Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Pilote > Charles Milesi

Engagé cette saison pour les 10 épreuves de la Formula Renault Eurocup 2.0, Charles Milesi est allé disputer une manche de la NEC (Formula Renault Northern European Cup) dans les rues de Pau. Outre le prestige du célèbre Grand Prix, dont c'était la 77e édition, le jeune espoir français et son équipe R-Ace étaient surtout venus afin de collecter de précieuses informations techniques. Charles Milesi en a profité pour frôler le podium dans l'une des deux courses.

 

KSP_PAU-NEC_KN-2979.JPG

 

La météo capricieuse a joué avec les nerfs des pilotes dans la cité paloise. Tantôt sèche, tantôt complètement détrempée, voire allant en s'asséchant, la piste n'a pas facilité la tache des concurrents lors du long week-end de l'Ascension. "Tout avait bien commencé le vendredi avec deux bonnes séances de travail aux essais libres, achevées successivement aux 3e et 4e places, soit les meilleures performances de l'équipe. Puis, la première qualification m'a permis de réaliser le 5e temps, à seulement 3 dixièmes de la pole, en dépit d'un trafic pas toujours facile à gérer sur les tracés urbains. Je perdais juste un peu de temps dans le secteur 1, mais j'avais un excellent rythme sur le reste du circuit," commentait Charles.

 

Que d'eau !

Les pneus pluie sont de sortie pour la Course 1. Il y a tellement d'eau sur la piste, que le départ est donné derrière le safety-car. Pas moins de deux tours sont nécessaires, avant que celui-ci ne lâchent la meute... "La visibilité était quasiment nulle ! Nous manquions vraiment de repères pour freiner et braquer au bon endroit. Il fallait pourtant garder de la vitesse pour ne pas laisser les pneus trop refroidir et les voir perdre de l'efficacité. Malgré tout, la course fut plutôt bonne, puisque je termine 4e, intercalé entre mes deux équipiers."

 

Un travail fructueux avec R-Ace

Le lendemain matin, Charles Milesi est à pied d'oeuvre avec son équipe afin de définir le meilleur set-up pour affronter une piste encore humide, mais s'asséchant par endroit... "Nous avons préféré garder les pneus pluie, ce qui m'a plutôt réussi, puisque je réalise le 4e temps, de nouveau le meilleur de l'équipe. L'objectif était de monter sur le podium de la Course 2. Hélas, j'ai rapidement commencé à perdre de la puissance et le moteur s'est complètement éteint avant la mi-course."

 

Dommage, le travail effectué avec Julien Abelli et Alexis Landais de Simumotion pour le déroulement de la course, ainsi qu'avec tout le team de Thibaut De Mérindol pouvait permettre à Charles Milesi de terminer sur une note positive. "Pau fut toutefois une expérience très intéressante, puisque j'ai pris de l'expérience sur le sec comme sous la pluie, en plus d'avoir roulé sur un circuit rapide en pleine ville, ce qui sera utile pour affronter l'épreuve Eurocup Formula Renault 2.0 de Monaco organisée du 24 au 27 mai, une semaine seulement après Silverstone en Grande-Bretagne."

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Accéder aux autres actualités

Les Courses Associées

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion