Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Evenement National > FFSA Karting

Le Championnat de France FFSA de Superkart débute à Magny-Cours les 20 & 21 avril. La discipline revient sur le traditionnel circuit Nivernais, après une année d'absence, à une date similaire à l'épreuve précédente courue en 2017. Cette saison le Championnat qui se veut toujours à vocation internationale, se recentre sur trois épreuves seulement, chaque score acquis aura donc d'autant plus d'importance.

 

Com-FFSA-10_3738.jpg

 

Le plateau est conséquent pour cette ouverture et devrait offrir de belles joutes. Au moins 23 concurrents sont attendus avec plus d'un tiers de concurrents venant de l'étranger. Une nouveauté règlementaire semble convaincre de nouveaux entrants, ainsi un classement Gentleman (45 ans et plus) a été instauré. Cela a séduit un ancien Champion de France, le Britannique Steve Edwards qui devrait retenter l'aventure du Superkart, 20 ans après son titre.

Les favoris déignés sont : Peter Elkmann (Anderson/VM) est le favori logique. Quadruple Champion de France (2014 - 2017) et triple Champion d'Europe (série en cours), infatigable metteur au point, c'est également le dernier vainqueur à Magny-Cours avec une double victoire et le meilleur chrono à la clé. Particularité, il portera un E (Europe) à la place du numéro traditionnel. Il laisse ainsi le n°1 au Champion de France sortant, son compatriote Andreas Jost (Anderson/VM) qui voudra confirmer sa montée en puissance, maintenant qu'il affiche une régularité qui permet à sa pointe de vitesse de s'exprimer. C'est la conséquence d'une fiabilité enfin éprouvée qui lui a apporté un surcroit de confiance.


- Trois Français sont pressentis pour se battre pour le podium : Alexandre Sébastia (Anderson/DEA), le plus fidèle pilote du Championnat. Régulièrement aux avant-postes, il reste le dernier Champion de nationalité Française (2013). Il a terminé meilleur francophone l'an passé (3e au général). Julien Goullancourt (Anderson/VM), vice-champion en 2015 et 2016, 3e en 2017, a dû malheureusement renoncer précocement l'an dernier. Il reprend sans pression mais doit composer avec une motorisation qu'il découvrira. Emmanuel Vinuales (MSkart/VM) est enfin de retour pour une saison complète. L'ancien triple Champion d'Europe (2011/2013-2014) a effectué en fait son « come-back » fin 2018, il a de suite obtenu 4 podiums sur 5 courses disputées dont la finale européenne au Mans.

Parmi les prétendants probables aux places d'honneur, il faut compter sur : Le Néerlandais Leo Kurstjens (MSkart/VM), devenu peu à peu un trouble-fête. Lors des deux dernières saisons, il s'est classé 4e au classement général à deux reprises consécutives. Bien que membre de la même équipe (Karting Paradise), le Colombien Jaime Zuleta lui conteste souvent son rang. Jason Dredge (Anderson/PVP) suscite la curiosité, c'est en effet sa 1re participation au Championnat de France. Le Britannique est pourtant un habitué des championnats Britannique et d'Europe, il a le potentiel pour s'immiscer.
Un certain renouvellement de l'effectif semble s'opérer par rapport à la saison passée, avec quelques « Rookies » et retours. Parmi eux Christophe Grenier (Pilote KZ) avait fait une apparition remarquée au Mans il y a quelques années et a décidé de s'engager en Superkart.


La pôle 2017 a été réalisée par Peter Elkmann en 1'36''576''', c'est le record Superkart à Magny-Cours. En course, Elkmann se contenta d'un meilleur tour en 1'37''362'''.

 

Le liveTiming devrait être accessible sur Mediasuperkart.com.

 

 

Info FFSA / © Photo Mediasuperkart


Accéder aux autres actualités

Les Courses Associées

logo
Championnat de France
Championnat F4
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion