Versione italiana English version Version française

ACTUALIDADES

     

Todas as actualidades

>
 

International > GPO Karting

Pour la séance chrono KF3, la piste a séché et les temps se rapprochent ceux de samedi. La bataille fait rage entre Esteban Ocon (FA Kart/Vortex) et Paolo Besancenez (Sodi/Parilla), sans oublier Etienne Mordret (Zanardi/Parilla) ni Valentin Moineault (Sodi/Parilla). Les positions ne cessent de changer au fil des tours avec des conditions d'adhérence en amélioration constante. A ce petit jeu, c'est Besancenez qui gagne avec un 47.652 en toute fin de séance, devant Moineault, Ocon et Mordret. Alexandre Guiod (Merlin/Parilla) s'installe en 5ème position devant Dorian Boccolacci (Birel/BMB).

 

 

Info Kartcom

 


La pluie est tombée dans la nuit de Laval sous forme d'orages, mais cela n'a pas suffi, elle continue d'arroser la piste du GPO par intermittence, rendant l'adhérence aléatoire. La pole des essais chronos KF2 s'établit en 53.346 à 7 secondes des temps de la veille. Mais cette performance est à mettre au crédit d'un Antoine Lepesqueux (Sodi/Parilla) absolument déchaîné qui relègue le meilleur de ses adversaires, Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) à plus de 1,2'' et le 3ème, Bryan Laloux (Kosmic/Vortex) pointant à plus de 2''. La hiérarchie est très bousculée : si Léo Roussel (Sodi/Parilla) s'en sort bien à la 4ème place, Pascal Belmaaziz (DR/Parilla) pointe 13ème et Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) 17ème... Le moins que l'on puisse dire est bien que rien n'est joué pour les deux courses à venir dans une journée fort nuageuse...

 

Renseignements pris,la différence de performance s'explique par le choix des slicks ou des pneus pluie... D'autre part, Belmaaziz était trop léger à la pesée et se retrouve dernier.

 

 

Info Kartcom


Anthony-Abbasse-KZ2.jpg

 

Anthony Abbasse (Sodi/Maxter) s'élance le premier à l'extinction des feux de la finale KZ2, devant Thomas Mich (Birel/TM), Charly Bizalion (Intrepid/TM) et Mathieu Gaillard (Energy/TM). Mich tente de se rapprocher du leader qui résiste, tandis que Bizalion, 3ème, est le plus rapide en piste. Gaillard est distancé, il mène le peloton suivi par Charles Fiault, Pierre Ragues (Sodi/Maxter), Maxime Roy (Tony Kart/TM), Emilien Grosso (Intrepid/TM) et Antony Tardieu (Birel/TM).

 

Mich hausse le ton, Abbasse réplique, Bizalion talonne le Birel. A la mi-course Abbasse possède plus ou moins 3 dixièmes d'avance sur Mich, Bizalion cède le pas, mais les positions ne changent pas dans le top 10. Morgan Weber abandonne.

 

Les derniers tours ne modifient pas le classement, offrant une victoire attendue à Abbasse, auteur d'un excellent départ, devant Mich et Bizalion.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Start-KF3.jpg

 

Départ groupé pour la finale KF3 ce samedi au GPO de Laval, Esetban Ocon (FA Kart/Vortex) s'empare de la 2ème place dans le sillage d'Etienne Mordret (Zanardi/Parilla) au détriment de Valentin Moineault (Sodi/Parilla). Valentin attaque, Esteban réplique...

 

Jérémy Demarque (Sodi/Parilla) occupe la 4ème position devant Paolo Besancenez (Sodi/Parilla). Mordret rejoue le même scénario qu'en préfinale: celui de l'échappée belle à coup de meilleurs tours successifs. On ne peut s'empêcher de faire un parallèle, certes audacieux, avec la domination habituelle de Nyck De Vries sur ses adversaires... Etienne tourne en effet 3 dixièmes plus vite que tout le peloton.

 

Ocon a pris un avantage substantiel de 8 dixièmes sur ses poursuivants aux couleurs Sodi: Moineault, Demarque, Besancenez et Petit. La course s'achemine tranquillement vers son terme révélant une victoire écrasante de Mordret 4,8'' devant Ocon, leader du championnat, habile 2ème et Moineault qui monte sur la 3ème marche du podium. Demarque a baissé les bras et c'est Besancenez qui hérite de la 4ème place devant Petit et Bryan Elpitiya (Zanardi/Parilla).

 

 

Info Kartcom


Pascal Belmaaziz (DR/Parilla) est en bonne position après sa victoire en préfinale, mais Rémy Deguffroy (Tony Kazrt/Vortex) n'a pas baissé les bras. Quant à Victor Sendin (Tony Kart/Vortex), il va cravacher pour revenir aux avant-postes à la suite de son abandon. La finale KF2 du GPO de Laval est prête à partir. Belmaaziz s'élance impeccablement tandis que la file extérieure prend du retard ce qui permet à Bryan Laloux (Kosmic/Vortex) de s'emparer de la 2ème place devant Deguffroy, Kenny Vermeylen (Tecno/Parilla) et Julien Lefort (Kosmic/Vortex).

 

Deguffroy récupère rapidement sa 2ème place devant Vermeylen, Lefort et Laloux. Léo Roussel (Sodi/Parilla) a retrouvé une machine compétitive et remonte cette fois à grande vitesse, signant le meilleur tour en 7ème position devant Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) et Sendin. Roussel passe bientôt 5ème devant John Filippi (Exprit/Vortex). En tête, Belmaaziz emmène un trio compact formé de Deguffroy et Vermeylen, auteur du meilleur temps à la mi-course devant un autre trio, Laloux, Roussel et Filippi.

 

Pascal-Belmaaziz-KF2.jpg

 

Belmaaziz et Deguffroy, à 4 dixièmes, ont maintenant lâché Vermeylen, confortable 3ème à plus de 3'' du 4ème, Laloux. Belmaaziz montre qu'il est bien le patron en signant un meilleur temps au 15ème tour des 20 tours, mais Deguffroy ne se laisse pas impressionner et garde le rythme. Les positions sont figées depuis quelques tours et la victoire tombe dans l'escarcelle de Belmazziz et DR Racing France de manière amplement méritée. Deguffroy confirme sa bonne forme en 2ème position devant un solide Vermeylen, Laloux 4ème, Roussel 5ème, Filippi 6ème et Sendin 7ème.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Todas as actualidades

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros