Versione italiana English version Version française

ACTUALIDADES

Todas as actualidades

>
 

Evenement National > Rotax

KSP-Theo-Nouet-Mini-Rotax-Le-Mans.jpg

 

M1 : la pluie se remet à tomber au départ, certains pilotes partent en tête-à-queue dès le tour de formation, mais Timothy Sionville (Sodi) ne se laisse pas impressionner et conserve la 1ère place. Guillaume-Emmanuel Permal (Sodi) reprend la 2e position à Evan Spenlé (Sodi) avant que les deux pilotes partent à la faute. Sionville se rate dans le dernier tour et chute en 28e place. Sami Meguetounif (OK1) l'emporte devant Thomas Imbourg (Sodi) et Marcus Armand (Sodi), Permal terminant 4e.

 

M2 : cette fois, Evan Spenlé (Sodi) prend le meilleur départ devant Timothy Sionville (Sodi), bientôt délogé de sa 2e place par Thomas Vargas (Sodi). Guillaume-Emmanuel Permal (Sodi) qui se battait en 4e position perd 14 places d'un coup. Thomas Imbourg (Sodi) et Théo Nouet (Sodi) sont en embuscade aux 4e et 5e positions. 5e à la mi-course, Sami Meguetounif (OK1) assure une nouvelle remontée. Des écarts faibles favorisent attaques et dépassements. Meguetounif réussit encore à se hisser en 1ère position en vue de l'arrivée, avec le meilleur tour en course et 10 places reprises, pour franchir la ligne avec 2'' d'avance sur Sionville, habile dans les derniers tours, Vargas 3e, Nouet 4e et Imbourg 5e.

 

M3 : pas de pluie, mais une piste encore bien glissante pour cette dernière manche. On assiste rapidement à un long et superbe duel entre Timothy Sionville (Sodi) et Guillaume-Emmanuel Permal (Sodi). Le groupe de chasse composé de Thomas Vargas (Sodi), Evan Spenlé (Sodi), Théo Nouet (Sodi) et Joran Leneutre (Sodi), par ailleurs auteur du tour le plus rapide, revient au contact en fin de course. Permal s'impose finalement face à Sionville au terme d'un match magnifique entre deux pilotes très déterminés et très corrects.

 

Très régulier, Nouet prend la tête du classement intermédiaire devant Spenlé et Permal.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-Matthieu-Melet-Rotax-Max-Le-Mans.jpg

 

M1 : Thomas Hodier (Tony Kart) n'a rien pu faire contre Joël Deputch (Praga) vainqueur d'une course humide, ni de Nicolas Picot (Sodi) remonté de la 10e à la 2e position. Matthieu Mélet (Tony Kart) se maintenait en 4e position. Grosse remontée de Vincent Fraïsse (Sodi) 9e avec 18 places reprises. A cause d'une bougie défaillante, Gautier Becq (Sodi) a perdu 10 places en 13e position sur la ligne derrière Jules Cousin (FA Kart), avant d'écoper d'une mise hors course pour avoir coupé la piste en rentrant au stand.

 

M2 : Matthieu Melet (Tony Kart) prend le meilleur sur Thomas Hodier (Tony Kart) et Joël Deputch (Praga) à l'extinction des feux et s'échappe aussitôt en tête. Hodier chute ensuite 7e, laissant Nicolas Picot (Sodi) s'emparer de la 3e position devant Xavier Pozzoli (Kosmic) et Pierre Giner (Tony Kart). Eva Bénès s'est arrêtée dans l'herbe au premier passage. Anthony Fotia (Sodi) renonce peu après. Vincent Fraïsse (Sodi) fait encore une fois le forcing pour remonter avant de perdre du terrain en fin de course. Mélet s'impose largement, plus de 2'' devant Deputch. Pozzoli termine 3e devant Picot et Giner.

 

M3 : Beau duel dans le premier tour entre Thomas Hodier (Tony Kart) et Matthieu Melet (Tony Kart) qui s'échappe ensuite nettement. Xavier Pozzoli (Kosmic) ne tarde pas à s'emparer de la 2e place de Hodier qui va ensuite rétrograder. Nicolas Picot (Sodi) pointe désormais 3e . Antoine Barthon (Tony Kart) attaque fort dans ses freinages pour revenir 4e à la mi-course après avoir repris pas moins de 10 places. Et Vincent Fraïsse demande-t-on dans la public ? Et bien, le pilote Sodi remonte, remonte... Pozzoli revient sur Melet, mais l'écart est trop long pour être comblé. Melet décroche une 3e victoire de manche devant Pozzoli, Picot, Barthon et Deputch. Encore 19 positions de gagnées pour Fraïsse, 8e à l'arrivée.

 

Melet sort donc en tête au classement intermédiaire Rotax Max devant Nicolas Picot, puis Joël Deputch et Xavier Pozzoli avec 12 points chacuns et Antoine Barthon remonté fort en 5e position.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-Adam-Eteki-Cadet-Rotax-Le-Mans.jpg

 

La pluie a cessé de tomber pour la 1ère manche Cadet, mais la piste reste glissante. Hugo Hakkinen (ART GP) se fait déborder par Adam Eteki (OTK) qui s'impose largement devant Adrien Renaudin (Sodi) et Florian Venturi (Birel). Enzo Valente (Sodi) effectue un joli retour en 4e position. Course difficile pour Jean-Baptiste Simmenauer (ART GP) qui termine 12e.

 

Hugo Hakkinen (ART GP) est contraint à sortir de la piste après le départ de la 2e manche sous la pression d'adversaires impatients. Adam Eteki (OTK) prend la tête devant Alain Landemaine (Alpha) et Adrien Renaudin (Sodi) bientôt dépassé par Ambinintsoa Ramiandrisoa (Zanardi). Hugo Chevalier (Birel) chute en queue de peloton au 3e passage alors qu'il était 6e. Eteki remporte sa seconde course devant Raminadrisoa et Landemaine, Renaudin est 4e devant Xavier Dias (OTK).

 

La 3e manche est marquée par la domination d'Adrien Renaudin (Sodi), talonné puis détaché de Florian Venturi (Birel), le plus rapide de la manche. Alan Landemaine (Alpha) conserve sa 3e position de départ devant Julien Sanson (Zanardi) et Jean-Baptiste Simmenauer (ART GP). Adam Eteki (OTK) se contente de la 6e place devant Hugo Hakkinen (ART GP) qui n'a pas encore connu un début de course serein.

 

Adam Eteki et Adrien Renaudin se retrouvent à égalité en tête du classement intermédiaire, devant Alan Landemaine, Florian Venturi 4e et Enzo Valente 5e à la régularité.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


M1 : belle domination de Michaël Dauphin (Tony Kart) très à l'aise sur une piste trempée, sous l'influence de son animal fétiche, la grenouille. Remontée en 2e position d'Olivier Paris (Sodi) bien détaché devant le gentleman driver Jacques Gautier (Sodi) et Florent Lambert (Tony Kart), tandis que Charly Hipp (Tony Kart) perdait pied dans les flaques en 5e position.

 

KSP-Start-Rotax-Master-Le-Mans.jpg

 

M2 : encore un départ pluvieux / départ heureux de la part de Michaël Dauphin (Tony Kart) devant Olivier Paris (Sodi), Charly Hipp (Tony Kart) retrouvant la 2e place dans le 1er tour. Florent Lambert (Tony Kart) se hisse au 4e rang devant Matthieu Bourdon (Tony Kart) qui partait en première ligne. Le Dauphin caracole au-dessus des flots, surfeur le plus rapide de l'ouest, il émerge en vainqueur de ce bain de jouvence, 1,5'' devant Charly Hipp. Paris termine 3e à plus de 8'', Patrick Giudici (Kosmic) signe une belle 4e place après en avoir repris 9, surclassant Lambert, 5e.

 

M3 : As he used to do, Mike Dolphin (Tony Kart) take the best start in front of Charly Hipp (Tony Kart), a very unlucky driver on the grass. Dauphin, Bourdon, Paris, Letard et Lambert, c'est la situation dans le top 5 au premier passage. Bourdon rattrape bien vite le Dauphin leader, un long coude-à-coude débute avant la mi-course. Patrick Giudici (Kosmic) attaque Florent Lambert (Tony Kart) pour la 4e place derrière Paris. Connu pour sa ruse et son opiniâtreté, le delphinidé résiste brillamment au bombae et gagne pour la 3e fois consécutive. Paris n'a pas brûlé sa 3e place devant Giudici, Letard et Lambert.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-Maxime-Gravouille-Rota-DD2-Le-Mans.jpg

 

M1 : la pluie s'est calmée sans pourtant s'arrêter après une grosse averse qui a détrempé la piste du Mans. Victoire de Maxime Gravouille (Sodi), leader de bout en bout et meilleur tour en course. Renaud Bertin (FK) termine second à 2'', Florian Bourdon (Kosmic) 3e et premier Master. Les Berteaux Brothers suivent aux 4e et 5e places, Marc (Birel) prenant cette fois le meilleur sur Guillaume (Praga), devant Julien Renaudin (Sodi). Alexandre Finkelstein (Tony Kart) a renoncé au 3e tour, bougie h.s., alors qu'il était 3e. Parti 4e, Sébastien Bertrand (CRG) a descendu jusqu'au 10e rang.

 

M2 : pluie au programme pour la seconde course. Superbe départ d'Alexandre Finkelstein (Tony Kart) à l'intérieur qui le place en tête. Plus rapide, Maxime Gravouille (Sodi) réduit ensuite l'écart et prend les commandes au 5e tour. C'est Guy Pansart (Sodi) qui pointe 3e devant Jules Afonso (Tony Kart) et Guillaume Berteaux (Praga). Finkelstein tente un freinage impressionnant dans le dernier tour, mais ça ne passe pas. Par contre, Afonso attaque Pansart pour la 3e place.

 

M3 : piste toujours détrempée pour la dernière manche où Maxime Gravouille (Sodi) s'élance parfaitement et s'envole devant son rival préféré, Alexandre Finkelstein (Tony Kart). Les opposants se sont regroupés derrière Renaud Bertin (FK) avec Guillaume Berteaux (Praga) et Jules Afonso (Tony Kart). Plus loin, Marc Berteaux (Birel) devance Sébastien Bertrand (CRG), Florian Bourdon (Kosmic), ... Afonso accélère la cadence en fin de course, ce qui lui permet de passer Berteaux et de fondre sur Bertin. Victoire de Gravouille 3,9'' devant Finkelstein, Afonso 3e devant Bertin et les deux Berteaux.

 

Maxime Gravouille sort donc en tête après les manches, devant Guillaume et Marc Berteaux, les rois du DD2 Master. Jules Afonso vient en 4e position, Julien Renaudin 5e et Alexandre Finkelstein 6e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Todas as actualidades

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros