Versão Português English version Version française

COMUNICATI

Dorian BOCCOLACCI - Comunicato n°40

13/10/16 Sur le podium final de la NEC après un week-end désastreux à Hockenheim
Dorian BOCCOLACCI - Formula Renault 2.0 NEC - Hockenheim

Dorian Boccolacci arrivait à Hockenheim sur la lancée de ses excellents résultats en Eurocup à Spa. Malheureusement, le déroulement du dernier meeting de la NEC FR 2.0 2016 s'avérait compliqué et le pilote Tech 1 Racing n'a jamais pu se mettre en évidence comme il le voulait. Le week-end n'a pas été totalement négatif puisque Dorian concluait la saison à la 3e position du Championnat. Il se prépare maintenant à disputer la dernière course de l'Eurocup FR 2.0 à Estoril fin octobre avec un titre de vice-Champion en point de mire.

 

KSP_HOC_NEC_KN-6312.JPG 

« Pour diverses raisons, je n'ai pas pu faire de résultats à Hockenheim » expliquait Dorian. « C'est sans doute mon plus mauvais week-end de la saison. La performance était pourtant présente dans les courses 1 et 2, mais la réussite n'était pas là. J'ai eu de la chance de pouvoir conserver ma 3e position au classement final de la NEC. Nous travaillons avec l'équipe pour analyser les problèmes et trouver des solutions avant le dernier rendez-vous de l'Eurocup. Je veux pouvoir me battre à nouveau pour la victoire et assurer ma 2e place au championnat. »


Les conditions de piste n'étaient pas idéales pour les essais qualificatifs. L'asphalte séchait de manière irrégulière sur les 4,5 km du tracé allemand. La véritable loterie des chronos n'a pas été favorable au pilote varois qui s'est retrouvé assez loin de la tête. La suite ne s'annonçait pas facile.


Au départ de la course 1, seule la trajectoire était sèche et le Safety Car a dû intervenir dès le 1er tour après plusieurs incidents. La pluie faisait son apparition et le course était interrompue par un drapeau avant même d'avoir été relancée. Un nouveau départ était donné, sous Safety Car, après le montage des pneus pluie sans que le chronomètre ait été stoppé ! Il restait moins de 5'30 à courir lorsque les voitures étaient enfin libérées sous une visibilité réduite. Dorian remontait de la 11e à la 7e position pendant que de nombreux pilotes partaient à la faute dans le peloton. La course était alors définitivement arrêtée au drapeau rouge, ce qui le privait de ce gain méritoire. À peine un tour lancé avait été couvert en tout et pour tout ...


Le soleil était revenu pour la course 2. Parti de la 7e ligne, Dorian passait aussitôt à l'attaque et se lançait dans une remontée d'anthologie au sein du peloton. Pointé déjà 10e après 3 tours seulement, il maintenait son rythme au gré des dépassements et atteignait la 7e position avant de réduire l'écart de 4'' à 1,2'' avec le 6e. Il ne profitait pourtant pas de son progression, la plus forte de la course avec 7 places reprises, puisque son moteur s'arrêtait dans l'avant-dernier tour, à cause d'un problème de régulateur d'essence.


Dorian s'élançait depuis la 6e position pour la course 3, sa meilleure situation de tout le week-end. Le sort s'acharnait à nouveau, sa voiture manquant pour une fois de performance. Il était contraint de subir et de laisser passer plusieurs pilotes pour terminer à une très décevante 8e place.


« Je suis très bien parti, j'avais déjà repris la 4e place dans le 1er tour en dépassant Max Defourny, mais ensuite, j'ai vu que la voiture ne fonctionnait pas aussi bien que d'habitude. J'espère que l'équipe va résoudre ce problème pour la prochaine course, parce que je n'ai pas compris ce qui s'est passé. Je me concentre maintenant sur le rendez-vous d'Estoril pour bien terminer l'Eurocup. Je suis par ailleurs très heureux de pouvoir tester une Formula V8 3.5 avec le team Fortec Motorsport en fin de saison. »

Gli ultimi comunicati Dorian BOCCOLACCI

I corsi associati

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner