Rotax

07/09/12 - 08:11

La Minicup pour le Minikart

3MK organisera la Mini Cup 2012 lors de la Finale du Challenge Rotax. Cette course permettra de regrouper les Minikart dans une ambiance convioviale et détendue. 36 places disponibles.

 

La-mini-cup-pour-le-minikart.jpg

 

Bulletin d'engagement téléchargeable ci-dessous

 

 

Info 3MK


FEDERATION > CIK-FIA

The CIK-FIA Vice President Kees Van De Grint, who is a huge karting fan with an in-depth knowledge, both technical and human, of this sport and of its history, has taken up a tough challenge by accepting this key post. For him, karting is not just a springboard for a career in car racing, but a fully-fledged sport that needs to regain the popularity it enjoyed in its early days, in the 1980s-90s, among the public and most of all among the participants. During the 2012 World Cup for KZ held at Sarno, Kartcom had the opportunity to speak with him at length, to better understand his vision of the future of karting.

 

"We need to do everything we can to make karting accessible again to the greatest number of people" Mr Van De Grint explained calmly. "During the first steps into this sport, there is just a father that needs to be able to come alone with his son or daughter, on a track, to see them compete without spending big money. Karting has now become too complex, too demanding and too expensive. We need to get back to its original simplicity, which attracted so many passionate fans. In the past few years, it has all been about the top level and the foundations have been completely forgotten. Of course, international competitions are still important for the image and technical evolution of karting, but they are meaningless if the passion they unleash is not shared by a high number of kart drivers. This is the key problem today.

We need to move towards simpler and less expensive equipment, this is a key point for the survival of karting. Electric starters, clutches, embedded electronics... they cause a series of problems: excessive weight, high costs, additional failures, controls so complex that they cannot be used outside major competitions. I do not think we can get back to push starting by pulling the kart upwards, but there are alternatives. We can imagine a simplified manual clutch, which could be used just to start, as in KZ.

 

Kees-Van-De-Grint.jpg

 

There is no shortage of good ideas to relaunch karting. But convincing all the stakeholders that this is the right approach - and by the way, it is also in everybody's interest - is not an easy task. A long term vision is the key. Some people will have to change their habits, but in the end it will be a win-win situation. I have some good interactions and exchanges with constructors. Although they are aware that the current situation cannot last, sometimes they privilege short-term solutions. On the other hand, the CIK-FIA gives ASNs (National Sport Authorities) the final word through their vote. It is necessary to inform and convince countries because they are not always aware that they share the same interests and they might be tempted by deceptive proposals. I am a Vice President, I do not have super powers! A lot of work is necessary and I need to be supported to achieve these results.

 

We have already defined concrete priorities for the coming year. We cannot change everything at the same time. I think that the U18 World Championship and Academy Trophy formula is heading in the right direction. The name of the former needs to evolve and its focus needs to be retargeted onto drivers who are not simultaneously involved in international races, in order to leave the door open to drivers who do not have the means or the experience to compete in major races. The U18 as well as the Academy need to reassume the role of talent finders, in particular by finding their place in each nation, and also by offering the best drivers the opportunity to attend top level events thanks to a pyramidal organisation.

 

Finally, I would like to say a few words about the sad episode of noise control at Sarno. Limiting noise levels is a fundamental issue, especially in KZ. I am sorry that things went like that. Many teams and drivers have played their part by developing effective systems but they have not been rewarded for their efforts. The CIK chose the wrong way to control excessive noise, the procedure applied was not fair for all the competitors and it made the right decision when it decided to suspend it to prevent injustices. It must be a lesson to us. Simple and easy-to-implement solutions should be found to be used at all levels, on all the tracks where the fight against decibels is still highly topical. KF3 regulations are a success in this field".

 

In the months to come we will know more about CIK future orientations, but what is already evident is its Vice President's willingness to get things moving to build the karting of the future.


 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement National > Belgique

Ces 8 et 9 septembre, RACB Event organisera sur la piste de Francorchamps les Coupes de Belgique karting, une seule épreuve qui permettra aux vainqueurs de coiffer la couronne de Champion de Belgique. Du Mini Parilla au X30 Shifter, en passant par le X30 Junior et la X30 Senior, les catégories IAME seront particulièrement bien représentées et accueilleront la très large majorité des participants.
 

Peloton_X30_Kartim.jpg

 

« Suite aux événements qui ont perturbé le bon déroulement du Championnat de Belgique traditionnel cette année, la compétition nationale a finalement été réduite à ces seules Coupes de Belgique », rappelle Thierry Lepinne, l’importateur belge de la marque IAME. « En tant que représentant des Challenges IAME, nous pensions qu’il était important qu’il y ait une belle épreuve nationale et nous avons choisi de collaborer avec le RACB. Nous avons donc totalement joué le jeu en assurant la promotion et le résultat est à la hauteur : plus de 60 pilotes seront engagés dans une des catégories IAME ! »
 
Il est vrai que la marque italienne peut se targuer de proposer une catégorie pour chacun. Après la classe Mini Parilla, qui accueille les enfants de 8 à 11 ans, IAME propose la nouvelle X30 Junior (à partir de 11 ans dans l’année jusqu’à 15 ans), la classe X30 Senior (à partir de 14 ans dans l’année) et une catégorie X30 Shifter (karts à boîte de vitesses, à partir 15 ans dans l’année). Bref, tout le monde peut trouver son bonheur. « Nous appliquerons évidemment lors de ces Coupes de Belgique la formule qui a fait le succès des Challenges IAME : convivialité, communication et équité technique et sportive pour tous les participants », rappelle Thierry Lepinne. « Nous améliorons sans cesse nos contrôles techniq ues et la mise en place d’un parc fermé pour les pneus, par l’organisateur, nous ravit également. »
 
Pour l’importateur belge de IAME, cet événement constituera aussi une belle préparation pour l’avenir. «Nous avons vu que nos Challenges sont en pleine expansion cette année », poursuit Thierry. « La classe X30 Senior sera, et de loin, la mieux représentée de ces Coupes de Belgique avec un plateau alliant à la fois la quantité et la qualité. Comme quoi, on peut rouler avec un matériel performant et dans des courses d’un excellent niveau sans se ruiner… La X30 Shifter se développe sans cesse et je crois beaucoup dans la nouvelle classe X30 Junior, que nous avons légèrement adaptée en mettant un limiteur de régime qui permettra d’augmenter la fiabilité et de diminuer les coûts d’entretien. Quant à la cat&eacu te;gorie Mini, elle ne cesse, elle aussi, de se développer avec un moteur qui a prouvé être parfaitement adapté pour les enfants de cet âge. Tout cela nous motive et nous donne l’envie de faire toujours mieux en 2013 ! Nous tenterons notamment de soigner les passerelles entre le niveau régional, le national et l’européen. Mais avant cela, place à la fin de saison avec les Coupes de Belgique et les deux dernières manches du championnat de la Communauté Française ! »
 
X30 Senior : Tous contre Vermeylen
 
Avec une grille qui devrait atteindre le maximum autorisé, soit 34 partants, la classe X30 Senior constituera à n’en pas douter le clou du spectacle ! Double vainqueur du Trophée Bruno Grana, qui constitue le rendez-vous mondial du X30, Kenny Vermeylen a en outre remporté cette année le Challenge X30 Europa. Le pilote de Hulsout, en province d’Anvers, partira donc logiquement avec l’étiquette de favori. Mais la liste des candidats à la victoire, qui plus est lors d’une seule Finale décisive, est particulièrement impressionnante. L’ancien champion national Romain Paul, Jéremy Peclers, Laurent Absolonne, Sébastien De Leeuw, Aurélien Debouny, Erine Ferrari, Kevin Maquoi ou encore le Français Victor Compère semblent tous en mesure de l’emporter dimanche après-midi. Et une surp rise n’est en outre jamais à exclure…
 
X30 Shifter : Vers un duel Paul-Donniacuo
 
Le moteur à boîte de vitesses proposé par IAME connaît un succès croissant. Et dans une course commune avec la classe KZ2, nul ne doute que les participants du X30 Shifter se feront remarquer. Ils pourront notamment compter sur le vainqueur du Challenge en 2011, Romain Paul (qui roulera donc dans deux catégories), mais aussi sur le nouveau venu Lorenzo Donniacuo, transfuge de la X30 Senior. Face à ces deux-là, Giovanni Scamardi et le jeune Thomas Cypers emmèneront la concurrence qui comprendra notamment l’ex-pilote automobile Olivier Meurens ou les frères Danloy.
 

Peloton_X30_Junior_Kartim.jpg

 

X30 Junior : Raspatelli visera le doublé
 
Alors qu’elle fera son apparition dans une compétition nationale en Belgique, la catégorie X30 Junior devrait déjà connaître un certain succès, notamment grâce à la location de moteurs à bas prix proposée par IAME Belgium. Ayant réussi le doublé dans le Challenge X30 Europa, Matteo Raspatelli et Amaury Bonduel se retrouveront à Francorchamps pour la revanche. Mais ils ne seront pas les seuls ! Révélation du début de saison, le très jeune Ulysse De Pauw se verrait bien forcer l’exploit, tout comme Maxime Drion ou Maxime Potty. Il faudra également surveiller attentivement le team néerlandophone SFP, qui alignera trois néerlandophones (Sino Van Boom, Gilles Magnus et Raphael Bartsoen) bien décidés à se faire un nom dans le peloton.  
 
Mini Parilla : Muth comme référence
 
Invaincu depuis le début de la saison dans le championnat de la Communauté Française, Esteban Muth pourra-t-il confirmer sa suprématie lors de la Coupe de Belgique ? Ce n’est évidemment pas ce que souhaitent ses adversaires, emmenés par Ugo de Wilde et O’Neill Muth, le jeune frère d’Esteban. La jeune vague emmenée par Valon Janssen, Martin Hébette, Antoine Potty ou Aurélien Dasseleer tentera quant à elle de se placer dans le sillage des favoris lors de courses généralement très disputées.
 
Rendez-vous donc ce week-end sur la piste du karting de Francorchamps avec les essais qualificatifs le samedi soir et la phase finale (Préfinale et Finale) le dimanche !

 

 

Info IAME Belgium / © Photos Kartim


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner