Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

Team > CPB Sport

 

Vice-Champion d'Europe KZ2 avec Douglas Lundberg dès sa première saison d'existence, le team CPB Sport présente un clip retraçant son ascension express avec les châssis Alpha Karting.

 

 

Video Moviekart by Kartcom


Auto > Auto Sport Academy

Dane Lasse Sorensen dominated both free practice and qualifying on the very technical Paul Armagnac Nogaro circuit. In the fifth round of the season the championship leader set the fastest and second-fastest times in front of Frenchman Dorian Boccolacci and Vladimir Atoev from Russia. This result gave Sorensen pole for races 1 and 3.

 

F4-Nogaro-2014-Sorensen-essais-qualificatifs.jpg


The 24 ASA trainee drivers took to the track for practice in glorious sunshine. In the opening laps there was a lot of tension as they got down to dialing in their cars and adapting them to the track. Australian Joseph Mawson set the first benchmark time in front of Anglo-Swiss Félix Hirsiger, Lasse Sorensen, Dorian Boccolacci and Russian Denis Bulatov. David Droux from Switzerland suffered mechanical problems and was unable to finish the session. Valentin Hasse Clot was the next to top the time sheets before being knocked off by Belgian Max Defourny. The positions changed frequently and Sorensen soon went to the front as he seemed very much at ease on the French circuit. Behind him came Mexican Patricio O'Ward, Swiss Paul Hokfelt Jr and Frenchmen Valentin Moineault and Hasse Clot.
Barely five minutes into the session Boccolacci snatched first place followed by O'Ward and Hasse Clot pushing Sorensen back to fourth. But the Dane had other ideas! Young Suisse Albanian Gjergj Haxhiu was another who had an early bath after he crashed out. The Gers circuit didn't take any prisoners among the trainee drivers!
Sorensen improved again and set the fastest time, which he held till the end of the session. Behind him came Boccolacci, O'Ward, Hasse Clot and Hirsiger. Russian Vladimir Atoev put on a late charge and snatched third place pushing O'Ward back to fourth.


Halyway through qualifying after a yellow flag interlude the session restarted, but there were no changes in the positions that had already been decided earlier on. In the first three places were Sorensen, Boccolacci and Atoev followed by Hirsiger, O'Ward, Hasse Clot, Bulatov and Moineault, who were unable to improve their sector times.
At the very end of the session Mawson went off, but held on to ninth place in front of Max Defourny in 10th.
Sorensen set the quickest and second-quickest times so he will start from pole position for race 1 followed by Boccolacci and Hirsiger.


The line-up for the first race will be fixed according the second-fastest time of each driver in the qualifying session. The classification of race 1 will decide the grid positions for race 2 with the first ten in race 1 starting in reverse order. The grid line-up for race 3 will be established according to the fastest time of each driver in qualifying.


Race 1: Saturday 27th September at 9h40.

 

 

Info Auto Sport Academy / © Photo KSP 


Championnat-de-France-F4-Nogaro-2014.jpg

 

Déjà le plus vite des essais libres de vendredi matin, Lasse Sorensen a continué sur sa lancée pendant les essais qualificatifs de la 5e épreuve du Championnat de France F4 2014 sur les 3,6 km sur circuit Paul Armagnac de Nogaro.

 

Les 24 concurrents n'ont pas tardé à sortir de la pit lane à la présentation du drapeau vert pour se précipiter à l'assaut du chrono. Joseph Mawson, puis Valentin Hasse-Clot, Max Defourny ont été les plus rapides en action, mais c'est bien Sorensen qui a signé le premier temps vraiment significatif, 1'30''679, devant Patricio O'Ward, Paul Hokfelt Jr et Valentin Moineault. Sorensen haussait le rythme, la 2e place était disputée entre Mawson et O'Ward, puis le Danois passait une première fois sous la barre de 1'30'', suivi par Dorian Boccolacci qui n'avait pas abattu son jeu pendant les essais libres.

 

Vers la 12e des 30 minutes de la séance, Sorensen affichait un temps de 1'29''870, à 2 dixièmes devant Boccolacci. Aucune progression ne sera enregistrée dans le temps restant, d'autant qu'un drapeau jaune empêchait d'améliorer dans l'un des secteurs pendant plusieurs passages. Les deux pilotes de tête tentaient bien d'alterner les tours rapides avec des passages plus lents, mais rien n'y faisait, les pneus Kumho avaient donné le maximum. Vladimir Atoev prenait la 3e place à 0,622'' du temps de référence de Sorensen, Felix Hirsiger était classé 4e à 0,654, O'Ward 5e à 0,710'' et Hasse-Clot 6e à 0,740''.

 

Bonne opération pour le leader du Championnat, mais aussi pour Boccolacci en meilleur position qu'à Magny-Cours pour les chronos. La course 1 partira samedi 27 à 9h40.

 

Clt-Essais-Qual-Champ-France-F4-Nogaro-2014.jpg

 

Info Kartcom


International > IAME

Michel-Vaillant-cover-Fievre-de-Bercy.jpg

 

Multiple vainqueur des 24 Heures du Mans depuis 1957, du Rallye de Monte-Carlo, des 500 miles d'Indianapolis, des nombreux Grand-Prix de F1, quadruple Champion du Monde de la discipline, mais aussi de Rallye WRC en 2006, Michel Vaillant est sans conteste le champion le plus eccléctique à la carrière la plus longue de toute l'histoire du sport automobile. En 1992, il pilotait un kart aux Masters de Bercy face à Alain Prost et Ayrton Senna. Enchanté de l'expérience, il remet le couvert en karting cette année au Mans pour la IAME International Final.

 

Engagé dans la catégorie X30 Senior, avec le n°143, Michel Vaillant pilotera un châssis « Vaillante » nouvelle génération, conçu dans le plus grand secret par son frère, Jean- Pierre, qui ne visera rien d'autre que la victoire au Mans face à des marques aussi réputées que Tony-Kart, Kosmic, Art GP, Birel, Praga ou encore Sodi. Leader, l'adversaire historique du clan Vaillant, ne pouvait pas rester inactif. Dans le plus grand secret, l'équipe de Monsieur Chunsheng a, elle aussi, préparé un kart innovant pour cette épreuve. Il sera confié à Bob Cramer qui portera le numéro 223, en X30 Senior.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info Kartcom - source IAME


Pilote > Paolo Besancenez

Le Mondial d'Essay était sans doute la dernière compétition de Paolo Besancenez en KF. Fidèle au team Kartronix International, qui assure la mise au point de son châssis Tony Kart équipé de moteurs TM préparés par GFR, le Français a tout de suite montré la hauteur de ses prétentions en réalisant le 2e chrono de son groupe derrière le favori Nicklas Nielsen. Malheureusement, cette série était loin d'être la plus rapide, l'adhérence de la piste augmentant par la suite, et Paolo se retrouvait seulement 13e au général parmi les 72 engagés de la catégorie reine.

 

KSP-Paolo-Besancenez.jpg

 

Très déterminé, il ouvrait son score par une magnifique victoire assortie du meilleur tour en course dès la 1ère manche qualificative, dépassant sans complexe le Champion d'Europe en titre Callum Ilott dans le dernier tour. Mais le mauvais sort débarquait dans la manche suivante. Alors qu'il était déjà passé 3e, Paolo était attaqué de manière insensée par le Thaïlandais Sasakorn Chaimongkol qu'il venait de doubler. Les deux pilotes restaient sur le carreau, châssis endommagé du côté du Français. Paolo revenait en 3e position dans la course suivante, avec le 3e temps, mais devait abandonner dans la dernière sur une casse moteur.

 

Le verdict tombait rapidement : repêchage au programme dimanche matin. Meilleur temps du warm-up, Paolo n'était pas perturbé par l'arrivée de la pluie lorsqu'il s'installait en 3e position sur la grille de départ. Il partait le couteau entre les dents et s'apprêtait à s'emparer de la 2e place au 4e tour quand sa chaîne lui faussait compagnie et l'obligeait à renoncer. Cet abandon plongeait le camp français dans la désolation, tant la vitesse de Paolo laissait espérer un excellent résultat dans ce Championnat du Monde.

 

Si la page KF se tourne définitivement, Paolo ne quitte pas la compétition karting puisqu'on le retrouvera bientôt en KZ2, lors de la Super Coupe Internationale à Sarno (ITA). Impatient de faire ses débuts en 125 à boîte de vitesses, Paolo s'est engagé sur un châssis Alpha du team français CPB Sport, motorisé par un Parilla de Falcon RS - Tec Sav Engineering. Un nouveau challenge en vue...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner