Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

CIK-FIA - Communiqué n°137

09/08/18 Le Superkart en représentation devant la foule d’Assen
CIK-FIA - European Championship - Assen

La deuxième Compétition du Championnat d'Europe FIAKarting - Superkart se déroulera les 18 & 19 août sur le temple néerlandais de la vitesse, le TT circuit d'Assen qui pourrait être candidat pour recevoir la F1 dans le futur. Ce rendez-vous très populaire est comme toujours intégré aux célèbres «Gamma Racing Day», attirant une foule impressionnante avec les diverses démonstrations prévues comme celle du Renault Sport F1 Team ou celle de Superbike.

 

KSP_7663.JPG 

Les résultats de la première Compétition à Donington (GBR) début juin ont été fidèles aux prévisions, les forces en présence sont connues et il faut donc s'attendre à une continuité aux avant-postes. Cinq Pilotes néerlandais seront présents, soit autant que les Allemands et moins que la colonie britannique et ses sept représentants. L'hégémonie des moteurs VM s'accroît. Seuls cinq Pilotes sont équipés de mécaniques PVP et deux de DEA.


Un soupçon d'incertitude valait jusque l'an passé puisqu'il s'agit du tracé sur lequel le favori Peter Elkmann (DEU - Anderson/VM) avait le plus de mal à trouver l'équilibre parfait de son ensemble. Le Champion d'Europe en titre a depuis rectifié le tir et sait maintenant exploiter tout son potentiel sur les 4,555 km du tracé hollandais, comme l'a prouvé sa domination en 2017. Le TT Circuit offre toutefois une possibilité aux outsiders pour s'intercaler dans l'enchaînement final. Si la grande forme d'Elkmann est une certitude, il devra affronter une nouvelle fois son rival, Adam Kout (CZE - MS Kart/DEA), double Champion d'Europe 2015 et 2016. Son programme réduit cette année au seul Championnat d'Europe aurait pu s'avérer gênant, mais la réplique qu'il donna au leader à Donington à montré qu'il n'en était rien. Le Tchèque a par ailleurs toujours su s'adapter au circuit d'Assen pour trouver le set-up le plus approprié.


A la suite du forfait de Liam Morley (GBR - Anderson /DEA), quatre autres participants sont susceptibles de se mêler au duel de tête. Andréas Jost (DEU - Anderson/VM), qui a réalisé une saison 2017 remarquable, confirme depuis le début de l'année. Il a notamment battu Elkmann à Dijon en Championnat de France et signé un double podium à Donington. Marcel Maasmann (NLD - Anderson/VM) est un animateur régulier de cette Compétition. Il n'a peut-être pas le matériel au même niveau que ces rivaux, mais à domicile, il exploite au mieux sa connaissance de la piste, d'autant qu'il devrait être motivé par son 4e rang provisoire au Championnat. Yannick De Brabander (BEL - MS Kart/VM), après avoir été la révélation 2016, conserve tout son potentiel et sa rage de vaincre, malgré une saison 2017 difficile. Il pourra sans doute compter sur une fiabilité en progrès cette année. Enfin, Daniel Clark (GBR - Anderson/VM) a besoin de conjurer le sort après son double abandon à Donington. Il s'était bien battu aux avant-postes l'an passé en prenant d'excellents départs.


Parmi les outsiders les plus sérieux, citons Carl Hulme (GBR - Anderson/VM) revenu en bicylindre depuis 2017, le jeune et prometteur Recardo Van Dijk (NLD - MS Kart/VM) qui mériterait d'étoffer son programme annuel ou encore Jaime Zuleta (COL - MS Kart/VM) qui a engrangé des points importants à Donington.

Les Derniers Communiqués CIK-FIA

Les Courses Associées

logo
European Championship
Championnat Superkart
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires