Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

Darius OSKOUI - Comunicado n°3

Darius Oskoui ne fait rien comme tout le monde. D'un abord ultra réservé, élevant la discrétion au rang de grand art, le jeune pilote Suisse, cultive en secret plusieurs talents dont celui de piloter avec autant de style que de vélocité un engin de course à quatre roues. En 2011 il a mixé avec brio le karting junior et la monoplace sur une même trajectoire, celle du talent pur. Pas de grands résultats à clamer pour l'instant, mais lorsqu'on a tout juste 14 ans, la priorité est ailleurs. Car l'autre secret de Darius, c'est son goût immodéré pour apprendre.

 

Start-F4.jpg

 

Un début de saison étonnant en KF3
De ses quelques compétitions karting de début d'année, se détachent des coups d'éclats au plus haut niveau, surprenants en regard de son jeune âge, 13 printemps à ce moment, et de sa toute petite expérience, quelques courses à peine. Certains ne se sont pas encore remis de sa pole position lors des qualifications européennes à Varennes sur Allier ou de son second chrono en WSK Euro Series à Portimao. Darius aurait aimé pouvoir confirmer ce fort potentiel en fin de saison en offrant un résultat à son équipe, mais son programme en auto devenant alors en prioritaire.

 

La monoplace à 13 ans, un pari pas si fou
Remarqué lors des tests de la Formula BMW Talent Cup, Darius se voit offrir la possibilité d'apprendre les bases du pilotage d'une auto de course dans d'excellentes conditions avec les professionnels de BMW Motorsport, ceux-là même qui s'occupaient du team en F1. La question du choix karting/auto est vite réglée. Là encore, il se montre rapide et régulier, mais surtout très prompt à intégrer les nouveaux paramètres de sa monture, un domaine qui comble sa soif d'apprendre. Durant les 16 courses d'entraînement de la Talent Cup 2011, il monte 10 fois sur le podium en signant 2 victoires, 4 secondes et 4 troisièmes places. Il devient ainsi le plus jeune pilote à avoir remporté une course de monoplace, ayant été par ailleurs le seul à toutes les terminer.

Devancé lors de la finale dans le stadium d'Orschersleben par des pilotes plus âgés et plus expérimentés, Darius manque le podium pour seulement 5 dixièmes de seconde, mais termine 2ème meilleur performer de la promotion en ayant convaincu tous les observateurs par sa surprenante maturité. Malgré sa nature peu expansive, Darius se transforme en un attaquant d'une redoutable précision derrière un volant. Pour lui, un dépassement n'est jamais aléatoire, juste le résultat d'une bonne analyse. Ce n'est un hasard si son modèle s'appelle Jenson Button. Dans son team, il devient presque bavard, s'intéressant à tout, posant mille questions pour comprendre et progresser.

 

Darisu-Oskoui-2011.jpg

 

2012 passera par l'Auto Sport Academy
« Je pensais avoir détecté chez Darius un bon potentiel pour la course automobile, mais il a en réalité largement dépassé mes attentes », explique son manager François Frigola. « Ce garçon est bluffant. Ce ne sont pas les témoins de sa prestation en F4 lors de récents tests au Mans qui vont me contredire. N'est-ce pas Jean Alesi ? »

Il faut préciser qu'à cette occasion, Darius a signé des temps vraiment très rapides, pour ne pas dire plus, face à des pilotes sortant d'une saison complète en F4. « La décision n'a pas été longue à prendre », poursuit François Frigola. « L'alternative au karting de haut niveau en KF1 était toute trouvée. Darius se sent bien dans le monde de la monoplace, les budgets y sont plus raisonnables et il bénéficiera à l'Auto Sport Academy d'une formation complète aussi bien en pilotage et mise au point que sur le plan physique ou en media training, dans un environnement où il pourra développer harmonieusement tous ses talents. Le karting reste une très bonne école, mais pour Darius la monoplace présente davantage de potentialités.»

Os Últimos comunicados Darius OSKOUI

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros