Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

GPO Karting - Comunicado n°32

10/05/11 Courses serrées à Angerville
GPO Karting - Grand Prix Open Karting - Angerville

Le niveau des pilotes du Championnat de France Karting et le tracé très technique d'Angerville ont donné lieu à des courses âprement disputées avec des écarts faibles où la moindre erreur s'est payée comptant, pour le plus grand plaisir des spectateurs venus nombreux dans une Essonne ensoleillée. Boccolacci a trusté les victoires en KF3, Mich a partagé les gros points de la KZ2 avec Abbasse, tandis que Belmaaziz et Sendin se sont succédés sur la plus haute marche des podiums KF2.

 

GPO-2011.jpg

 

Jour 1
Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) ouvre les hostilités par une pole position au chrono de la catégorie KF2, mais c'est un autre Sodi, celui de Léo Roussel qui domine la préfinale face à un Pascal Belmaaziz (DR/Parilla) de plus en plus incisif, tandis que le Belge Kenny Vermeylen et son Tecno/Parilla s'invitent parmi les plus rapides. La finale confirme la performance de Belmaaziz, tout heureux de retrouver le chemin de la victoire devant Sendin. Andrea Pizzitola (FA Kart/Vortex) monte sur la 3ème marche du podium grâce à son excellent début de course.

 

En KZ2, Anthony Abbasse (Sodi/Maxter) se montre nettement le plus rapide de la séance chrono, devant Thomas Mich (Birel/TM) et Morgan Weber (Melrin/TM), le vainqueur du 1er GPO à Varennes. Malheureusement, Abbasse est trahi par son câble d'accélérateur lors de la préfinale qui est remportée par Mich, devant le jeune Julien Goupy (BRM/TM) et Weber bien revenu. Mich remporte aussi la finale et s'installe en tête du Championnat de France KZ2, tandis que Weber prend le meilleur sur Goupy pour les places d'honneur.

 

Dorian-Boccolacci-KF3.jpgEtienne Mordret (Zanardi/Parilla) se fait remarquer par sa pole position aux chronos de la KF3, face à Hubert Petit (Sodi/Parilla), Dorian Boccolacci (Birel/BMB) et Valentin Moineault (Sodi/Parilla). C'est d'ailleurs Petit qui gagne en préfinale devant Mordret et Boccolacci. Esteban Ocon (FA Kart/Vortex) vient enfin se mêler à la bagarre en finale alors que Boccolacci a pris le large dès les premiers tours. Longtemps 2ème, Petit se fait déborder par Ocon à quelques centaines de mètres de l'arrivée. Boccolacci remporte sa première victoire en KF3.

 

Jour 2
Léo Roussel part en pole de la préfinale KF2 après son excellent chrono, mais il est pris dans un accrochage dès le départ et abandonne. Andrea Pizzitola remporte la course devant le rapide Kenny Vermeylen. Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) domine la finale en contrôlant parfaitement tous ses adversaires. Pizzitola perd du terrain, Vermeylen confirme en 2ème place et Pascal Belmaaziz est ravi de monter encore une fois sur le podium.

 

Victor-Sendin-KF2.jpg

 

C'est Thomas Mich le plus rapide aux chronos KZ2, mais Anthony Abbasse reprend rapidement les choses en main dès la préfinale avant de dominer la finale. Mich devra se contenter cette fois de la 2ème place, tandis que Tony Lavanant (PCR/TM), Champion d'Europe en 2008, progresse dans la mise au point de son matériel et se classe 3ème sans avoir ménager ses efforts.

 

Start-KZ2.jpg

 

La KF3, catégorie des jeunes pilotes, a proposé, encore une fois, la compétition la plus passionnante du week-end. Dorian Boccolacci ajoute une pole position des chronos à son palmarès, mais ne concrétise pas en préfinale, laissant Hubert Petit s'imposer devant Paolo Besancenez qu'Esteban Ocon a laissé volontairement passer. Cette manoeuvre d'ailleurs un déclassement au pilote FA Kart qui profite à Benjamin Gérard (Tony Kart/Vortex). Boccolacci redresse la situation en finale avec sa 2ème victoire. Etienne Mordret hausse le ton pour décrocher la 2ème place et Benjamin Gérard est récompensé sur la 3ème marche du podium. Ocon réussit une extraordinaire remontée de la 31ème à la 5ème position.

 

 

COUPES DE FRANCE ROTAX & ROTAX MASTER

ANGERVILLE - 8 MAI 2011

 

Finkelstein et Charon, du haut niveau en Coupe de France karting

 

Si le Rotax est reconnu auprès des amateurs de karting du monde entier comme une des catégories les plus accessibles, certains de ces amateurs de compétition n'ont rien à envier aux pros, du point de vue du talent comme de l'expérience. En couronnant Alexandre Finkelstein et Jérémie Charon à Angerville ce week-end, les Coupes de France Rotax et Rotax Master ont prouvé qu'un grand pilote reste un grand pilote, quel que ce soit le matériel qu'il a entre les mains.

 

Rouler dans le cadre d'un GPO est une occasion unique que n'ont pas laissé passer les 89 concurrents engagés en Rotax Max. L'ambiance est toujours excellente entre les participants des Championnats de France KF2, KF3; KZ2 et ceux des Coupes de France. On aurait bien vu certains de ceux-ci concourir avec ceux-là, à l'image de Nicolas Picot, proche du top 10 KF2 l'an dernier, vainqueur de la préfinale X30 à Varennes et 5ème de la Coupe de France Rotax Max à Angerville.

 

Podium-Rotax-Master.jpg

 

Le parcours du vainqueur de la Coupe de France Rotax Master 2011 est édifiant. Jérémie Charon était un pilote de haut niveau dans les années 90, 21ème du Mondial FA à Laval devant Davide Foré par exemple, avant de disputer 2 saisons de Formule 3. Quand il revient sur les pistes de kart en 2008, c'est en Rotax. Ce week-end à Angerville, Jérémie Charon et son Tony Kart ont mis la barre très haute en prenant l'avantage à l'issue des manches qualificatives, puis en dominant de la tête et des épaules préfinale et finale. Pourtant les autres prétendants ne lui ont pas facilité la tâche. Yvon Pater (Sodi) remportait la pole au chrono devant Mathieu Camus (Kosmic), ainsi qu'une manche devant Pascal Bielatowicz (Exceed). Franck Rouxel (Sodi) , puis Cédric Gardin (Tony Kart) se sont révélés rapides à souhait. Pater renonce en début de finale et le duel entre Rouxel et Charon commence. tandis que Gardin et Bielatowicz sont à la lutte pour la 3ème place. Rouxel baisse les bras après la mi-course, laissant Charon s'envoler vers la victoire. Gardin finit par devancer Bielatowicz sur la ligne d'arrivée pour accéder à la 3ème marche du podium.

 

Podium-Rotax.jpg

 

Maxime Gravouille (Kosmic), Alexandre Finkelstein (Tony Kart), Nicolas Picot (Tony Kart), Giovanni Ucci (Kosmic), Thomas Ricci (Intrepid), Jules Cousin (FA Kart) et Clément Traglia (Tony Kart) auront été les grands animateurs de la Coupe de France Rotax cette année. Finkelstein et Gravouille dominent les manches avec un léger avantage pour ce dernier. Finkelstein remporte la préfinale après avoir dû résister au retour de Picot. C'est encore Picot qui prend le meilleur départ en finale, mais Finkelstein récupère aussitôt la tête pour un cavalier seul vers la victoire. Ricci remonte progressivement de sa 4ème place jusqu'en 2ème position, laissant Gravouille profiter de la bagarre entre Picot et Quentin Bonnier (Intrepid) pour s'emparer de la 3ème place.

 

Âgé de 24 ans, Alexandre Finkelstein possède une solide expérience du Rotax, mais signe là son premier grand résultat. Elève ingénieur des plus sérieux en électronique, pilote de Clio Cup en 2009 et 2010, il est revenu cette saison en karting avec le plus grand plaisir et des ambitions plus mûres. Il offre au team MD Compétition de Michael Dauphin et Franz Parmentier son deuxième succès du jour après celui de Jérémie Charon en Rotax Master.

Os Últimos comunicados GPO Karting

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros