Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

Julie TONELLI - Comunicado n°61

11/03/10 Temps frais mais compétition survoltée à La Conca
Julie TONELLI - WSK - Euro Series - La Conca

Michelle-Gatting.jpg

 

Avec le début de la WSK Euro Series à La Conca le week-end dernier, la saison internationale de karting 2010 est maintenant bien lancée. Les papillons de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance fleurissent sur de nombreux karts pour manifester le soutien des pilotes, issus de pas moins de 9 nationalités différentes. On peut se réjouir de noter que les plus jeunes, KF2 et KF3, sont aussi les plus fidèles de la Fondation qui poursuit toujours ses actions de communication dans le karting et prépare l'ouverture d'un tout nouveau site internet plein de surprises.

 

La WSK Euro Series maintient sa position incontournable dans le sport de haut niveau avec une organisation de premier plan. Les courses se sont enchaînées un rythme effréné sur le circuit de La Conca à dans les 5 catégories présentes. Comme souvent sur cette piste, le 1er virage a été le théâtre de nombreux accrochages, mais les organisateurs ont appliqué une nouvelle politique de sanction qui devrait calmer les esprits à l'avenir.

 

La Danoise Michelle Gatting (CRG/Maxter) s'est illustrée en KF2 par une formidable remontée depuis les chronos qui l'a conduite au pied du podium final, en 4ème position. Sur un schéma similaire, le Belge Guillaume De Ridder (Kosmic/Vortex) a pu décrocher la 7ème place après un retour tonitruant. Il aurait pu en être de même pour le Portugais David Da Luz (Zanardi/Parilla), mais la finale ne lui a pas été favorable, tout comme pour le Français Clément Bluy (Tony Kart/Vortex) qui naviguait dans le top 10 en préfinale. Du côté des pilotes Intrepid/TM, malgré d'excellentes performances, la réussite n'était pas au rendez-vous : le Suisse Michael Heche termine 12ème, les Français Loïc Réguillon et Vincent Fraïsse respectivement 18ème et 20ème. Pourtant rapide, Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) a manqué de peu la qualification, John Filippi (Tony Kart/Vortex) également malgré quelques performances de premier plan. En phase d'apprentissage, l'Italien Luca Ghiotto (Zanardi/Parilla) et le Hollandais Kilian Bouman (PCR/TM) ne rejoignent pas non plus les phases finales.

 

Anthoine-Hubert.jpgEn KF3, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance comptait plusieurs supporters de poids puisque le Hollandais Peter Hoevnaars (Intrepid/TM) monte sur la seconde marche du podium et le Français Anthoine Hubert (Tony Kart/Vortex) sur la 3ème. Le Belge Sébastien Bédoret (Kosmic/Vortex) se classe 13ème de la finale. Un petit groupe de jeunes espoirs français s'est fait remarqué, Enzo Marchetti (Sodi/Parilla) en tête : 10ème de la préfinale, malgré une pénalité, mais aussi Léo Roussel (Sodi/Parilla) et Valentin Moineault (DR/Parilla) pour sa 1ère course de l'année. Des manches difficiles ont bridé les pilotes Maranello pourtant prometteurs Charles Leclerc, monégasque et rookie, Mikko Pakari, finlandais plus expérimenté et aussi le jeune Suisse Randy Berglas.

 

Accablé par la malchance, Davide Fore' (CRG/Maxter) a connu un week-end difficile en Super KF, avec deux abandons dans les phases finales. Rapide depuis le début en KZ2, le Hollandais Dylan Davies (PCR/TM), 2ème au chrono doit lâcher du lest en finale, alors que le Français Théodore Zammit (PCR/Maxter) réussit son entrée à la WSK avec une encourageante 13ème position.

 

La KZ1 a vu la confirmation du talent de Jérémy Iglesias (Intrepid/TM) qui monte sur le podium tout en rêvant de victoire. Gianni Gazzurelli enchaîne les performances cette saison avec une superbe 14ème position. Enfin, Anthony Abbasse (Sodi/TM) a pu se battre aux avant-postes jusqu'à son abandon en préfinale. Il remonte tout de même au 11ème rang final.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros