Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

International > CIK-FIA

The second Competition of the CIK-FIA European KZ and KZ2 Championship promises epic battles from 21st to 23rd May on the fast track of Zuera in Spain. Also on track will be the first event for the 51 young hopefuls from around the world racing in the 2015 CIK-FIA Karting Academy Trophy, who will now race alongside their elders until the World Championship at Le Mans in September.

 

Zuera-CIK.jpg

 

The results of the first Competition of the CIK-FIA European KZ and KZ2 Championship at Sarno (ITA) revealed plenty of surprises and many of the Drivers are craving revenge at Zuera. Their enthusiasm will be tempered, however, by the use of new front fairing fasteners that have already demonstrated their effectiveness in KF and KF-Junior in limiting unsporting behaviour. Added to this will be the new selection of the Circuito Internacional Zuera, 1700 metres long, in use for the first time in a CIK-FIA Competition for gearbox karts.

 

The Italian Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex-B'stone) will arrive on Spanish soil with the enviable status of leader of the standings in KZ, followed closely by the dreaded Briton Ben Hanley (Croc Promotions-TM Racing-B'stone) currently in top form on all fronts. But we should not forget the World Champion Marco Ardigo (Tony Kart-Vortex-B'stone) in 3rd position by a short distance, probably very motivated to take control. Behind these three logical favorites, the situation is very open with many outsiders trying to take advantage of the Spanish race to be closer to the leaders before the conclusion of the Championship in Belgium in mid-July.

 

In KZ2, the Dane Andreas Fasberg (Tony Kart-Vortex-LeCont) seems more comfortable thanks to his 14-point lead over his closest challenger, the Spaniard Pedro Hiltbrand (CRGSPA-Maxter-LeCont) who will, however, have the advantage of driving at home at Zuera. Four Drivers closely follow in terms of points in 3rd to 6th positions. Fabian Federer (CRGSPA-Maxter-LeCont), Marijn Kremers (BirelART-Parilla-LeCont) and Italian Luca Corberi (Tony Kart-Vortex-LeCont) are tied, only two points ahead of Felice Tiene (CRGSPA-Maxter-LeCont). Some Spanish and French drivers will join the Competition at Zuera thanks to the wild cards allowed by the regulations, among them Thomas Mich (BirelART-TM-LeCont Racing), who often races in KZ.

 

Finally, the CIK-FIA Karting Academy Trophy will bring a breath of fresh air and renewal to the discipline with 51 Drivers ready to compete on equal terms at the wheel of their single-make, randomly selected karts, with a Parolin engine and FIM chassis and shod with Bridgestone tyres. For this 6th edition, the Parolin Racing technical team have mastered their subject more than ever. Drivers therefore need only to concentrate on driving, being careful to race fairly on the track and not to risk a penalty for dislodging their front fairing ... From four continents, 36 nations have decided to participate in this Competition by entering one or more drivers to defend their colours, with Latvia, Mozambique and the Dominican Republic among the newcomers.


 

Info CIK / © Photo KSP


Evenement National > FFSA Karting

Coupe-de-France-KZ2-Ostricourt-FFSA-2015-KSP.jpg

 

Dimanche, le soleil a contribué à l'agréement d'un beau week-end de compétition karting sur le site verdoyant du Circuit de la Métropole à Ostricourt au sud de Lille. Dans une bonne ambiance sportive, en présence d'un public de passionnés, la première Coupe de France de la saison s'est déroulée sans anicroche grâce à l'efficacité du club organisateur et à l'implication des officiels.

 

Laurent récidive en Coupe de France KZ2
Même si son appellation a été changée, de KZ125 à KZ2, pendant l'hiver, c'est bien dans la même catégorie que Thomas Laurent avait remporté la victoire l'an passé, sur un matériel identique Tony Kart/Vortex et au sein de la même équipe, Cédric Sport. Le nouveau membre de l'Equipe de France FFSA Karting a encore une fois dominé son sujet du début à la fin de l'épreuve.

 

La Coupe de France KZ2 Gentleman pour Grosso 

Au vu de sa domination tout au long du meeting, Cédric Spirgel faisait figure de grand favori pour la finale, mais Emilien Grosso s'emparait de la tête dès le 2e passage et se dirigeait avec beaucoup de sang-froid vers la 1ère marche du podium, seconde récompense du jour pour l'Equipe Cédric Sport.

 

Les jeunes ont du talent dans la Kart Racing Academy
Répartis en 3 catégories, les 40 pilotes de la Kart Racing Academy ont vécu à Ostricourt leur baptême du feu 2015. L'école de la compétition de la FFSA a démontré tout au long du week-end la pertinence de cette formule de formation clé en main. Grâce à un encadrement rigoureux très attaché à leur inculquer les bonnes bases et les bonnes attitudes, les apprentis champions sont sur la bonne voie.  

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


KSP-Finale-KZ2-Gentleman.jpg

 

On ne s'attendait pas à ce qu'Arnaud Robillot (Tony Kart/Modena) prenne un meilleur départ que Cédric Spirgel (BirelART/TM) en finale de la Coupe de France KZ2 Gentleman à Ostricourt. D'autant qu'Emilien Grosso (Tony Kart/Vortex) dépassait également celui qui avait largement dominé jusque-là. Robillot cédait ensuite du terrain après que Grosso ait pris la tête des opérations. Un joli duel se profilait alors pour la victoire. Grosso et Spirgel s'échappaient devant Robillot, talonné par Jean-Philippe Ligier (BirelART/TM) 4e, Thomas Bailly (TB Kart/Modena) 5e, Guillaume Capietto (BirelART/TM) 6e, Julien Deharte (CRG/Vortex) 7e et Vincent Fontenille (CRG/Modena) 8e. Capietto renonçait au 6e tour.

 

Grosso faisait mieux que tenir le rythme en 1ère position, puisqu'il signait un meilleur tour et distançait Spirgel de presque 7 dixièmes avant la mi-course. Ligier s'était approprié la 3e place, loin devant Bailly et Robillot. Spirgel passait en mode contre-attaque à partir du 10e des 21 tours en intensifiant la pression sur Grosso. Fontenille et Deray n'était plus dans la course. Parti 14e, Peter Deray (Kosmic/TM) prenait donc avec la 6e place, la tête d'un petit groupe de chasse, pendant que Robillot talonnait Bailly.

 

Aux deux tiers de la course, Spirgel était loin d'avoir trouvé la solution pour dépasser Grosso, solide leader. L'écart s'accroissait ensuite irrémédiablement entre les deux hommes autour de 7 dixièmes. Emilien Grosso remportait ainsi très joliment la Coupe de France KZ2 Gentelemn 1015 devant Cédric Spirgel et Jean-Philippe Ligier, l'auteur du meilleur tour. Bailly terminait 4e, Robillot 5e, Deray 6e et Pierre Zedde 7e.

 

KSP-Podium-KZ2-Gentleman.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


KSP-Finale-KZ2.jpg

 

Les protagonistes étaient en place pour la lutte finale de la Coupe de France KZ2 2015, à l'exception de Thomas Mich qui a préféré jeter l'éponge à cause de ses pneumatiques top peu performants. Toujours est-il que Thomas Laurent (Tony Kart/Vortex) a conservé l'avantage de sa pole position à l'extinction des feux. Charles Magnin (Tony Kart/Vortex) ne résistait pas longtemps à la détermination de Charles Fiault (Sodi/TM) qui partait à la chasse du leader dès le 3e tour. Julien Goupy (Exprit/TM) 4e devançait alors Eric Ramon (TB Kart/Modena), Antoine Poulain (Sodi/TM) et Eddy Pagnon (CRG/Vortex). Déchainé, Paolo Besancenez (Tony Kart/Vortex) cravachait pour remonter 18e au 1er tiers de la course. Laurent Marchandise (CRG/TM) et Maxime Roy (BirelART/TM) avaient déjà renoncé.

 

A la mi-course, Laurent ne possédait plus que 3 dixièmes d'avance sur Fiault, auteur du meilleur temps et légèrement plus rapide. La bagarre s'intensifiait pour la 3e place reprise par Goupy après la chute de Magnin. Difficile de savoir à ce moment de la course si Fiault attendait son heure ou si Laurent était intouchable. En tout cas, les deux pilotes faisaient jeu pratiquement égal, plus de 4'' devant le trio Goupy, Ramon, Poulain. Pendant ce temps, Ramon accentuait la pression sur Goupy pour la 3e position et tentait un dépassement à deux tours de l'arrivée. Le dernier tour réservait quelques surprises. C'est d'abord Fiault qui revenait dans le pare-choc de Laurent sans pouvoir le dépasser et qui sortait tout seul après la chicane. Puis Goupy et Ramon qui ne franchissaient pas la ligne d'arrivée à force de trop vouloir cette 3e place.

 

La Coupe de France KZ2 2015 revenait fort logiquement à Thomas Laurent, Antoine Poulain prenant finalement la 2e place devant Eddy Pagnon. Godard terminait 4e devant Besancenez (remonté de 28 places !), Benoit 6e, Maatougui 7e, Pieter Carette 8e, Mathieu Gaillard 9e et Emilien Carde 10e.

 

KSP-Podium-KZ2.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Evenement National > Kart Racing Academy

Kart-Racing-Academy.jpg

 

3e victoire pour Colomes dans la Course 4 des 11-15
Mathis Cordier a occupé la 1ère position de la course 4 des KRA 11-15 pendant deux tours, mais une petite erreur de trajectoire a ouvert la porte à Alexandre Colomes et Rémy Goville, ses principaux rivaux du week-end. En 4e position, Clément Gilloux recollait ensuite au groupe de tête. Cordier repassait Goville pour la 2e position un peu plus tard. Mais les écarts commençaient à se creuser à partir de la mi-course et la tension retombait légèrement. Seul Cordier, toujours à l'attaque, pouvait venir menacer le leader Colomes à 3 tours du but. Celui-ci utilisait toutes ses ressources pour améliorer le meilleur temps et se protéger d'une éventuelle attaque. Cela ne décourageait pas Cordier qui tentait sa chance au freinage dans le dernier tour, mais en vain. Colomes remportait la course 4, sa 3e victoire du week-end, devant Cordier et Goville, Gilloux 4e et Louis Puel 5e.

 

KRA 9-12 : Bernier s'impose enfin en Course 4
Le duel s'engageait tout suite entre Esteban Masson et Victor Bernier dès le départ de la 4e course des KRA 9-12, une lutte acharnée dans laquelle les deux pilotes n'hésitaient pas à rouler de front. Plus loin, César Gazeau, 3e, était talonné par Xavier Duvignau et le peloton s'étirait derrière eux. Bernier passait en tête, Masson répliquait, l'intensité ne faiblissait pas au fil des tours sans que Gazeau et Duvignau parviennent à en profiter pour revenir les menacer. A la mi-parcours, Masson semblait avoir plus quelques longueurs d'avance, mais ce n'était qu'une illusion. Gazeau, auteur du meilleur temps, opérait la jonction avec les deux leaders à deux tours de l'arrivée. Bernier plaçait une attaque décisive dans les derniers virages du dernier tour et remportait la course, tandis que Masson repassait devant Gazeau pour finir 2e. Duvignau terminait 4e et Simon Jouniaux 5e.

 

KSP-Tim-Merieux-KRA.jpg

 

Mérieux victorieux en 7-10 dans la course 3
Tim Mérieux parvenait à conserver la tête de la 3e course des KRA 7-10 face à la menace d'Augustin Bernier dans le 1er tour, tandis que Louis Marchal perdait des places au départ et pointait 5e. Enzo Caldaras, 3e, était bientôt rejoint par Marchal qui avait dépassé Jules Roussel. Mérieux s'échappait à partir du 4e tour pendant que Bernier, Marchal et Caldaras s'affrontaient pour la 2e position, avec Roussel en approche. Caldaras passait second, délogé par Marchal au tour suivant, le 7e. Bernier rétrogradait au 5e rang. Mérieux s'imposait avec plus de 4'' d'avance ; Marchal restait 2e, mais Caldaras predait sa 3e place au profit de Roussel dans le dernier tour.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner