Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

ENERGY Corse - Comunicado n°61

La 23e édition de la Winter Cup à Lonato comme la WSK Super Master Series à La Conca furent encore de nouvelles occasions de démontrer que le châssis et le team Energy Corse restent d'implacables références internationales. Très bien représentée à Lonato en finale dans toutes les catégories, la marque Energy s'est offerte un magnifique doublé en Mini Rok avec le prometteur italien Andrea Antonelli et le Polonais Karol Pasiewicz du team Revolution Motorsport ! Et à la WSK en 60 Mini, Antonelli décrochait une nouvelle victoire, tandis que le Russe Kirill Kutskov, autre membre de la structure officielle, montait sur la 3e marche du podium !

 

KSP_432_6141.JPG 

Un gros travail en amont
Dans le paddock comme sur la piste, le professionnalisme de la marque Energy pousse les pilotes et tous les techniciens à donner le meilleur d'eux-mêmes à chaque course. Cet "Energy Power" a encore produit ses effets ces dernières semaines. Il faut dire que le team dirigé par Mick Panigada a parfaitement préparé chacune des grandes compétitions internationales du début de saison. "Avec des courses comptant souvent plus de 300 pilotes engagés, ce n'est jamais facile de sortir du lot", avouait le team manager italien. "Cela nécessite un travail de tous les instants, une capacité d'adaptation aux conditions météorologiques lorsqu'elles sont changeantes comme ce fut le cas cette année, mais aussi un dialogue incessant avec le pilote pour le mettre sur la voie de la victoire".


Les meilleures places du podium !
En Mini Rok, huit des neuf châssis engagés ont atteint la finale de la Winter Cup en dépit d'un nombre élevé de concurrents: 72 ! L'Italien Andrea Antonelli et le Polonais Karol Pasiewicz se sont montrés impressionnants lors des qualifications et ont entamé la finale en pleine confiance. Après une lutte de tous les instants, les deux châssis Energy ont franchi les premiers la ligne d'arrivée, avec la victoire pour Andrea devant Karol. "Le matériel, l'assistance et le coaching ont été parfaits, que ce soit du côté de la structure officielle Energy Corse que du côté du team Revolution Motorsport. D'une manière générale, je veux féliciter tous ceux qui ont défendu nos couleurs durant le meeting", se réjouissait Mick Panigada.

 

KSP_332_1994.JPG


Jamie Day se met en valeur en OK-Junior
A Lonato, de belles performances étaient également à mettre au crédit des pilotes engagés dans les autres catégories. En OK-Junior, Jamie Day n'a cessé d'aller de l'avant et a été récompensé de ses efforts par une remontée remarquée en 13e position en finale. Le pilote des Emirats Arabes Unis ne manque décidément pas de talent, comme le confirmaient ses deux top-6 dans les manches assortis d'un meilleur tour. Si le Russe Roman Shaparov a vécu un week-end à oublier, le jeune Italien Michael Paparo n'a pas failli dans sa délicate mission de se qualifier pour la finale, où il s'est classé 23e.
En OK, l'Irlandais Ross Hayes a été tout près de gagner sa place parmi les finalistes, tout comme le Suédois Isac Sjokvist en KZ2. Ce dernier peut pourtant se féliciter d'avoir gagné 30 places lors des qualifications, passant de la 66e à la 36e place. Pendant que le Russe Kochev Konstantin a accumulé de l'expérience dans cette catégorie KZ2 très relevée avec ses 94 partants, Emil Skaras et Joshua Fife n'ont pas tremblé dans la super manche. Le Suédois comme l'Australien sont parvenus à rejoindre le groupe des finalistes. Skaras terminait 24e du général, juste devant Fife, en progression de 7 places.

 

Nouvelle victoire en 60 Mini
Après l'épisode neigeux de la manche de la WSK Super Master Series à Lonato, les concurrents ont retrouvé de meilleures conditions pour la suite de cette WSK à La Conca dans le sud de l'Italie. Lorsque le grip est devenu plus important, le châssis a encore répondu aux attentes des pilotes. En 60 Mini, Andrea Antonelli s'est montré impérial en prenant la tête de la compétition à l'issue des manches, avant de confirmer dans sa préfinale comme en finale. Au général, on comptait trois autres pilotes de la structure Energy Corse dans le top-10: le Russe Kirill Kutskov 3e, l'Australien Marcos Flack 8e et le Belge Ean Eyckmans 9e ! Avec également Valentin Turenkov, Matheus Carvalho et Karol Pasiewicz, cela faisait un total de 7 châssis Energy qualifiés en finale.


Les résultats d'Energy Corse ont été complétés par les 16e et 24e places de Loris Cabirou et de Jak Crawford en OK-Junior, ainsi que par les 16e et 19e places de Joshua Fife et Isac Skojvist en KZ2, Emil Skaras ayant dû abandonner.


Energy au top aux Etats-Unis
Le travail de la structure Energy Corse America continue de porter ses fruits en Amérique du Nord. Outre les bons résultats obtenus dans les catégories IAME à la Winter Series, la Florida Winter Tour s'est terminée sur une note positive à Orlando dans le cadre de la Rok Cup USA. En Junior, Luca Mars s'est classé 5e du classement général, tandis que Hugh Templeman est rentré dans le top-10 en Shifter Master. En Mini, Alex Powell et Diego Laroque ont réalisé un beau tir groupé aux 4e et 5e positions, tandis que Paul Bocuse s'est mis en valeur en se classant 4e dans l'épreuve à Ocala. En Micro enfin, Danny Dyszelski n'en finit plus d'enchaîner les brillants résultats: 2e à Ocala comme à Orlando, il s'adjuge logiquement le titre de vice Champion 2018 dans cette série !


En Italie comme dans le monde entier, les teams aux couleurs Energy Corse sont déjà prêts pour repartir à la conquête de nouveaux résultats...

 

KSP_432_5964.JPG

Os Últimos comunicados ENERGY Corse

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros