Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

International > Rotax Max Euro Challenge

KSP-Big-Motor-Home.jpg

 

Après les grosses chaleurs qui ont accompagné les journées d'essais libres à Salbris, les chronos de la dernière épreuve du Rotax Max Euro Challenge 2013 connaissent un net rafraîchissement et même l'arrivée de la pluie pour les DD2. L'effectif comporte 132 pilotes au total, soit 10 de plus que lors de la manche anglaise disputée à PFI en juillet. Pas mal pour la clôture de la saison. On note bien entendu une forte participation française. Il semble que les usines s'intéressent de plus en plus au Rotax et 2014 pourrait voir l'implication directe de teams officiels au détriment des catégories CIK comme la KF. Rotax va-t-il sauver le karting, même au plus haut niveau ? C'est la question que l'on peut logiquement se poser au vu des tendances de cette fin de saison, une grande marque comme Birel faisant l'impasse sur les Championnats du Monde KF et KFJ. L'arrivée de gros motorhomes confirme d'ailleurs le succès de Rotax. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > World Karting Championship

Varennes-CIK-2013.jpg

 

La CIK vient de mettre en ligne la liste provisoire, principalement à cause de la numérotation, du Championnat du Monde KZ et de la Super Coupe Internationale KZ2 de Varennes. 130 pilotes au total, 38 en KZ et 92 en KZ2, le plateau risque d'avoir belle allure.

 

Les ténors du barreau seront bien là en KZ, avec Jaime Alguersuari (Tony Kart/Vortex) en vedette espagnole. La France sera bien représentée par Anthony Abbasse (Sodi/TM), Arnaud Kozlinski (Birel/TM), Jérémy Iglesias (Lenzo/LKE), mais aussi Pierre Ragues (Sodi/TM) Maxime Roy (Tony Kart/TM), Gianni Gazzurelli (FA Kart/Vortex) et Emilien Grosso (Tony Kart/Vortex). Comme prévu, Armand Convers ne participera malheureusement pas à la compétition mondiale. 

 

Outre les habitués de la catégorie, on note la présence en KZ2 de nouveaux venus en 125 à boîte comme Ben Barnicoat (ART GP/TM), Dorian Boccolacci (Energy/TM) ou Xen De Ruwe (CRG/Maxter), mais aussi Wilfried Martins (Merlin/TM), ... A l'inverse des pilotes expérimentés s'aligneront à Varennes; c'est el cas d'Alessandro Manetti (Praga/Parilla) ou Julien Popncelet (ART GP/TM).

 

Voir les listes complètes ci-dessous.

 

 

Info Kartcom 


Evenement National > Championnat de France

KSP-Lavelanet.jpg

 

La FFSA vient d'annoncer que les inscriptions au Chamionnat de France X30 et X30 Gentleman étaient désormais ouvertes à tous les pilotes intéressés, qu'ils aient ou non participé à un Championnat Régional.

 

Pour s'inscrire, il faut se rendre sur le site www.ffsakarting.org avant lundi 9 septembre à 20h00. Aucune pénalité de retard ne sera appliquée. Rappelons que la compétition se déroulera du jeudi 12 au dimanche 15 septembre 2013 sur le circuit du KCPOM à Lavelanet. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Video > CIK-FIA

 

 

Vidéo WSK Promotion


Pilote > Gabriel Aubry

Seul pilote Birel en Angleterre, aussi bien en Super Coupe Internationale KJF qu'en Championnat du Monde KF, Gabi Aubry s'est appuyé comme toujours sur les compétences de la famille Mich pour assurer la bonne marche de son Birel/TM. Confiant après les essais libres, les chronos ne lui permettaient pas de confirmer sa vélocité. Moins à l'aise et gêné en fin de séance quand les temps devaient descendre, Gabi pointait seulement 17e.

 

KSP-Gabi-Aubry-PFI.jpg

 

Même si le plateau KFJ était très light, il y avait du niveau devant avec les meilleurs représentants de la catégorie et quelques Anglais très rapides sur le tracé particulier de PF International qu'ils connaissaient sur le bout des doigts. Nonobstant, Gabi réalisait de belles manches qualificatives sans commettre d'erreurs et il remontait 7e au classement intermédiaire, malgré un écart de plusieurs dixièmes avec la tête. Il faut dire qu'il était très motivé lors des départs.

 

En préfinale, il grappillait encore des places dès l'extinction des feux et s'efforçait de ne pas perdre trop de terrain par la suite. 6e sur la grille de la finale, il avait une belle carte à jouer. Tout commençait bien avec un départ très réussi où il évitait habilement toutes les embûches de cette phase dangereuse et pointait en 2e position à l'issue du premier tour. Gabi résistait ensuite du mieux qu'il pouvait au retour de quelques avions de chasse, mais il partait en tête-à-queue au 6e passage, à cause d'un adversaire britannique peu fair-play, et sa course s'arrêtait là.

 

Le pilote a fait ses preuves à maintes reprises cette année dans les courses internationales. Il a maintenant besoin d'un matériel réellement compétitif pour décrocher le grand résultat qui lui fait défaut jusqu'ici.

 

www.gabi-aubry.fr

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner