Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

ROSBERG Racing - Communiqué n°4

07/08/18 Cap sur le Championnat du Monde
ROSBERG Racing - European Championship - Essay

KSP_104_2568.JPG

 

La création de Rosberg Racing avec le partenariat de Petronas et Arexons ne date que de quelques mois. Pourtant, cette entité née de la volonté de Nico Rosberg, Champion du Monde de Formule 1 en 2016, a déjà trouvé toute sa place dans le paddock du karting international. Tout au long du Championnat d'Europe, Lorenzo Travisanutto en OK et Taylor Barnard en OK-Junior se sont constamment mis en valeur. Au Kart Grand Prix de France à Essay, ce fut encore le cas. La réussite n'est pas venue pas saluer les performances de l'Italien et du Britannique en finale, mais ils savent qu'ils feront partie des favoris lors du Championnat du Monde 2018 au volant de leur ensemble KR-Parilla.

 

KSP_104_2612.JPG 

Un succès en manche, puis des désillusions

Grand animateur des trois premières épreuves du Championnat d'Europe OK, Lorenzo Travisanutto a vécu des hauts et des bas en France. Sa quatrième place aux essais chronométrés sur un total de 64 pilotes et sa victoire dans une manche de qualification tend à penser qu'un nouveau podium était jouable pour le pilote aux couleurs déjà familières de Rosberg Racing. Hélas, plusieurs incidents ont contrarié sa progression.
"J'avais encore la possibilité de marquer de gros points et de finir le Championnat dans le top-5," avouait l'Italien. "Mais la piste d'Essay ne facilitait pas les dépassements et certains concurrents prenaient trop de risques pour doubler, ce qui occasionnait des accidents. D'ailleurs, en finale, deux pilotes se sont accrochés juste devant moi. Je n'ai pas pu les éviter et j'ai dû abandonner."

 

KSP_226_1496.JPG 

Un regard tourné vers le futur...

En OK-Junior, Taylor Barnard a fini avec le meilleur tour absolu de l'épreuve en 46"691 ! Très rapide, le Britannique l'a été durant tout le meeting, ce qui s'est concrétisé par deux places de 2e dans les manches, mais aussi une 4e, une 9e et hélas un abandon suite à un incident qui a impliqué simultanément plusieurs pilotes. "Sans ce fâcheux contretemps, Taylor avait la possibilité de s'élancer aux alentours de la 8e place en finale, ce qui aurait changé la physionomie de sa course," regrettait son équipe. "Il s'est alors retrouvé en milieu de peloton et n'a pu éviter un nouvel accrochage dans cette finale assez houleuse."
Ce fut d'autant plus dommage, que les temps chronos réalisés par Taylor Barnard durant sa remontée en finale laissaient augurer un excellent résultat pour le Rosberg Racing. "L'équipe KR Motorsport a travaillé très fort pour rendre mon KR-Parilla performant et cette fin de championnat n'est pas vraiment celle que j'espérais. J'ai une revanche à prendre, vivement le Mondial !"


"Avec Rosberg Racing, Petronas, Arexons, KR Motorsport et les motoristes qui préparent nos Parilla de la IAME, tout est en place pour concrétiser notre potentiel dans la deuxième partie de la saison, et notamment lors du Championnat du Monde en Suède en septembre," a déclaré Dino Chiesa, le team manager.

Les Derniers Communiqués ROSBERG Racing

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires