Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

BRIDGESTONE CUP France - Communiqué n°15

07/07/10 Dotation, ambiance, plateau et spectacle exceptionnels à Laval !
BRIDGESTONE CUP France - Bridgestone Cup - Laval

Bridgestone_Cup_2010.jpg

 

Avec près de 430 d'engagements recensés en 2010, la BRIDGESTONE CUP reste assurément l'un des événements majeurs du calendrier national. Après avoir visité les prestigieux circuits d'Angerville et de Saint Amand, les pilotes ont découvert le nouveau tracé de 1230 mètres du célèbre circuit Beausoleil, réputé pour avoir reçu plusieurs Championnats du Monde. Les 2, 3 et 4 juillet, toute l'équipe d'organisation s'est encore montrée à la hauteur en proposant un programme alléchant aux pilotes.


C'est à une dotation fabuleuse à laquelle les participants ont pris part lors du cocktail de bienvenue. A cette occasion, l'opérateur de la BRIDGESTONE CUP a offert un châssis Minime-Cadet, un moteur SA 250, plus de 2500 euros de chèque cadeau Itaka, plus de 30 trains de pneumatiques, des séjours et week-end complet, du merchandising F1, du textile Rotax, etc.
Le week-end s'est poursuivi avec le traditionnel petit déjeuner offert, des animations, des courses d'une grande intensité et une cérémonie de podiums pleine d'émotions. Le tout sous un temps estival propice à vivre une grande fête...

 

Minime: Aubry 1er de la classe
Impossible de quantifier les dépassements dans cette catégorie, tant ils furent incessants des qualifications à la finale. Ce fut le cas à tous les niveaux et notamment aux avant-postes entre les talentueux Aubry, Laurent, Machado, Mordret, Lehouck et Demarque notamment. Arthur Lehouck a été le plus efficace dans les manches, mais Etienne Mordret le relayait en pré-finale. Dans la course décisive, Thomas Laurent, Charles Machado et Gabriel Aubry lançaient alors l'offensive et laissait Mordret sur place. Le duel final tournait à l'avantage de Aubry, qui triomphait devant Laurent et Machado.

 

Cadet: Leguay prend le pouvoir
Avec cinq pilotes regroupés en six dixièmes sous le drapeau à damier de la pré-finale, il était difficile de désigner un favori. En finale, Bastien Leguay sortait du peloton au bon moment et parvenait à se mettre hors d'atteinte du duo Dorian Boccolacci-Valentin Breaux en pleine explication. Les deux pilotes finissaient dans cet ordre. Perdant le contact avec les leaders au fil de la finale, Paolo Besancenez émergeait en 4e position devant Maxime Brient. Les filles ont eu l'occasion de se mettre en valeur à Laval. Si Séphora Lorenzo jouait de malchance en finale, Eva Benes terminait à une brillante 6e place.

 

Rotax Max: Les honneurs pour Ricci
Une victoire dans la BRIDGESTONE CUP, cela compte dans un palmarès, comme on a pu s'en rendre compte avec la joie ressentie par Thomas Ricci après sa belle victoire en finale. Le pilote de la Côte d'Azur a pourtant eu fort à faire avec une concurrence particulièrement relevée emmenée par Antoine Barthon, vainqueur de la pré-finale, et Nicolas Tanchoux. Les deux pilotes ont tout donné, mais Ricci a tenu bon jusqu'au bout. Alexis Couturier, Charles Magnin et Maxime Gravouille se sont battus pour les places d'honneur dans le sillage des hommes de tête. Héros des qualifications, Antoine Lepesqueux a joué de malchance en pré-finale, tandis que Renaud Bertin a progressivement perdu du terrain le dimanche.

 

Rotax Max Master: Chech au sprint
C'est à une arrivée spectaculaire à laquelle nous avons assisté entre Dominique Chech et Jacques Gautier. Pour 45 petits millièmes, Chech avait la grande satisfaction d'escalader la première marche du podium, rééditant ainsi sa victoire de 2009. Juste derrière, Alain Guesdon a gagné son duel face à Bruno Dos Santos pour le gain de la 3e place. Autre ancien vainqueur de l'épreuve, Stéphane Picque s'est classé 5e juste devant Nicolas Blanchet et le Belge Christophe Adams. Deux des favoris ont disparu du haut des feuilles de classement de la finale: Yvon Pater a été déclassé pour avoir dépassé sous drapeaux jaunes en pré-finale, tandis que Guy Pansart, déjà averti durant l'épreuve, s'est retrouvé exclu pour ne pas avoir respecté la procédure de départ.

 

Rotax DD2: Vuillaume et Adams sacrés
Contraint à l'abandon dans une manche, Damien Vuillaume a dû forcer son talent pour retrouver en finale la 1ère position qu'il occupait aux essais chronométrés. Les pilotes "Masters" lui ont donné du fil à retordre sur la piste. Vainqueur de la pré-finale, Ludovic Ivanes a fourni une forte impression, mais c'est le Belge Christophe Adams qui usait de toute son expérience pour sortir vainqueur de ce groupe des plus de 32 ans après avoir pris le meilleur sur le tenace Jean Letard.

 

SA 250: Retour gagnant pour Martinet
Ancien membre du comité d'organisation de la BRIDGESTONE CUP, Alban Martinet a été séduit par cette catégorie d'avenir et son moteur 4-temps de nouvelle génération. Deux fois vice Champion d'Europe dans les années 90, Alban n'avait plus couru depuis plus de 7 ans, mais a progressivement retrouvé son efficacité. Maxime Viricel, Franck Rouxel, Goulven Bozec, Axel Meissonnier et Christine Brodard ont pourtant tenté de compliquer la tache du Manceau. Au gré des aléas de la course, Meissonnier s'adjugeait la 3e place devant Rouxel.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires