Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Pilote > Shihab Al Habsi

Le Grand Prix de Pau est l'une des courses les plus anciennes et les plus emblématiques du sport automobile international. En 2018, il a fêté sa 77e édition et les pilotes du Championnat de France F4 ont de nouveau eu la chance de courir sur ce circuit urbain, qui n'est pas sans rappeler Monaco ou Macao. Pour Shihab Al Habsi, il s'agissait d'une véritable découverte. "Piloter à quelques centimètres des rails, ce n'est vraiment pas facile, cela réclame une grande confiance en soi."

 

KSP_051_1133.JPG 

Le jeune pilote d'Oman ne parvient pas à exploiter comme il le souhaite le potentiel de sa monoplace lors de la séance de qualification et il doit se contenter de la 14e place. Sur les conseils de son coach Stéphane Daoudi, Shihab Al Habsi avait alors pour objectif d'effectuer une course sage et d'attendre les accrochages pour intégrer le top-10, mais c'était sans compter sur le niveau des pilotes qui est incontestablement le plus élevé depuis la création du Championnat de France F4.
Pour la première fois, aucun accrochage ne vient perturber la première course du meeting et les ambitions de Shihab de rentrer dans le top-10 semblent compromises.


"Il est très difficile de doubler sur un tel tracé. Dans la Course 1, j'ai mis la pression sur le pilote qui me précédait, mais sans pouvoir prendre l'ascendant. Je n'ai pu que conserver ma 14e position." Shihab Al Habsi ne baisse pas les bras et réussit cette fois à gagner deux places dans la Course 2 disputée sur une piste détrempée. "Je n'avais encore jamais disputé une compétition de F4 avec des pneus pluie et j'ai d'abord cherché à ne pas commettre de fautes, avant d'améliorer mes temps au fil des tours."

 

KSP_051_1412.JPG 

Le dimanche pour la Course 3, le pilote d'Oman se montre d'entrée bien plus à son aise. Hélas, la pluie se met à tomber au bout de quelques tours, entraînant l'interruption de l'épreuve au drapeau rouge. "Dommage que la pluie soit venue stopper la course car je remontais sur mes adversaires, j'avais défini un bon set up et je me sentais en confiance. Je termine de nouveau 12e, mais cette fois 3e du classement Junior. J'attends désormais la prochaine course avec impatience."


Ce sera au début du mois de juin en Belgique sur le circuit de Spa Francorchamps, où Shihab Al Habsi aura bien l'intention de retrouver une place dans le top-10.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP - Guillaume Veuve


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion