Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

Julie TONELLI - Press release n°74

10/06/10 Ambiance électrique au pied du volcan
Julie TONELLI - WSK - Euro Series - Sarno

Michelle-Gatting-KF2.jpg Michelle Gatting (CRG/Maxter)

 

La WSK Euro Series a disputé son dernier meeting de la saison, le week-end dernier sur le circuit de Sarno, dans la banlieue de Naples. Chaud soleil et chaude ambiance sur la piste n'ont pas découragé les pilotes aux couleurs de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance de participer à une compétition parfois un peu trop animée.

 

Avec Michelle Gatting danoise, Beitske Visser, néerlandaise et Alice Brasseur, française, les filles prennent une place de plus en plus importante dans le karting international. Pourtant, elles n'ont pas connu toute la réussite escomptée lors de l'épreuve de Sarno, à cause de bousculades trop nombreuses dans les pelotons. Elles n'ont pas été les seules à se plaindre des comportements de certains pilotes qui tentent de compenser leur manque de réussite par une agressivité excessive lors de dépassements, ce qui entraîne souvent des concurrents innocents hors de la piste.

 

Beitske Visser (Intrepid/TM) termine à la 2ème position du championnat KZ2, grâce à ses grands résultats précédents. Elle repart malgré tout déçue de Sarno, estimant mériter la victoire en préfinale et dégoûtée par son abandon en finale. Beitske n'est pas fâchée que la saison WSK Euro Series s'achève et espère que les choses changeront sur ce plan lors de la WSK World Series en juillet.

 

Michelle Gatting (CRG/Maxter) n'est guère mieux lotie puisqu'elle doit souvent réaliser des remontées, au demeurant fort belles, au lieu de se battre comme elle le devrait pour la victoire. Elle se classe tout de même 5ème du championnat en KF2.

 

Alice-Brasseur-KF3.jpg

 

Quant à Alice Brasseur (DR/Parilla), elle se réjouit d'avoir accédé pour la 1ère fois de la saison WSK aux phases finales, malgré des soucis répétés face à des pilotes irréfléchis par la suite. Cela traduit une évolution notable de ses performances depuis le début de l'année en KF3. Elle devrait d'ailleurs continuer sur cette lancée dès le week-end prochain lors de l'Open Masters à Sarno.

 

Jeremy-Iglesias-KZ1.jpgDans la catégorie reine, la Super KF, Davide Fore' (CRG/Maxter) se bat avec un matériel encore en développement côté motorisation et se montre satisfait quand il rentre dans le top 10 comme aux chronos ou en finale, en attendant des jours meilleurs. Les 3 Français de la KZ1 jouent toujours aux avant-postes. C'est Manuel Renaudie (PCR/TM) qui a le mieux marché à Sarno, poleman aux essais et vainqueur d'une manche. 3ème puis 4ème dans les manches, il aura été le seul à pouvoir se battre pour la victoire. Très rapide sur le tracé napolitain, Jérémy Iglesias (Intrepid/TM) se retrouve malheureusement dans le décor au départ de la préfinale après être parti en 1ère position. 9ème en finale après une impeccable remontée, le pilote marseillais se classe finalement 5ème du championnat. Enfin, Anthony Abbasse (Sodi/TM) a fait preuve d'une grande régularité dans le peloton de tête pour décrocher une belle 4ème position au championnat.

 

Le Hollandais Dylan Davies (PCR/TM) rentre dans le top 10 en KZ2, que ce soit en course ou au championnat. Le Tchèque Roman Krist (Intrepid/VM) réalise une de ses meilleures prestations avec une 12ème place en finale. Thédore Zammit (PCR/Maxter) a beaucoup progressé depuis l'Europe sur ce même circuit et manque sa qualification de très peu.

 

Victor-Sendin-KF2.jpg

 

C'est Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) qui est l'auteur de la meilleure performance en KF2 grâce à un bond spectaculaire en performance depuis le GPO de Varennes. Guillaume De Ridder (Kosmic/Vortex) avait plus que bien débuté le meeting avant de se faire éjecter en finale. Clément Bluy (Tony Kart/Vortex) a connu des fortunes diverses lors d'un week-end qui ne lui laissera pas de grands souvenirs. Les pilotes Intrepid/TM Loïc Réguillon et Vincent Fraïsse n'ont pas pu se battre comme à leur habitude à la suite de la difficile mise au point de leur matériel sous le chaud soleil italien.

 

Grosse progression en KF3 du côté du Danois Kevin Rossel (Tony Kart/Vortex) qui a souvent tutoyé les 1ères places et termine 10ème en finale. Bonne prestation pour le Finlandais Mikko Pakari (Maranello/Maranello), 12ème de la finale. Parcours semé d'embûches ce week-end pour Anthoine Hubert (Tony Kart/Vortex) qui n'a pas pu mettre en évidence son fort potentiel, souvent retardé par des accrochages dont il se serait bien passé.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners