Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Pilote > Dorian Boccolacci

La dernière épreuve de la saison F4 de Dorian Boccolacci s'est achevée en beauté par une superbe performance en course 3 qui a fait oublier les problèmes mécaniques du début de week-end. Dorian a atteint son objectif en terminant 2e du Championnat de France en Série Internationale et en vainqueur du Champion de France Junior.

 

KSP_9_1186.jpg

 

Mais avant d'en arriver à cet heureux dénouement, la tension est montée dans le rouge à trois reprises au Castellet. Première alerte lors des essais libres vendredi matin avec une casse moteur après seulement 3 tours. « C'était juste ! » explique le pilote. « Tout le monde améliorait ses chronos en pneus neufs alors que je découvrais encore le tracé. J'ai tout de même réussi un bon temps à 3 tours de la fin... »

 

« Pour la course 1, je partais 6e à cause de mon second meilleur temps des chronos. Nous étions tous logés à la même enseigne et il n'y a pas eu beaucoup de bagarre. J'ai pris la 5e place au départ et je l'ai gardée jusqu'à l'arrivée. » Au Castellet, le but de Dorian était de conserver la 2e place du Championnat face à Hirsiger, mais le Suisso-Anglais l'avait dominé en terminant seconde de cette 1ère course. Dorian misait sur la course 2 et sa grille inversée pour accentuer son avantage. C'est bien ce qui a failli se passer, surtout qu'Hirsiger abandonnait suite à un accrochage dans le 1er tour. « Comme toujours en course 2, le départ a été chaud. J'ai évité plusieurs accrochages et j'étais bien décidé à ne pas prendre de risques pour marquer des points au Championnat. J'occupais la 6e position quand mon moteur a donné des signes de faiblesse. J'ai préféré rentrer au stand avant de tout casser. » Il s'agissait cette fois d'une soupape tordue qui a nécessité le remplacement du haut moteur.

 

Dimanche matin, il ne restait plus qu'une course à disputer, la toute dernière de la saison et Hirsiger devançait toujours Dorian au classement provisoire, comme sur la grille de départ avec l'avantage de pneus plus neufs. Histoire de corser la situation, la voiture de Dorian ne démarrait pas dans les temps et il restait seul dans le paddock de l'Auto Sport Academy de longues minutes alors que tous les autres concurrents étaient déjà en pré-grille. Finalement les mécaniciens ont réussi à faire rugir le 4 cylindres et Dorian a pu rejoindre la grille dans les temps. N'ayant plus rien à perdre, il passait à l'attaque dès l'extinction des feux alors que son adversaire pointait en dernière position.

 

Dorian s'est ensuite aperçu que sa voiture n'avait jamais aussi bien marché et doublait O'Ward, en 3e position, à l'aspiration en effectuant le meilleur tour de la course 4 dixièmes plus vite que les plus rapides. Il décidait alors de tenter le tout pour le tout et de revenir sur Sorensen. Le Français attaquait le Danois dans le dernier tour et le dépassait même à quelques centaines de mètres de la ligne d'arrivée, mais le Champion en titre profitait des larges dégagements du circuit Paul Ricard pour conserver sa 2e place.

 

En tout cas, Dorian aura montré pour finir qu'il était capable de surclasser les meilleurs, même plus expérimentés que lui. Avec un titre de Vice-Champion de France F4 en série internationale et de Champion en Junior, le bilan de la saison est très positif pour le jeune pilote du Lotus F1 Junior Team qui va bientôt préparer son passage en catégorie supérieure.

 

www.dorianboccolacci.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Accéder aux autres actualités

Les Courses Associées

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion