Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Léo ROUSSEL - Communiqué n°2

08/09/11 Léo Roussel, un Français au top du Karting
Léo ROUSSEL - World Karting Championship - Genk

Leo-Roussel-KF1.jpg

 

Léo Roussel a retrouvé sa place de meilleur Français au Championnat du Monde KF1, véritable anti-chambre du sport automobile destiné aux meilleurs espoirs du karting. Après une course difficile en Espagne, le pilote de l'équipe de France FFSA et le team Ludo Racing ont su relever la tête en Belgique pour renouer avec le top-5. La collaboration technique avec l'usine Sodikart continue de porter ses fruits, comme l'a également démontré la 4e place obtenue au Championnat du Monde des moins de 18 ans.

 

Grâce au soutien de nombreux partenaires, Léo Roussel n'a pas hésité à se lancer plusieurs challenges en 2011. "Avec l'équipe Ludo Racing, nous avons réussi une excellente saison chez les Juniors (KF3) en 2010 et nous avons décidé de poursuivre ensemble au plus haut niveau, en s'engageant sur plusieurs fronts: Championnat du Monde KF1 (l'élite du karting), Championnat du Monde M18 (moins de 18 ans) et Championnat de France Espoir. Pour une première année à ce niveau, la compétitivité est au rendez-vous et je m'améliore à chaque course. J'ai acquis une grande expérience ces derniers mois, qui devrait me servir pour la suite de ma carrière".

 

Il faut avouer que Léo Roussel fait très souvent partie des plus rapides en piste au volant de son Sodi-Parilla. En France sur le circuit d'Essay pour la 2e épreuve du M18, il a d'entrée réalisé le 2e temps des essais chronométrés, avant de remporter deux manches qualificatives associées à deux meilleurs tours. "J'ai aussi connu un problème de démarreur dans une manche, ce qui m'a fait chuter dans la hiérarchie. J'ai donc dû m'élancer de la 9e position en finale". Léo ne baisse pas les bras, il prend un excellent départ et ne tarde pas à remonter. Les choix techniques pris par l'équipe vont dans le bon sens. Auteur du 2e meilleur temps en course, le pilote de l'équipe de France finit par terminer à une magnifique 4e place. "Dommage que les trois premiers avaient pris de l'avance. Je voyais que j'étais plus rapide qu'eux, mais le drapeau à damier est tombé avant que je n'ai pu refaire tout mon retard".

 

Dans la foulée de ce brillant résultat, Léo Roussel est à pied d'œuvre une semaine plus tard à Genk (Belgique) pour la 3e des cinq épreuves du Championnat du Monde KF1. "Je suis arrivé en pleine confiance, bien décidé à confirmer mon potentiel. Aux essais libres, j'ai vu que mes moteurs Parilla étaient vraiment très rapides, tandis que Sodi a très bien travaillé sur ses châssis. Dès les essais, je me suis hissé en 4e position, mais j'ai été victime d'un accrochage au départ de la Finale 1". Le couteau entre les dents, il va brillamment remonter de la 18e à la 5e place en maintenant un rythme vraiment soutenu.

 

Leo-Roussel.jpg

 

Le jeune kartman français enchaîne alors avec une 7e place, une 4e et une 5e dans les trois autres finales. Une fois de plus, Léo a été tout près de monter sur le podium alors qu'il court avec des pilotes bien plus expérimentés que lui. Le revoilà dans le top-10 au Championnat où il pointe au 9e rang. "C'est un pilote très volontaire et très combatif. Malgré le niveau dans lequel il évolue, il ne fait aucun complexe et nous surprend à chaque course. La fin de saison s'annonce sous les meilleurs auspices, à l'international comme en France dans la série GPO, où il occupe la 4e place avec des chances de devenir Champion de France", a conclu Ludovic Veve, son team manager.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires