Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

International > WSK Master Series

WSK-Super-Master-Series.jpg

 

Célébrations sur le podium de la WSK

La 9e édition de la WSK Super Master Series s'est achevée dimanche dernier: le Circuito Internazionle Napoli de Sarno accueillait en effet la 30e course de cette série au cours des 13 années de la longue histoire de la WSK Promotion. Cet origanisme basé à Maglie (Lecce, Italie) travaille en effet depuis 2006 pour le karting international. Le pdoium finale de Sarno a célébré les vainqueurs de la série qui se sont affrontés lors de 4 meetings. Les rois des catégories KZ2, OK, OK Junior et 60 Mini ont eu la chance de recevoir le fameux trophée avec le globe WSK qui récompense les 3 premiers du classement final.

 

Triomphe inattendu pour Marco Ardigò en KZ2.
Même Marco Ardigò (Tony Kart-Vortex-Bridgestone) ne s'attendait sans doute pas à retrouver aussi vite le chemin de la victoire en WSK. La saison avait déjà commencé quand il a effectué son retour lors de l'épreuve de Muro Leccese. Il est revenu directement à la 2e place avant de signer une victoire déterminante pour la 1re des 2 épreuves de Sarno. Bien placé au classement, il a assuré sa position avec une nouvelle victoire la semaine suivante. La catégorie KZ2 a été très excitante grâce à la montée en puissance du jeune Alex Irlando (Sodi Kart-TM). Il avait pris les commandes avant d'être détrôné par Paolo De Conto (CRG-TM), leader grâce à sa victoire sur le World Circuit La Conca. Au terme d'une compétition palpitante, Ardigo remportait la série devant Irlando et De Conto. Plus loin, Patrik Hajek (Kosmic-Vortex) et Simo Puhakka (Tony Kart-Vortex) se smontraient également très en forme.  

 
Hannes Janker remporte le challenge en OK.
L'Allemand Hannes Janker (KR-Parilla-Bridgestone) a surpris tout le monde en se plaçant en tête dès la 1re course à Adria début février. Nicklas Nielsen (Tony Kart-Vortex) reprenait ensuite les commandes en arrivant à Sarno. Janker devait assurer une performance élevée pour espérer s'imposer lors de la dernière épreuve, et c'est ce qu'il a fait avec panache en gagnant tout le week-dernier. Dépité, Nielsen assurait tout de même un bon résultat en 2e position devant Jonny Edgar (Exprit-TM). Noah Milell (Tony Kart-Vortex) assurait la 4e position devant Pedro Hiltbrand (CRG-TM).


Victoire sur le fil du rasoir en OK Junior pour Minì.

Véritable surprise de cette saison en OK-Junior, Gabriele Minì (Parolin-Parilla-Vega) a affronté dès les 1res courses Kirill Smal (Tony Kart-Vortex). Smal a connu un dernier week-end catastrophique qui s'est achevé sur un abandon en finale. Il avait déjà perdu la tête du classement lors de la préfinale à l'occasion d'une bataille à couteaux tirés qui avait tourné à l'avantage de Mini.Celui-ci a pu se contenter de la 5e position en finale pour remporter le trophée. Très compétitif tout au long de la saison, Gabriel Bortoleto (CRG-TM) prenait la 2e place devant Paul Aron FA (Kart-Vortex), en progressison constante. Smal se retrouvait 4e suivi par une autre révélation, Taylor Barnard (KR-Parilla).


Martinius Stenshorne s'impose en 60 Mini.
Martinius Stenshorne (Parolin-TM-Vega) a réussi à conserver la tête des 60 Mini pendant les 4 épreuves de la WSK. Ce jeune Norvégien talentueux a tenu la dragée haute à d'excellents adversaires comme Andrea Antonelli (Energy-TM) et Tymoteusz Kucharczyk (Parolin-TM). Malgré tous leurs efforts, il n'ont pas pu empêcher Stenshorne de remporter la dernière finale de Sarno et de s'imposer au classement général. Kucharcyk terminait 2e, Antonelli 3e tandis que Karol Pasiewicz (Energy-TM) et Joel Bergstrom (IP Karting-TM) complétaient le top 5.

 

 

WSK Promotion Press Office - trad. Kartcom


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion