Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

GPO Karting - Comunicado n°40

03/04/12 GPO 2012, la relève est en place
GPO Karting - Grand Prix Open Karting - Varennes / Allier

Start-KF3.jpg

 

Avec un plateau international de très bonne tenue et des courses disputées, le GPO de Varennes a inauguré de belle manière la saison 2012 des Championnats de France Karting FFSA, sur un tracé toujours aussi spectaculaire, d'autant que la météo a été parfaite pendant tout le week-end. Landais et Russo se sont imposés en KF3, Leclerc et Moineault en KF2, tandis que Roy raflait les deux victoires en KZ2.

 

Avec 43 pilotes présents dont plus de la moitié d'étrangers, la catégorie KF3 était la star du meeting de Varennes. L'enthousiasme des jeunes pilotes a parfois provoqué quelques accrochages, mais la course en tête a démontré d'un excellent niveau. De nouveaux noms sont apparus en haut du classement pour bousculer les prévisions et animer les débats. Thomas Landais (Sodi/Parilla) a remporté sa première victoire en finale samedi devant Paolo Besancenez (Sodi/Parilla), remonté de la 22ème place, tandis que le peloton s'est déchiré jusqu'à l'arrivée pour laisser le Finlandais Alec Weckstrom (Maranello/Vortex) monter finalement sur la 3ème marche du podium.
L'Espagnol Guillermo Russo (FA Kart/Vortex) s'imposait sans contestation possible dans la finale dominicale après sa victoire en demi-finale 1 où il partait 23ème. Besancenez s'installait rapidement et durablement en seconde position tandis que la bataille faisait rage pour la 3ème marche du podium entre Charles Machado, Alexandre Gadois et Dorian Guldenfels. Mais c''était finalement Matteo Raspatelli (Tony Kart/Parilla) qui récupérait la 3ème place dans le dernier virage.

 

KF2.jpg

 

Le Monégasque Charles Leclerc (ART GP/Parilla) a dominé la journée de samedi des chronos jusqu'à la finale, mais c'est Valentin Moineault (Tony Kart/Vortex), lui aussi pilote KF3 en 2011, qui arrachait la victoire en finale le lendemain, devant Leclerc. Un nouveau venu en provenance de la catégorie Cadet s'est fait remarquer par ses performances: Paul Boutonnet (Tony Kart/Parilla), 3ème dimanche, après sa pole position aux chronos, s'est toujours battu aux avant-postes, notamment contre l'expérimenté Vincent Fraïsse (Sodi/Parilla) auteur d'un beau retour en KF2 avec une 3ème place en finale samedi. Les autres animateurs de la catégorie ont été Pascal Belmaaziz (DR/TM), Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) et Pedro Hiltbrand (FA Kart/Vortex)

 

KZ2.jpg

 

En KZ2, deux hommes forts sont sortis du lot à Varennes: Maxime Roy (Tony Kart/TM) et Mathieu Gaillard (Energy/TM). Au coude à coude samedi, Roy l'emporte de peu face à Gaillard en finale, mais double la mise le lendemain alors que son rival renonce sur panne mécanique. Julien Poncelet (Formula K/TM) a magnifiquement donné la réplique à ces deux pilotes en terminant 3ème samedi et 2ème dimanche. Le double champion d'Europe n'a rien perdu de son sens de l'attaque. Il est rejoint sur la 3ème marche du podium par un autre pilote d'expérience, Pierre Ragues (Sodi/Maxter) qui conjugue avec succès une carrière prestigieuse en automobile et de belles prestations en karting.

 

Prochain GPO les 12 et 13 mai à Angerville.

 

 

COUPES DE FRANCE X30 ET X30 GENTLEMAN

VARENNES - 1ER AVRIL 2012

 

Start-X30.jpg

 

Spectacle royal en X30 à Varennes

 

Forte de ses 76 engagés la Coupe de France X30 a été l'un des plus grands succès du GPO de Varennes 2012. Vu de l'extérieur, le spectacle proposé est simplement enthousiasmant: suspense permanent, dépassements incessants, sportivité totale Ce concentré de compétition karting a récompensé deux pilotes, Quentin Rongier en X30 et Thierry Racamier en X30 Gentleman comme détenteurs d'une Coupe de France;

 

Après leurs quatre séries chronos, les concurrents de la Coupe de France X30, au nombre de 51 cette année, ont commencé à se départager au cours des 6 manches qualificatives du programme. Si aucun pilote n'a réellement dominé ses adversaires, une hiérarchie serrée s'est dégagée en faveur d'une douzaine de prétendants autour des vainqueurs de manches.

 

Podium-X30.jpg

 

Le grand spectacle a débuté à partir de la préfinale avec 44 pilotes en piste. Contrairement aux catégories internationales du meeting, le départ et la course se sont très bien passées pour la plupart d'entre eux avec un nombre restreint d'abandons à déplorer. C'est Mathias Borgès Martins (Kosmic) qui remportait la course devant Sylver Garcia (Intrepid) et Sébastien Rambaud (Sodi).

 

De par son enjeu, la finale a rassemblé toutes les attentions dans un combat sportif de toute beauté. 7 leaders différents se sont en effet succédés aux commandes de la course au cours de 12 changements successifs. Sylver Garcia et Jeoffrey Rouchy (Mirage) se sortent bien d'un départ compliqué qui a vu l'élimination de Rambaud et Porte. En trio, quatuor, sextet ou plus, les prétendants ne vont jamais cesser de se bagarrer en tête. Quentin Rongier termine finalement à la première position devant Borgès Martins et Garcia, mais l'histoire aurait pu continuer sans la présentation du drapeau à damier. A l'exception du X30-Gentleman.jpgmalheureux Rambaud, les premiers 10 pilotes sur la grille se retrouvent, dans un ordre différent, au classement final, en ajoutant Maxime Lemonnier (Tony Kart) remonté de la 14ème position et sans oublier Damien Vuillaume (Tony Kart), passé de la 11ème à la 1ère place, auteur du meilleur temps, mais vaincu dans une passe d'armes au dernier tour alors qu'il était 5ème.

 

Bien que moins nombreux, 24 engagés, les concurrents de la Coupe de France X30 Master réservée au plus de 32 ans n'en ont pas moins disputé une fort belle épreuve. Des noms émergent des chronos puis des manches: David Chenillot (Kosmic), Pascal Bielatowicz (Exceed), Thierry Racamier (Tony Kart), Frédéric Ostier (Sodi), Pierrick Porte (Sodi), Frédéric Blin (Kosmic)... Racamier remporte d'abord la préfinale devant Chenillot et Blin.

 

Tout va se jouer entre Racamier et Chenillot en finale. Racamier mène, mais Chenillot ne le lâche pas d'une semelle pendant 18 des 21 tours avant de passer à l'attaque. Longtemps 3ème, Bielatowicz renonce aux deux tiers de la course. Collinot conserve cette place jusqu'à l'arrivée, suivi par Porte et Monier. Racamier reprend la tête dans le dernier tour et parvient à contrôler Chenillot tandis que Collinot se tient prêt à saisir la moindre erreur des leaders. Thierry Racamier remporte la course et la Coupe de France X30 Gentleman face à un adversaire valeureux, David Chenillot.

Os Últimos comunicados GPO Karting

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros