Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

Equipe de France FFSA Karting - Press release n°29

29/06/16 Bilan mitigé en terre portugaise
Equipe de France FFSA Karting - Academy Trophy - Portimao

Changement radical pour la 2e épreuve du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA. Après la fraîcheur et le tracé sinueux d'Aunay-les-Bois qui avaient accueilli l'ouverture de ce challenge monotype destiné aux jeunes espoirs du monde entier, la chaleur et la vitesse étaient au rendez-vous sur le circuit de Portimao. Les deux pilotes de l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting ont été confrontés à la dure loi des sports mécaniques. Très rapides en début de meeting, Thomas Imbourg et Thomas Mialane ont rencontré ensuite quelques problèmes avec leurs pneus de course.

 

EFEK-Trophee-Academie-Portimao-2016.jpg 

Le Pôle Haut Niveau de la FFSA avait pourtant bien préparé l'évènement en accompagnant ses deux jeunes protégés lors d'une séance préalable d'entrainement dans le sud du Portugal. Le travail effectué sous la houlette de Didier Blot et des responsables technique et motoriste de la FFSA Academy a porté ses fruits puisque Thomas Imbourg dominait la journée de vendredi consacrée aux essais libres en réalisant le meilleur temps absolu, tandis que Thomas Mialane achevait la dernière session en tête et confirmait le lendemain matin avec la pole position au warm-up.


« Le moral était au plus haut samedi matin avant les qualifications. » expliquait Christophe Lollier, le Directeur Technique National. « Nos deux pilotes faisaient partie des favoris pour les essais chronométrés, mais je dois reconnaître qu'ils n'ont pas géré la situation aussi bien que nous l'espérions. C'est aussi à ce moment que nous avons dû faire face à une baisse de performances du côté du matériel. »


Les deux Thomas tentaient de ne pas servir de lièvre aux autres participants durant les essais qualificatifs et n'optimisaient pas parfaitement leur séance. À leur décharge, les pneus de course qu'ils utilisaient se montraient moins efficaces que les gommes dont ils disposaient auparavant. Mialane comme Imbourg tournaient en effet 4 à 5 dixièmes moins vite que pendant le warm-up.


Ce déficit se confirmait malheureusement par la suite dans les manches qualificatives. « Nous avons essayé différents réglages dans l'après-midi pour nous adapter à la situation. » confiait Marc Berteaux. « Ce changement brutal survenu avec les gommes de course nous a laissés perplexes. Le châssis d'Imbourg a bien réagi, mais nous n'avons pas trouvé de solution satisfaisante sur celui de Mialane. Le règlement très strict limite les possibilités de réglage et nous devions de plus conserver les mêmes pneus pendant toute l'épreuve. »


Mialane prenait d'excellents départs dans les deux manches qualificatives, mais ne parvenait pas à tenir le rythme jusqu'au bout. Il réussissait cependant à conserver son 10e rang parmi les 47 pilotes présents. Retardé au départ de la 1ère manche, Imbourg rejoignait le top 5 dans la seconde. Il remontait de 5 places dans la préfinale dimanche matin. Il réalisait un excellent début de finale en rejoignant la 4e position, mais devait céder ensuite un peu de terrain. 8e sur la ligne d'arrivée, il pouvait se montrer raisonnablement satisfait de sa prestation. Par contre, la situation de Mialane ne s'arrangeait guère au fil des courses. Il donnait encore une fois tout ce qu'il pouvait dans les premiers tours avant de se résoudre à laisser filer ses adversaires à mesure que leurs temps s'amélioraient au contraire des siens.


« Ce week-end portugais nous laisse un goût amer. » concluait Christophe Lollier. « Thomas Mialane avait une belle carte à jouer au classement du Trophée, mais sa machine ne lui a pas permis de concrétiser. Cela ne venait pas de son moteur qui a été échangé à plusieurs reprises comme le veut le règlement. Nous avons tout tenté sur son châssis qui fonctionnait parfaitement avant les chronos. Il semblerait par contre que les pneumatiques aient influé dans le mauvais sens sur les performances. De nombreux autres échos de la compétition nous font penser que le problème pourrait venir des gommes. Moins touché par ce souci, Thomas Imbourg a été en mesure de se battre très honorablement en regard de son expérience internationale limitée. »


Deux autres jeunes Français, membres du Programme 10-15, ont brillé par ailleurs pendant le meeting de Portimao dans le cadre du Championnat d'Europe OK-Junior. Gillian Henrion a remporté 2 manches et pointait en 3e position samedi soir, avant de perdre le contact avec la tête en préfinale. Victor Martins est superbement monté en puissance jusqu'à remporter sa préfinale puis la finale avec une avance considérable et le meilleur tour en course. Il occupe désormais la 8e position du classement provisoire.


« La relève est là et nous sommes fiers d'accompagner l'éclosion de nos jeunes espoirs à travers le Programme 10-15. » terminait le DTN. « La France est en mesure de bien figurer lors du prochain Championnat du Monde Junior à Bahreïn en novembre. La FFSA va continuer à soutenir ses jeunes talents d'ici là. Nous allons également préparer très sérieusement le dernier rendez-vous du Trophée Académie programmé en Suède début septembre, même si le titre est désormais hors de portée pour nos deux pilotes. »

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners