Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Evenement National > FFSA Karting

Le temps ne s'est pas vraiment amélioré au cours de cette longue après-midi de samedi consacrées aux manches de qualification de la Coupe de France Sénior, Master et Gentleman. Les 16 courses ont été toutes passionnantes à suivre avec de nombreux dépassements et de belles bagarres. La hiérarchie des essais chronométrés a subi quelques modifications, notamment dans les différents pelotons.

 

KSP_012_0442.JPG

 

Couturier passe en tête des Master

Les manches Master ont été très contrastées avec la victoire d'Alexis Couturier (Tony Kart) suivie de deux secondes places, tandis qu'Eric Chapon (Exprit) remportait les deux autres après avoir chuté dans la première. Bien parti avec deux 2e places, le poleman Adrian Lafille (Tony Kart) était jugé non-conforme dans la 3e manche et chutait au 9e rang. Couturier prenait la tête du classement devant Julien Poncelet (Top Kart) remonté depuis la 6e place. Grégory Jolinet (Tecno) conservait sa 3e place devant David Chenillot (Kosmic) et Eric Chapon.  

 

Runget reste le maître en Gentleman
Déjà auteur de la pole position, Willy Runget (Exprit) confirmait sa grnade forme en remportant les trois manches de la Coupe de France Gentleman. Yannick Le Moing (Kosmic) gaganait une place en revenant second devant Christophe Adams (Sodi) qui partait 5e, tandis que Patrick Rambaud (Exprit) et Pierre Allemand (Oberon) complétaient le top 5. 

 

Sans fautes de Leguem en Sénior
En ce long samedi après-midi rempli de 10 manches dont les deux dernières sous la pluie, David Leguem (Exprit) signait 4 victoires consécutives et prend les commandes de la Coupe de France Sénior devant Romain Bonetto (Tony Kart), 6e des chronos. Hugo Arnaud (Sodi) remontait quant à lui en 3e position devant Yann Bouvier (Sodi) et Sylver Garcia (Kosmic). Tandis que Vincent Marserou (KR) se hissait de la 12e à la 6e place, le poleman Luca Midali (Sodi) perdait des places sur la piste humide et se retrouvait 7e. La plus forte remontée était à mettre au crédit d'Etienne Chéli (Kosmic) de la 57e à la 32e place. Plusieurs pilotes renommés ne parvenaient pas à se qualifier pour les phases finale: Joël Deptuch (Tony Kart) 41e, Charles Lacaze (Top Kart) 43e ou encore Arnaud Malizia (Sodi) 49e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Accéder aux autres actualités

Les Courses Associées

logo
Coupe de France
SENIOR / MASTER / GENTLEMAN
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion