Versione italiana English version Version française

COMUNICADOS

Dorian BOCCOLACCI - Comunicado n°8

09/03/12 Boccolacci fait des prouesses à La Conca
Dorian BOCCOLACCI - WSK - Master Series - La Conca

Pour sa deuxième course de l'année 2012, Dorian Boccolacci est déjà monté sur la deuxième marche d'un podium international. C'était le week-end dernier, dans le Sud de l'Italie, sur le circuit de La Conca, lors du premier round de la WSK Master Series. Au-delà du résultat brut, les conditions dans lesquelles il a été obtenu sont révélatrices d'un talent hors du commun. Le jeune pilote Intrepid a en effet dépassé les limites de son matériel pour maîtriser des adversaires mieux lotis. Une leçon de pilotage !

 

Dorian-Podium-WSK-La-Conca.jpg

 

La WSK Master Series s'affirme de plus en plus comme une compétition de haut niveau avec un plateau qui n'a rien à envier aux épreuves phares de l'année, Championnat d'Europe et Coupe du Monde inclus. Dorian commence à faire sa place au sein de l'Intrepid Driver Program, une des écuries les plus en vue depuis quelques années. Le châssis KF3 de la marque italienne donne toute satisfaction, mais la partie mécanique nécessite encore quelques développements. Ainsi Dorian a été confronté durant tout le meeting a des soucis de carburation entraînant, par moment, une élévation anormale de la température de fonctionnement : le rendement du moteur et la performance en étaient altérées.

 

Le constat du vendredi après-midi, après le 17ème temps au chrono sera malheureusement valable jusqu'au dimanche soir: Dorian souffre d'un déficit de 3 à 5 dixièmes de seconde sur ses adversaires au niveau moteur. Là où d'autres auraient pu se décourager, se lamenter, Dorian a utilisé son sens de l'attaque avec un panache étonnant. En course, d'autres facteurs que la vitesse pure entrent en jeu: départs, dépassements, stratégie, sont déterminants. Le pilote de l'Equipe de France FFSA Karting a fait marcher son cerveau à 110 % pour compenser son handicap mécanique. Dans les manches de qualification, la démarche s'est révélée efficace. Mise à part la 2ème course, parcourue à 75% sous drapeau jaune à la suite d'un accident, Dorian a remonté: deux fois 3ème et une fois 1er au terme d'une passe d'armes magistrale.

 

Lors de la préfinale, Dorian, alors second, se fait écarter de la trajectoire, passe dans l'herbe et ressort 7ème avec les pneus sales. Le temps que la situation rentre dans l'ordre, il se reprend et termine 4ème.

 

7ème au départ de la finale, le challenge n'était pas gagné d'avance pour le pilote i-Race. Encore une fois Dorian réalise un départ magnifique et profite de la vélocité de son kart en début de course pour coller au rythme du leader. Bien que plus rapide à ce moment, il décide de ne pas l'attaquer mais de creuser l'écart sur leurs poursuivants en sa compagnie. Cette tactique est la bonne puisqu'à partir du 8ème tour, les pneus se dégradent, la machine s'échauffe et l'ensemble perd de sa combativité. Dorian parvient à conserver une petite marge qui le met à l'abri du retour des autres concurrents et coupe la ligne d'arrivée à la seconde place avec la satisfaction de terminer devant son équipier George Russell, Champion d'Europe en titre, parti en pole et sensiblement plus rapide que lui, surtout en fin de course.

 

Dorian-Boccolacci-KF3.jpg

 

Malgré des petits problèmes techniques qui doivent être réglés rapidement, le bilan du pilote est extrêmement positif. Dorian occupe la 3ème place du championnat et dispose des qualités nécessaires pour faire encore mieux d'ici peu.

Os Últimos comunicados Dorian BOCCOLACCI

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros