Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

FEDERATION > FIA

Charlie-Whiting-FIA.jpg

 

La FIA est profondément attristée d'apprendre que son directeur de la Formule 1, Charlie Whiting, est décédé subitement à l'âge de 66 ans d'une embolie pulmonaire durant la nuit de jeudi à Melbourne, où il devait officier lors du GP d'ouverture de saison en Australie.

 

"C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de Charlie", a déclaré Jean Todt, Président de la FIA. "Charlie Whiting était un grand directeur de course, une figure centrale et incomparable de la Formule 1 qui incarnait l'éthique et l'esprit de ce sport fantastique. La Formule 1 a perdu un ami fidèle et un ambassadeur charismatique en Charlie. Toutes mes pensées, celles de la FIA et de toute la communauté du sport automobile vont à sa famille, à ses amis et à tous les amateurs de Formule 1."

 

Whiting est arrivé en Formule 1 en 1977 lorsqu'il a rallié l'équipe Hesketh en tant que mécanicien. L'équipe, qui avait apporté à James Hunt la reconnaissance mondiale, était dans un état précaire quand Whiting l'a rejoint et elle a dû fermer à la fin de la saison.

 

Whiting est resté avec l'équipe Brabham de Bernie Ecclestone pendant la décennie suivante, travaillant sur les voitures de Niki Lauda et Nelson Piquet avant d'accéder au poste de chef mécanicien pendant la période où il a mené Piquet à deux reprises au titre de champion des pilotes, en 1981 et 1983.

 

Il a quitté Brabham à la fin de la saison 1987, lorsqu'Ecclestone a vendu l'équipe. Sur proposition d'Ecclestone, Whiting a alors rejoint le département technique de la FIA en 1988, d'abord sous la direction de Gabriel Cadringher, alors délégué technique, avant de devenir délégué technique à son tour en 1990. Plus tard, il a assumé le rôle de starter pour lequel il est peut-être le plus connu publiquement, mais aussi le poste de délégué à la sécurité tout en endossant la responsabilité des circuits.

 

En 1997, il a été nommé directeur de course de Formule 1 et au cours des deux décennies qui ont suivi, il a dirigé 400 Grands Prix.

 

A la suite de sa soudaine disparition, les hommages ont afflué des équipes et des pilotes de Formule 1.

 

 

Info & Photo FIA - trad. Kartcom


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion