Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

GPO Karting - Press release n°47

23/10/12 Super Banco à Laval
GPO Karting - Grand Prix Open Karting - Laval

Laval-Circuit.jpg

 

Les positions sont suffisamment serrées en tête du Championnat de France pour que l'incertitude la plus grande règne dans les trois catégories avant le GPO de Laval, l'épreuve de clôture de la saison 2012 qui va s'avérer décisive pour l'attribution des titres, d'autant que les points compteront double au classement des pilotes en Mayenne tout au long des deux journées de course. De plus, la hiérarchie établie en début d'année semble moins assurée depuis quelques courses avec l'éclosion de sérieux outsiders. Les KZ 125 et KZ 125 Gentleman se joindront à la fête à Beausoleil pour disputer leur Coupe de France sur ce tracé technique à souhait.

 

En théorie, un pilote particulièrement en forme qui raflerait toute la mise dans sa catégorie pourrait totaliser à Laval jusqu'à 560 points au lieu des 280 points habituels. Si pareil exploit n'est pas à la portée de tout un chacun, on aurait bien compris que les gains possibles lors de cette épreuve sont à même de révolutionner la course aux titres, en élargissant la liste de prétendants au-delà du top 10, voire plus en KF3. Avec un pareil enjeu, les courses risquent bien d'être plus acharnées que jamais pour cette véritable finale du Championnat de France.

 

KF3.jpg

 

Paolo Besancenez (Sodi/Parilla), qui vient d'être délogé de sa position de leader en KF3 par Gabriel Aubry (Birel/TM), compte bien profiter de l'occasion pour redresser la barre, malgré la forme éblouissante du jeune Aubry. Le Britannique Callum Ilott (Zanardi/Parilla) semble avoir rapidement assimilé les règles du jeu de la compétition française, suffisamment pour venir se mêler aux débats avec de solides arguments. 3ème au classement provisoire, François Bécamel (Kosmic/Parilla) est en forte progression après un meeting très réussi en Normandie. Arthur Lehouck (Sodi/Parilla) reste un des pilotes à suivre, tandis que l'on devra surveiller également une brochette de pilotes qui aimeraient bien terminer leur saison en beauté par une victoire ou un podium : Elpitiya, Raspatelli, De Leval, Darras, Demarque, Bollier, Lessennes, Bonduel en font notamment partie.

 

Start-KF2.jpg

 

A priori, le titre KF2 risque de se jouer entre les quatre premiers pilotes du classement provisoire qui se bagarrent depuis le 1er GPO à Varennes. Le plus jeune d'entre aux, Paul Boutonnet (Tony Kart/Parilla), pourrait être couronné dès sa première année dans la catégorie, de même que Valentin Moineault (Tony Kart/Vortex), pas toujours chanceux, mais qui ne s'est pourtant jamais laissé distancer. Victor Compère (Kosmic/Vortex) s'est installé dans le groupe de tête depuis le meeting d'Angerville, tandis que Sébastien Bailly (Swiss Hutless/TM) revenait dans la course au volant d'une machine de plus en plus dans le coup. Le Champion sortant, Pascal Belmaaziz (DR/Vortex) ne laissera sans doute pas passer sa chance de remonter au classement, tandis que son équipier Nicolas Gonzalès tentera de semer à nouveau le trouble en tête. On appréciera le retour en GPO d'Anthoine Hubert (Tony Kart/Vortex), venu renforcer son ancienne équipe à moins de deux semaines de son important rendez-vous en Championnat du Monde M18 à Bahreïn.

 

Les KZ2 seront moins nombreux à se disputer le titre. Maxime Roy (Tony KartTM) occupe toujours le leadership, mais le jeune Nolan Mantione (Birel/TM) a le vent en poupe depuis quelques courses. Pourtant c'est peut-être Charles Fiault (Sodi/Maxter) qui dispose des meilleures cartes pour l'emporter à Laval.

 

Start-KZ125.jpg

 

La Coupe de France KZ 125 réapparait au calendrier fédéral avec plus de 60 concurrents inscrits, dont une bonne moitié chez les ''Gentleman' de 32 ans et plus. Les deux Champions de France 2012, Vincent Fontenille (CRG/TM) chez les juniors et Yannick Savard (Birel/Maxter) chez les seniors, mèneront les débats à la recherche d'un doublé prestigieux, face à des pointures comme Emilien Grosso (Tony Kart/TM), Nicolas Roi-Sans-Sac (PCR/TM) ou Thierry Lolmède (Birel/TM) d'une part, Erwan Boisnard (Tony Kart/TM), Thomas Bailly (Tony Kart/Maxter), Laurent Dziadus (Alpha/TM) ou Enzo Brucoli (Tony Kart/TM), d'autre part, pour ne citer que quelques noms.

Latest GPO Karting press releases

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners