Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

Julie TONELLI - Comunicado n°108

01/06/11 Un GPO de winners à Ostricourt
Julie TONELLI - Grand Prix Open Karting - Ostricourt

Ambiance-Julie-GPO-2011.jpg

 

Le Nord a reçu dignement les pilotes du Championnat de France Karting lors du GPO d'Ostricourt sous une météo favorable. La compétition a été marquée par des vainqueurs dominateurs dans leurs catégories et davantage de lutte pour les places d'honneur que pour la victoire. Mich et Ocon ont tout raflé en KZ2 et KF3, tandis que De Ridder s'imposait en KF2 malgré la 1ère place de Roussel en finale 1. Les pilotes de la Fondation Julie Tonelli pour l'enfance ont trusté les podiums tout en représentant pas loin de la moitié du plateau.

 

Esteban-Ocon-KF3.jpg

 

Ocon marque la KF3 de son empreinte.
Le pilote Gravity Esteban Ocon (FA Kart/Vortex) a tout gagné à Ostricourt. Auteur des 2 pole positions, il a toujours réussi à s'extraire en leader à chaque départ, puis à s'échapper tandis que ses adversaires se battaient entre eux. Valentin Moineault (Sodi/Parilla) remontait 2ème de la finale 1 après avoir été retardé par une casse moteur au chrono, Paolo Besancenez (Sodi/Parilla) revenait de la 14ème à la 3ème position. Hubert Petit (Sodi/Parilla) restait au contact en 5ème place devant Romain De Leval (Sodi/Parilla), Florian Latorre (Sodi/Parilla) et Jérémy Demarque (Sodi/Parilla) décidément de plus en plus rapide. Dorian Boccolacci (Birel/BMB) devait se contenter de la 10ème position sur une machine moins compétitive et Beanjamin Gérard (Tony Kart/Vortex), renonçait en finale malgré sa 3ème place en préfinale. Dimanche, Besancenez se hissait en 2ème place devant Petit, pour reprendre le 2ème rang au Championnat derrière Ocon, bien détaché. Moineault et Boccolacci abandonnaient très tôt, Latorre terminait 5ème devant Gérard et Demarque 9ème. Alexandre Gadois (Intrepid/TM) remontait à chaque fois, 13ème et 14ème, après des chronos difficiles, Thomas Landais (Sodi/Parilla) connaissait des soucis dans préfinales. 11ème de la finale 1, François Bécamel en bouclait pas un tour en finale 2.

 

Guillaume-De-Ridder-KF2.jpg

 

De Ridder revient aux affaires.
Le Belge et son Tony Kart/Vortex ont presque réussi le grand chelem, seule la finale 1 leur a échappé à cause d'un mauvais choix d'axe arrière. A part ce souci, personne n'a retardé la marche triomphale de Guillaume à Ostricourt. Ces deux plus sérieux adversaires auront été Enzo Guibbert (FA Kart/Vortex) et Léo Roussel (Sodi/Parilla), vainqueur indiscutable de la finale 1 et 3ème dimanche. Guibbert montait sur la 2ème marche samedi, mais connaissait des problèmes mécaniques dimanche. Malgré un léger manque de compétitivité, Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) conserve cependant sa place de leader du Championnat grâce à ses 3ème et 4ème positions en finale. 6ème avec le meilleur temps samedi, Pascal Belmaaziz haussait encore le rythme dimanche pour accéder à la 2ème place. A l'inverse, Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) s'est montré plus véloce le 1er jour, 5ème de la finale que le 2ème où il est resté dans le top 10. John Filippi (Exprit/Vortex) ne s'est pas démoralisé après ses deux abandons samedi et a réussi une course solide dimanche jusqu'à la 5ème position. Les 11ème et 12ème place de Victor Compère (FA Kart/Vortex) ne résumaient pas bien ses performances parfois excellentes. Antoine Lepesqueux (Sodi/Parilla) se maintenait dans le bon wagon avec régularité, 11ème puis 16ème, à l'image de Corentin Gilson (CRG/Maxter) 12ème et 16ème. Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) avait réussi à signer une encourageante 7ème place en finale 1, mais a été contraint à l'abandon en finale 2. Peu chanceuse samedi, Erine Ferrari (Tony Kart/Vortex) terminait 17ème dimanche.

 

Thomas-Mich-KZ2.jpg

 

Mich lamine la concurrence.
Thomas Mich (Birel/TM) a réussi un week-end parfait lors de ce 3ème GPO. Leader des chronos, vainqueur de toutes les courses KZ2, le Francilien a grandement consolidé sa position en tête du Championnat. Charles Fiault (Sodi/Maxter) aura été son plus sérieux adversaire, 2ème samedi et 3ème dimanche, tandis que Clément Da Silva (Birel/TM) souffrait d'un abandon en préfinale 1, mais revenait 2ème, avec le meilleur temps, en finale 2. Selon un schéma identique, Morgan Weber (Merlin/TM), conservait sa 2ème position au classement grâce à une 5ème place en finale 2. Anthony Abbasse (Sodi/Maxter) n'a pas connu la réussite escomptée: 3ème samedi, il a été victime d'un câble d'embrayage dimanche. Mathieu Gaillard (Energy/TM) abadonnait en préfinale 1, remontait 15ème avec le meilleur tour en finale 1, puis achevait le meeting en 5ème place de la finale 2. Un abandon en finale 2 venait perturber les résultats de Charly Bizalion (Intrepid/TM) mais n'entachait pas sa belle 5ème position de la finale 1. L'Italien Yuri Lucati (BRM/TM) connaissait des déboires samedi mais revenait 7ème dimanche. 11ème de la finale 1, Vincent Fraïsse (Intrepid/TM) ne pouvait confirmer, 18ème dimanche à la suite d'un abandon en préfinale. Nolan Mantione (Sodi/TM) se montrait rapide, mais peu gâté lors des finales. Brice De Gaye (DR/Maxter) gagnait 3 places au Championnat avec ses 18ème et 19ème places. 22ème samedi, David Manera (PCR/TM) renonçait en finale 2, tandis que Pierre Ragues (Sodi/Maxter) n'était pas épargné par la malchance avec deux abandons dans les finales.

Os Últimos comunicados Julie TONELLI

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros