Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

CIK-FIA - Communiqué n°130

30/05/18 Superkart à Donington : Elkmann aborde le Championnat en favori
CIK-FIA - European Championship - Donington

Le Championnat d'Europe CIK-FIA de Superkart 2018 se déroule selon un programme identique à celui des deux dernières saisons. Il débute à Donington les 2 & 3 juin avec un plateau particulièrement homogène de 23 engagés rassemblant tous les protagonistes habituels, tandis que la Coupe Superkart Monocylindre de la CIK-FIA n'a pas été reconduite.

 

KSP_CLARK_DANIEL_Superkart_KSP_006_6028-2.JPG


Cette première compétition européenne est incluse dans un meeting étoffé consacré au Karting. Le Championnat d'Europe CIK-FIA de Superkart se poursuivra à Assen aux Pays-Bas du 17 au 19 août pour s'achever par Le Mans lors de l'étape française en forme de finale, les 27 & 28 octobre.


Comme les années précédentes, le duel prévisible concerne les deux derniers pilotes titrés ; L'Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM) face au Tchèque Adam Kout (MSkart/DEA). Peter Elkmann avait enfin reconquis ce titre en 2018, concrétisant l'amélioration constante de ses performances parfaitement analysées et un roulage continu dans plusieurs disciplines. Il est en grande forme et ne cesse d'asseoir sa suprématie actuelle en Superkart. Le double Champion d'Europe 2015 & 2016, Adam Kout a décidé cette saison de restreindre son programme au seul Championnat d'Europe. Il n'a pas encore couru contrairement à son adversaire, son degré d'évolution reste donc inconnu avant cette première manche, mais son talent et le soin de sa préparation plaident pour lui.


Parmi les candidats potentiels au podium, celui qu'il faudra surveiller avec attention se nomme Liam Morley (Anderson/DEA). Le rapide Britannique est devenu un habitué de podiums européens. Troisième au général en 2015 et 2017, il devrait, sur ses terres, être un des plus entreprenants pour s'immiscer dans la quête du podium d'autant qu'il sera avec Kout un des deux Pilotes référents du motoriste DEA. Le second Britannique le plus susceptible de réaliser une performance est Daniel Clark (Anderson/VM). Déjà en verve à Donington l'an passé, le Pilote du Team Redspeed devrait faire partie des meneurs sur le circuit du Leicestershire.


Un Allemand peut en cacher un autre, ainsi Andreas Jost (Anderson/VM) est en mesure de se battre pour la victoire, grâce à une motorisation plus fiable depuis l'an passé. Sur sa lancée de 2017, il vient de confirmer ses bonnes dispositions, réussissant même à déborder Elkmann à Dijon lors de la dernière confrontation entre les Pilotes continentaux fin avril. Enfin, le Belge Yannick de Brabander (Mskart/VM), qui a découvert la discipline avec brio en 2016 avait de connaître quelques déconvenues l'an passé, reste un candidat potentiel. La Compétition de Donington lui avait été favorable en 2017 avec une victoire et un podium.


Certains devraient animer le groupe de poursuite et tenter de marquer des points importants. C'est probablement le cas du Néerlandais Marcel Maasmann (Anderson /VM) qui se focalise sur ce Championnat. La délégation britannique peut également compter sur Carl Hulme (Anderson /VM). Il faut noter le retour en compétition, pour une occasion unique, de l'ancien double Champion du Monde Poul V Petersen. Le créateur des moteurs PVP qui garde une étonnante clairvoyance à plus de soixante ans.

Le record de la piste est détenu par Elkmann depuis l'exercice 2017 en 1'26''257.

Les Derniers Communiqués CIK-FIA

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires