Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

3MK Events - Communiqué n°9

03/12/18 Encore une belle réussite pour le Team France
3MK Events - Rotax Challenge Grand Finals - Paraiba

Du 25 novembre au 1er décembre, 14 pilotes français sont venus défier ceux des 53 autres nations engagés à la Rotax Max Challenge Grand Finals 2018 au Brésil. C'est en choisissant de participer au Challenge Rotax France, à la NSK ou à des épreuves nationales FFSA, qu'ils ont pu décrocher le précieux sésame pour l'Amérique du sud. Soudés et performants, les membres du Team France ont réussi une magnifique prestation d'ensemble, avec 13 finalistes sur un effectif de 14 pilotes. Paolo Besancenez a triomphé avec panache en Rotax DD2 et Augustin Bernier a escaladé la troisième marche du podium en Mini Max.

 

KSP_000_5799.JPG 

Acteurs d'un événement unique et mondial, les 360 engagés venus de plus de 50 pays différents ont vécu un grand moment de karting au Brésil grâce à l'organisation remarquable mise sur pied par Rotax à l'occasion de la 19e édition de sa grande finale. mondiale Parmi eux, 14 Français ont fait briller le drapeau Tricolore dans une ambiance à nulle autre pareille. "C'est vraiment une épreuve qu'il faut avoir disputé au moins une fois dans sa vie," a commenté Bastien Borget, engagé en Rotax Senior Max.
"Mettre plus de 350 karts à disposition de pilotes qui ont dû se qualifier chacun dans leur pays, c'est quelque chose d'incroyable. Nous sommes tous réunis dans une même structure et nous roulons avec les mêmes machines qui se sont avérées extrêmement proches les unes des autres. Cela se joue au dixième près tout au long de la semaine, c'est très valorisant de chercher à exprimer son talent à armes égales. Pour moi, c'est une grande satisfaction d'avoir pu y participer au sein du Team France. Il y a un esprit particulier qui se crée entre les pilotes et les teams d'une même nation et on se pousse tous mutuellement pour viser le meilleur résultat possible."


Un bilan flatteur

Les performances globales du Team France sur le circuit Paladino ont confirmé le haut niveau des courses organisées sur le sol français dans les catégories équipées de moteurs Rotax. "Dans la continuité des nombreux podiums obtenus ces dernières années, le Team France a encore répondu présent aux avant-postes à ce haut niveau international," précise Benoît Perret de 3MK Events. "13 de nos 14 pilotes ont participé aux finales. Paolo Besancenez nous a enthousiasmé lors de sa remontée qui l'a conduit à la victoire et Augustin Bernier n'a rien lâché pour monter sur le podium. J'ai une pensé particulière pour Evan Giltaire qui méritait de gagner en Mini Max sans un petit problème technique, mais je suis qu'il reviendra un jour pour gagner."
"Ce constat est le reflet de la valeur de nos compétitions nationales et du talent de nos pilotes. Je pense qu'ils seront encore nombreux en 2019 à s'inscrire dans les courses Rotax pour tenter de gagner leur ticket à la prochaine finale mondiale, qui fêtera sa 20e édition ! Nous avons déjà commencé à préparer la saison prochaine et elle promet encore de belles surprises. Les catégories Rotax restent plus que jamais des solutions uniques pour courir à un niveau élevé, avec un budget et des contraintes minimums."

 

KSP_453_7427.JPG 

Besancenez couronné

La victoire de Paolo Besancenez en Rotax DD2 restera le moment fort du séjour du Team France au Brésil. "En finale, j'étais vraiment décidé à aller chercher le podium en dépit d'une place de dixième sur la grille, tant je me sentais à l'aise et rapide avec mon matériel," a commenté Paolo. "Et après plusieurs dépassements, quand je me suis retrouvé 3e peu après la mi-course, j'ai su que la victoire était possible. Ce fut vraiment une sensation incroyable de franchir l'arrivée en vainqueur, mais surtout de partager ce succès au sein du Team France." A ce titre mondial venait s'ajouter le top-10 conquis à la force du poignet par Nicolas Picot.


La catégorie Mini Max a également donné beaucoup de satisfaction à la France. Des coupures moteur ont fait rétrograder Evan Giltaire en 11e position alors qu'il filait vers la victoire après avoir dominé ses adversaires depuis les chronos. Jamais loin de son compatriote, Augustin Bernier a effectué une magnifique course d'attaque et c'est une 3e place méritée qui venait saluer ses efforts. Théophile Nael (21e) et Léo Poncel (23e puis 27e après une pénalité pour spoiler) ont vécu une expérience enrichissante, à défaut d'avoir décroché le résultat escompté.


En Junior Max, Marcus Amand, Dylan Léger et Esteban Masson étaient proches du top-10 après les manches. Le premier cité est tombé dans un accrochage dès le départ et se classe 28e avec beaucoup de regrets. Dylan s'est battu avec conviction au coeur du peloton, avant de chuter 32e suite à une sanction sportive. Esteban Masson a prouvé sa grande vélocité en passant de la 15e à la 9e place, avant d'être pénalisé pour une mauvaise position du carénage avant. Finalement, c'est César Gazeau qui décroche le meilleur français en Junior. Auteur de plusieurs records du tour durant la semaine, il a réussi une progression remarquée en finale de la 19e à la 14e place !


En DD2 Master, Franck Lavergne a atteint son objectif en gagnant son ticket de finaliste dans cette course de niveau mondial. Un autre concurrent venait le percuter alors qu'il était revenu en 25e position. S'il a dû se contenter de la 31e place, il ne regrette en rien son voyage avec les membres du Team France, pour lequel il n'a jamais été avare d'encouragements pour assurer la cohésion du groupe.


En Senior Max, Bastien Borget méritait un meilleur sort après s'être montré performant toute la semaine. Tout proche d'intégrer le top-6 durant la finale, il s'est battu avec beaucoup de motivation dans un peloton au niveau très relevé pour couper l'arrivée en 8e position, qui devenait 16e pour une pénalité (spoiler).
De la combativité, Paul Fourquemin et Rudy Champion n'en ont pas manqué. Mal qualifiés, ils ont dû batailler ferme pour remonter. Si les efforts de Rudy n'ont pas suffi pour l'emmener en finale, Paul évoluait en 15e position en vue de l'arrivée de la course décisive, avant de renoncer sur accrochage.


Vivement 2019 avec les catégories Rotax pour une nouvelle aventure du Team France. Objectif : gagner son ticket pour la prochaine Finale Mondiale Rotax à Sarno en Italie.

Les Courses Associées

logo
Rotax Challenge Grand Finals
Rotax Senior / Mini / Micro / DD2 / DD2 Master / Rotax Junior
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires