Versione italiana English version Version française

ACTUALIDADES

     

Todas as actualidades

>
1 2 3 4 5 6 ... 2615 >
 

Auto > Auto Sport Academy

Championnat-de-France-F4-2015-FFSA-Auto-Sport-Academy.jpg

 

Valentin Moineault a réussi à s'imposer pour la deuxième fois ce week-end sur le renommé et très ensoleillé circuit de Nevers Magny-Cours. Il a dominé haut la main l'ensemble de ses adversaires et repart en ayant conforté sa place de leader du Championnat. Derrière l'homme fort de cette troisième course Magnienne, un binôme Français l'accompagne sur le podium - Gabriel Aubry et Julien Darras.

Les conditions météorologiques sont idéales pour les 17 pilotes de l'Auto Sport Academy.


En pole position on retrouve Valentin Moineault grâce à son meilleur temps lors de la séance d'essais qualificative de vendredi. Sur cette première ligne, son compatriote Sacha Fenestraz est prêt à en découdre. Gabriel Aubry et le Canadien Kami Laliberté qui composent la deuxième ligne savent qu'ils devront tout tenter dès l'extinction des feux.


A l'issue du tour de formation, les pilotes sont prêts à bondir et guettent le signal du départ. Les académiciens s'élancent au volant de leur monoplace Signatech équipée de leurs pneus Kumho pour cette dernière confrontation du week-end. Le trio de tête effectue un excellent départ et Valentin Moineault conserve donc le commandement de la course. Derrière eux, Kami Laliberté ne se laisse pas distancer et ne lâche pas Gabriel Aubry des yeux.


Dans les premiers virages tout se passe sans accrocs et les élèves pilotes s'intercalent pour trouver leur place. Valentin Moineault, Sacha Fenestraz et Gabriel Aubry ne font qu'un. Il est pour l'instant impossible pour Valentin Moineault de creuser l'écart qui lui permettrait de respirer. Dès le premier passage, le Mexicain Axel Matus est sans concession et gagne déjà une première position. L'Américain Michael Benyahia et le Britannique Louis Gachot sont eux aussi à l'attaque.


Gabriel Aubry s'est très vite débarrassé de Sacha Fenestraz et pointe à la deuxième place. Kami Laliberté a dû s'effacer face aux assauts de Julien Darras. Le Français compte bien atteindre une place sur le podium pour finir son week-end sur une note plus positive et engranger un maximum de points. Un peu plus loin dans le peloton, Julien Andlauer, très en verve sur ce tracé, n'a aucune pitié pour le Suédois Reuben Kressner et lui prend le 6ème rang.


Valentin Moineault continue sa route imperturbable sans se soucier des batailles qui se jouent derrière lui. La vitesse est soutenue et le peloton reste encore très serré. Puis c'est au tour d'Axel Matus de se faire taper sur les doigts. Après la sanction de la veille qui lui aura valu d'être détrôné de sa seconde place, le Mexicain est prêt à tout pour remonter dans le classement et ne respecte pas la route de course. Reuben Kressner doit abdiquer et lui laisse sa 7ème place.

 

Le groupe de chasse est très animé. Valentin Moineault ne commet aucune faute qui pourrait permettre à ses adversaires de lui voler la vedette. Gabriel Aubry ne lâche pas non plus sa seconde position que guettent Sacha Fenestraz et Julien Darras. Kami Laliberté, 5ème ne se décolle pas du peloton de tête alors qu'un peu plus loin derrière lui on retrouve Julien Andlauer, Axel Matus, Reuben Kressner et Giuliano Alesi. Jean-Baptiste Mela termine ce top Ten.

 

A la mi course on ne déplore aucun accrochage et les positions semblent se figer. Au fil des passages, Valentin Moineault bat le record du tour. Bien inspiré, Julien Darras décide de s'en prendre à Sacha Fenestraz pour lui ravir la troisième place mais le Savoyard résiste. Cette bataille profite à Kami qui se colle aux deux Français.

 

Alors qu'il venait de s'emparer du meilleur secteur, Jean-Baptiste Mela commet une faute d'inexpérience et vient percuter la roue de Giuliano Alesi. Les deux pilotes ne finiront pas la course et Jean-Baptiste Mela sera pénalisé pour cette action malheureuse. La sanction finit par tomber aussi pour Axel Matus qui doit exécuter un drive through pour n'avoir pas respecté une nouvelle fois la route de course. Julien Darras réussit enfin à prendre l'avantage sur Sacha Fenestraz et s'accorde ainsi une place sur le très convoité podium.


Valentin Moineault vole vers la victoire et semble avoir repris un peu d'air sur ses plus proches poursuivants. Le podium se dessine pour le trio Français Valentin Moineault, Gabriel Aubry et Julien Darras au grand désespoir de Sacha Fenestraz qui doit maintenant contenir les assauts de Kami Laliberté.
Les écarts se stabilisent dans le dernier tour sauf pour Hugo Sugnot Darniche et Louis Gachot qui s'accrochent alors que la fin est toute proche.


Les derniers hectomètres sont une formalité pour l'intouchable Valentin Moineault qui se sera imposé tout au long de cette course. Gabriel Aubry et Julien Darras l'accompagneront sur le podium aux couleurs du drapeau tricolore.


Dans la suite du classement, Sacha Fenestraz obtient la quatrième place et la première du Championnat Junior, suivi de Kami Laliberté, du Finlandais Simo Laaksonen et de Julien Andlauer. Reuben Kressner est 8ème, Michael Benyahia 9ème et Alex Sedgwick 10ème.

Les académiciens ont maintenant rendez vous pour l'avant dernière manche du Championnat de France F4 à Navarra qui se déroulera du 25 au 27 septembre dans le cadre du prestigieux GT Tour.

 

 

Info FFSA


Evenement National > Rotax

KSP_1313.jpg

 

Victor Martins (Sodi) se faufile dans le sillage de Thomas Mialane (Zanardi) au départ de la finale Cadet, Gillian Henrion (CRG) pointe 3e à quelques longueurs, suivi de Thibaut Clément (CRG), Théo Nouet (CRG) et Enzo Leveque (Zanardi), très bien parti. Martins s'empare des commandes au 3e passage, Henrion le suit en 2e position devant Mialane. Nouet s'est défait de Clément et revient sur Henrion, désormais 3e derrière Mialane, cependant que Martins conserve la tête.

 

Mialane attaque Martins dans le 8e tour et s'éloigne en première position loin devant Martins alors que Henrion, Nouet et Clément se chicanent. Second, Martins ne tarde pas à être rejoint par Nouet. Pilote le plus rapide en piste, Henrion se rapproche à son tour du duo en pleine bagarre. Nouet finit par trouver l'ouverture et dépasser Martins à trois tours de l'arrivée. Henrion passe également, Martins réplique mais doit finalement capituler. Mialane remporte la course, Nouet et Henrion complètent le podium, Martins termine 4e devant Leveque.

 

KSP_4719.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


KSP_1162.jpg

 

Hadrien David (Zanardi) vire en tête au premier tour de la finale Minime malgré la tentative de Loris Cabirou (Exprit) pour passer à l'intérieur du premier virage. Avec Sami Meguetounif (CRG) en 3e position, la lutte pour la seconde place est entamée alors que David a déjà pris le large, comme il l'a fait pendant tout le week-end. Evann Mallet (Zanardi) s'est installé en 4e position devant Victor Bernier (Sodi), Enzo Costet (CRG), Esteban Masson (Sodi), Evan Spenlé (CRG) et Guilhem Crespin (CRG).

 

David s'envole insolemment et Cabirou résiste à Meguetounif jusqu'à la mi-course. Mallet est rejoint par Costet et Masson. Crespin passe ensuite en 6e position devant Spenlé, Masson perd du terrain. Hadrien David conclut un week-end parfait par une victoire écrasante, plus de 13'' devant Meguetounif et Cabirou. Crespin se classe 4e, Mallet 5e et Costet 6e.

 

KSP_4703.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


KSP_1098.jpg

 

Cinq pilotes s'affrontent aux avant-postes de la finale Minikart à Laval. Ilann Dupont (CRG) commence en tête avant d'en être délogé par Tim Mérieux (Sodi), Lorenzo Cioni (Kosmic) 3e, Eliott Vayron (Zanardi) 4e et Louis Marchal (Sodi) 5e. Mérieux rétrograde 6e au 5e passage tandis que Mérieux remonte et que Dupont reprend les commandes face à Cioni. Les passes d'armes continuent entre ces deux pilotes. Mérieux revient 3e devant Vayron et Closmenil. Dupont et Cioni poursuivent leur duel loin devant Marchal, lui-même isolé loin devant Vayron et Closmenil.Les positions évoluent jusqu'à l'arrivée qui salue la victoire de Dupont face à Cioni (avec un écart réduit de 53 millièmes), Marchal 3e, Vayron 4e et Closmenil 5e. Dupont perd sa victoire au profit de Cioni à cause d'une pénalité de 3 places pour sortie du couloir au départ.

 

KSP_4697.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


KSP_0888.jpg

 

Nicolas Duchateau (Tony Kart) est bien décidé à contester la victoire finale des Master à Olivier Paris (Sodi). Pourtant ses premières attaques montrent la capacité de résistance de Paris, qui est par ailleurs placé sous investigation. Jérémie Charon (Birel) et Fabien Mihoub (Sodi) saisissent l'opportunité d'assiéger Duchateau. Celui-ci se redresse et repasse 3e, tandis que Mihoub doit surveiller Christophe Adams sur ses arrières avant que le plus dynamique des quinquas ne cède quelques longueurs et la 5e position à Thomas Mettetal (Sodi).

 

Alors que la mi-course est en vue, quatre pilotes se sont échappés et commencent à se regrouper. Si Paris semble avoir de la ressource, Duchateau semble rencontrer plus de difficulté pour contenir Mihoub, tout au moins pendant quelques tours. Ce Duchateau est décidément bien fort, puisqu'il redresse la situation à deux tours de l'arrivée en attaquant Charon qui menait parfaitement sa barque jusque-là. Paris passe en vainqueur sous le damier, mais écope d'une pénalité de 3 places pour être sorti de son couloir trop vite au départ. Duchateau récupère la 1ère place devant Charon et Mihoub.

 

KSP_4673.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Todas as actualidades

>
1 2 3 4 5 6 ... 2615 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros