Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Birel ART srl - Communiqué n°31

22/05/18 Podium en Allemagne, mais manque de réussite en Angleterre
Birel ART srl - European Championship - PF International

En l'espace de deux semaines, le team officiel Birel ART a visité deux circuits internationaux de référence: Wackersdorf en Allemagne et PF International en Angleterre. Encore très performants, les châssis italiens ont permis à leurs pilotes de décrocher d'excellents résultats au DKM, dont un podium avec Luigi Coluccio en OK. Hélas, la roue a tourné le 20 mai de l'autre côté de la Manche, lors des Championnats d'Europe OK et OK-Junior. Pourtant, les qualifications laissaient augurer une importante collecte de points.

 

KSP_130_2802.JPG 

Au Championnat d'Allemagne, la marque Birel ART est restée dans la spirale positive du Championnat d'Europe à Salbris. En OK, l'Italien Luigi Coluccio a effectué un brillant parcours en qualifications, avant de monter sur la 2e marche du podium. L'excellente collaboration avec les distributeurs Birel ART, comme KSW Racing en Autriche ou Solgat Motorsport en Allemagne, s'est confirmée en OK-Junior avec la remontée de la 22e à la 5e place pour Jule Weimann dans la Course 2, ainsi qu'en DSKC avec Franz Lehner présent dans le top-3.
A Wackersdorf, Birel ART était également omniprésent aux avant-postes en KZ2. Rick Dreezen et Marijn Kremers ont terminé respectivement 2e et 5e dans la Course 1, avant que André Matisic ne monte à son tour sur le podium, avec Kremers cette fois en 6e position.

 

KSP_149_0531.JPG 

Birel ART aux avant-postes en qualifications

"Nous sommes arrivés au Championnat d'Europe en Grande-Bretagne avec des espoirs légitimes. Certes, nous savions qu'il fallait composer avec l'un des circuits les plus difficiles de la saison, celui de PFI, où les Britanniques sont toujours très durs à battre," confirmait Davide Forè, le team manager. "Malgré tout, plusieurs pilotes se sont montrés compétitifs, en réalisant des temps parmi les meilleurs durant le meeting. Lors des qualifications, Luigi Coluccio a terminé trois fois dans le top-3 et pouvait prétendre à un bon résultat en finale. Sans une "power-valve" défectueuse dans une manche, il se serait élancé dans le top-8 et sa course aurait été différente. Là, un incident au coeur d'un peloton turbulent l'a contraint à l'abandon dès le 5e tour. Je pense que Marijn Kremers méritait également un meilleur sort."
Au volant de son Birel ART du team PF International Karting, Oliver Hodgson a été l'un des grands animateurs de cette finale OK en remontant de la 16e à la 4e place. L'exclusion d'un pilote aurait même pu lui offrir le podium, mais il était lui-même pénalisé pour un carénage décroché et rétrogradait 9e.


Comme à Sarno, Lorenzo Ressico D'Aloisio s'est avéré le mieux classé de l'équipe Birel ART en OK-Junior. Seulement, le pilote italien n'a pas pu profiter longtemps de son parcours régulier des manches de qualification, puisqu'il était impliqué dans un accrochage dès le départ de la finale. "Avec toute l'équipe, nous continuons d'accompagner nos pilotes pour les faire progresser. Certains manquent encore d'expérience et, dans ce contexte, ce n'est jamais facile d'accéder aux avant-postes sur un circuit très sélectif comme celui de PFI. Nous ne cessons pourtant de prouver que le châssis Birel ART est compétitif, tout comme nos moteurs TM. Il suffit de regarder les temps réalisés par le Canadien Thomas Nepveu et l'Italien Francesco Raffaele Pizzi en OK-Junior. Ils étaient souvent dans le même dixième que les premiers. Il aurait fallu qu'ils puissent réaliser une meilleure séance de qualification, avant d'éviter les incidents fréquents dans le peloton ou les pénalités dues à des carénages décrochés."
"Aujourd'hui, il faut poursuivre le travail réalisé depuis le début de la saison et garder cet élan pour que les résultats soient au rendez-vous, comme ils le furent en Allemagne," a conclu Davide Forè.

Les Derniers Communiqués Birel ART srl

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires