Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

All the news

>
1 2 3 4 5 6 ... 3701 >
 

International > Iame Belgium

IameSeriesBenelux.jpg

 

Dans quelques jours, les lauréats de la IAME Series Benelux recevront leur trophée sur la scène des prestigieux RACB Awards à Bruxelles. De quoi marquer la fin définitive d'une saison qui fut exceptionnelle à plus d'un titre... et lever un coin du voile sur 2019 !

Le bilan 2018 de la IAME Series Benelux ne laisse aucune place au doute : la compétition organisée par IAME Belgium est une des références en Europe ! « Avec plus de 170 pilotes en moyenne sur nos quatre épreuves, avec un beau mélange entre Belges et étrangers, le succès fut en effet au rendez-vous », se réjouit Thierry Lepinne, le promoteur. « Différents éléments peuvent l'expliquer : l'excellence des produits IAME, la qualité des organisations, le sérieux des contrôles techniques, la communication autour de nos épreuves... On veut évidemment poursuivre dans cette voie ! »

Cinq épreuves en 2019

La saison 2019 verra un changement dans le calendrier avec l'apparition d'une cinquième épreuve dans la compétition Benelux. « Par contre, nous n'organiserons plus la IAME Series Belgium », poursuit Thierry. « Ce championnat se voulait plus accessible, tant en termes de contraintes que sur le plan financier. Mais il faut croire qu'il n'y a plus de marché pour ce créneau car le nombre de participants fut très décevant. Après avoir sondé nos participants, nous avons compris que la plupart veulent prendre part à un championnat de plus haut niveau... D'où notre volonté de renforcer la compétition Benelux avec une épreuve supplémentaire. »

 

Iame-Series-2018_All-Categorie_Pascal-Verheuge_A7R0470.jpg

 

Concrètement, quatre circuits différents seront visités avec une ouverture (du 15 au 17 mars) et une clôture (du 1er au 3 novembre) sur la piste du Karting des Fagnes de Mariembourg. Entre ces deux rendez-vous, la piste française d'Ostricourt (du 3 au 5 mai), un circuit à confirmer (fin juin) et Genk (du 16 au 18 août) accueilleront également la IAME Series Benelux. Notons aussi que des tests collectifs officiels seront pour la première fois organisés les 23 et 24 février.

Dotation exceptionnelle
Au niveau de la dotation, la IAME Series Benelux 2019 sera assez exceptionnelle puisqu'elle réunira les prix auparavant offerts sur deux championnats. Les partenaires de IAME Belgium offriront ainsi des invitations pour la Finale Internationale IAME au Mans (attribuées après la 4e course), un moteur IAME neuf pour le champion de chaque catégorie, des casques Arai, des bons d'achat IAME et Speedwear, des chaînes CZ... Bref, de quoi en faire l'une des plus belles dotations en Europe !

Des adaptations dans les catégories
Face à l'évolution des catégories d'âge au niveau international, instaurée en 2017, les compétitions IAME se sont adaptées. « Mais il est évident que, notamment avec une catégorie Junior accessible dès l'année des 12 ans, la sécurité n'y a pas gagné », estime Thierry Lepinne. « Nous avons donc, en accord avec IAME et tous les championnats IAME, modifié quelques points qui influenceront à la fois la sécurité et l'utilisation des moteurs IAME X30. Ainsi, en X30 Junior, X30 Senior et X30 Master, on utilisera un nouveau système d'échappement et une nouvelle boîte à air. Cela augmente la fiabilité du moteur et le rend plus simple à utiliser. Plus que jamais, nous voulons que ce soit le pilote qui fasse la différence dans nos championnats, pas son matériel ! »

Du côté de la classe Mini (7-11 ans), qui a été un grand succès en 2018, rien ne change. L'apparition du carburateur Tillotson a été unanimement appréciée et le moteur, qui est utilisé depuis 2007, garantit des coûts très réduits.

 

Iame-Series-2018_All-Categorie_Pascal-Verheuge_A7R0348.jpg

 

En X30 Cadet (10-13 ans), la bride d'admission passera de 26 à 23mm, ce qui diminuera quelque peu la puissance et augmentera la sécurité des jeunes pilotes.

En X30 Junior (12-15 ans) aussi les performances seront légèrement diminuées grâce à une bride plus petite. Cette décision a été prise uniformément par tous les championnats IAME dans le monde et sera évidemment d'application dans les épreuves internationales.

Si ce n'est les modifications à l'échappement et à la boîte à air, qui seront aussi d'application dans les pays limitrophes et dans les courses internationales, la catégorie X30 Senior (14-30 ans) restera identique à 2018. Une fois encore, c'est la continuité voulue par IAME qui est aussi un gage du succès rencontré ces dernières années !

Pour promouvoir les catégories X30 Master (+ de 30 ans ou poids de + de 80 kg pour le pilote) et X30 Super Shifter (karts de 175cc à boîte de vitesses), un effort particulier sera effectué avec une diminution des frais d'engagement. Notons aussi l'apparition d'une classe Gentleman (+ 45 ans) parmi les Master et l'utilisation d'un carburateur Tillotson pour les X30 Super Shifter, ce qui garantit une plus grande facilité d'utilisation et un plus grand plaisir de pilotage.

Une communication soignée
IAME Belgium poursuivra par ailleurs un travail entamé depuis longtemps en terme de communication, ce qui permet à la IAME Series Benelux de faire parler d'elle dans le monde du karting, mais aussi dans des médias faisant la part belle au sport automobile de manière générale. Communiqués de presse, photos, page Facebook et vidéos commentées en français et en néerlandais (en partenariat avec le RACB Sport) seront toujours de mise. Les exploits de nos pilotes ne resteront pas dans l'ombre !

Dernière précision : il est possible pour les concurrents de déjà réserver leur numéro à l'année. Car l'ouverture de la saison 2019 de la IAME Series Benelux, c'est dans moins de trois mois !

www.iameseriesbelgium.com



Info IAME Blegium / © Photos Pascal Verheuge


FEDERATION > FFSA Karting

 

© Vidéo FFSA Karting 


Evenement National > FFSA Karting

FFSA-Academy-Championnat-de-France-Junior-Karting-2019.jpg

 

Après la victoire de Pierre-Louis Chovet en 2017 et le couronnement de Craig Tanic en 2018, la 3e saison du Championnat de France Junior poursuit sur sa lancée avec cinq épreuves en 2019. La formule clé en main de détection et de formation des jeunes talents du karting organisée sous l'égide de la FFSA continuera à utiliser des châssis Exprit, des moteurs Vortex et des pneus Bridgestone comme le Trophée Académie FIA Karting.

 

Calendrier du Championnat de France Junior 2019

 

23-24 mars: Le Mans (72)

30-31 mars: Angerville (91)

11-12 mai: Lavelanet (09)

13-14 juillet: Valence (26)

27-28 juillet: Aunay les Bois (61)

 

 

Info Kartcom


Car > Birel ART

KSP_000_2929.JPG

 

"We are always working with our eyes on the future," said Richard Mille. "It's very important for us to support the next generation and bring the stars of tomorrow to the fore today. Encouraging human talent and pushing the limits of technical prowess are two sides of the same coin."

 

18 Birel ART drivers from 15 countries on five continents were selected by Birel ART importers, and by the Racing Team, to meet at Le Mans on 13th and 14th December 2018. Welcomed to the premises of the FFSA Academy, they were able to appreciate the facilities of the French organisation during the physical and mental evaluations implemented by Dr. Ceccarelli's Formula Medicine team. They then completed rapid training in the handling of the French F4 and the subtleties of the Bugatti circuit under the guidance of an instructor from the FFSA Academy.


On Friday morning, the weather was cold but beautiful on their arrival in the pits of the famous 24 H of Le Mans. Divided into two groups, they finally took the wheel of an F4 for two track sessions. In order to ensure full equality, the weight of the cars was harmonised and each driver had his own set of tyres. The exercise proved complex for the less experienced of them and a first selection was made before the lunch break. Nine candidates were selected for the final phase as the tension became palpable. The top six were invited to take the track again for a second session that determined the three finalists. In a final run, using new tyres, the contenders were measured one last time against the clock.

 

Fast and consistent, Enzo Valente (FRA) made the difference and won against Nicky Hays (USA) and Luigi Coluccio (ITA), especially as his evaluations by Formula Medicine were very positive and his overall attitude had made a very good impression on Debbie Gourdon, the representative of Richard Mille. Valente was therefore offered his participation in the 2019 French F4 Championship under the colours of Richard Mille. Thanks to the support and passion of the famous luxury watch manufacturer, this is the first time that a manufacturer, Birel ART, has been able to offer an opportunity of this kind to the top drivers of its brand, a prestigious award that validates the concept of the first real bridge between the karting and cars.

 

"We are very pleased with the success of the first edition of the Richard Mille Young Talent Academy that has just finished," said Ronni Sala, President of Birel ART Group. "It's an incredible chance for the Birel ART drivers to be able to highlight their talent in view of their future in car racing. Although only one candidate has been rewarded, this is the rules of the game, and all participants were able to enjoy these two days at Le Mans to improve their physical abilities and concentrate their minds. They also had the chance to drive the F4 FFSA Academy car on the famous Bugatti circuit. I would like to thank Richard Mille for his essential involvement in this event, as well as the professionalism of the FFSA Academy teams."

 

 

Info Birel ART / © Photo KSP


Pilote > Rotax Max Challenge Grand Finals

Franck Lavergne fait partie des pilotes à avoir découvert le Karting sur le tard. Ayant démontré de très belles dispositions et une sacrée pointe de vitesse dans les courses de karting loisir, il s'est décidé à franchir le pas de la compétition officielle FFSA en 2-temps en 2015. Déjà 3e du Challenge Rotax France en 2016, 5e de la NSK en Rotax Master en 2017 et brillant en Endurance, il est encore monté en puissance en 2018.

 

KSP_542_0748.JPG  

"La saison a été intense, puisque je me suis engagé de front en Endurance et dans deux catégories à la NSK: Rotax Master et Rotax DD2 Master les mêmes week-ends ! Au Championnat de France d'Endurance, l'équipe KMD a fait le pari de courir dans le groupe 1, avec des moteurs OK. La saison s'est terminée par la 3e place au général et la 5e aux 24 Heures Internationales du Mans. Physiquement, ce fut vraiment un effort soutenu, mais de superbes souvenirs ! C'est grâce à ma victoire à la NSK que j'ai pu intégrer le Team France et m'envoler pour le Brésil !"


La Finale Mondiale représentait un gros challenge pour Franck Lavergne, qui prenait part seulement à sa cinquième course au volant d'un DD2. "Michael Dauphin et Jean-Marie Chauvel de KMD m'ont été d'une grande aide pour progresser dans cette catégorie en 2018, je leur en suis extrêmement reconnaissant. Au niveau pilotage, j'ai énormément appris au côté de Michael."


"Participer à ce grand événement mondial sur le circuit Paladino restera un grand souvenir, surtout que j'ai atteint mon objectif qui était de faire partie des 36 finalistes." Pourtant, la semaine avait plutôt mal démarré, avec des temps qui ne correspondaient pas vraiment à ses attentes. Aux chronos officiels, Franck se retrouve à une lointaine 61e position. Dès lors, le Français n'a plus le choix: il doit attaquer au maximum pour remonter. Et ça marche: 14 places gagnées dans la manche 1, 8 dans la deuxième et 12 dans la troisième. Son acharnement et le travail ont payé.

 

KSP_542_3271.JPG 

Jeudi soir, Franck Lavergne s'est replacé 34e et confirme sa position dans l'ultime course avant la finale. Le voeu du pilote du team KMD s'est exaucé, mais il n'a pas l'intention d'en rester là. "J'ai pris un excellent départ, au point de me retrouver 25e au premier tour de la finale. Hélas, un pilote m'a accroché, me faisant perdre le bénéfice de ce bon début de course. Il est d'ailleurs venu s'excuser après l'arrivée !"

 

KSP_542_3310.JPG 

"Finalement, outre cette 31e place sur 72 partants, je retiendrai de ce déplacement lointain d'avoir vécu un moment inoubliable: mes remontées dans les manches, le fait d'avoir tout donné à chaque course, la fierté d'avoir défendu les couleurs de la France avec mes compatriotes, l'émotion partagée avec Paolo Besancenez lors de sa victoire en DD2, l'ambiance brésilienne et tous ces instants de rigolade le soir après les courses ! Bravo aux autres pilotes du Team France et un grand merci à tous ceux qui m'ont témoigné leur soutien. Cette participation à la Grande Finale Mondiale Rotax, je ne suis pas prêt de l'oublier."

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP 


All the news

>
1 2 3 4 5 6 ... 3701 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners