Versione italiana English version Version française

ACTUALIDADES

     

Todas as actualidades

>
1 2 3 4 5 6 ... 2338 >
 

International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Team-France-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Les conditions d'adhérence n'étaient pas optimales ce mercredi matin après une petite averse en fin de nuit. Le soleil a finalement percé quelques temps avant les essais chronos disputés par séries impaire et paire, soit environ 36 pilotes en même temps, ce qui ne va pas sans poser parfois des problèmes. Le bilan global de la journée est mitigé pour le Team France. On retiendra la superbe 4e place de Nicolas Picot en Senior et l'intéressante 9e position de Jérémie Charon en DD2 Master. Le moral reste excellent et les espoirs de remontées sont bien réels, surtout s'il pleut pour certains...

 

Nathan Hédouin n'a pas été en mesure d'utiliser les gicleurs nouvellement autorisés par un amendement du règlement, ce qui l'a conduit à utiliser une carburation peu adaptée pendant ses chronos. 17e de son groupe, il s'est retrouvé 37e au classement général.

 

Nicolas-Picot-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Nicolas Picot n'a pas raté son coup en Senior en rentrant ni plus ni moins dans le top 4 à l'issue d'une séance chrono qui a confirmé le fort potentiel entrevu durant les essais libres. Satisfait de son matériel, à l'aise sur la piste de Valence, Nicolas est serein !


Les essais qualificatifs de Jules Cousin ont malheureusement confirmé que le tirage au sort ne lui a pas été très favorable, c'est le moins que l'on puisse dire. Sa mécanique asthmatique ne lui a pas permis de faire mieux que 62e de la catégorie, alors qu'on l'avait vu assez à l'aise sur la piste humide. On espère que les ajustements opérés entre autres sur la valve par Rotax apporteront une amélioration sensible dans les manches.

 

Alexandre Anstett a signé la meilleure performance français en DD2 avec son 16e temps parmi les grands noms de la compétition internationale grâce à un set-up plutôt sage qui mériterait d'être un tout petit peu peaufiné. Jules Bollier n'est pas très content de son 18e temps et compte sur de meilleurs réglages et sur son sens de l'attaque pour gagner des places dès jeudi matin. Quant à Maxime Gravouille, il avoue ne pas avoir été au top dans l'exercice des essais chronométrés qu'il n'a jamais beaucoup apprécié. 40e au général, c'est un peu loin, mais Maxime est confiant dans ses possibilités de dépassement en course.

 

Chez les Master de la DD2, c'est Jérémie Charon qui a pris les devants avec sa 9e place au chrono, à 3,6 dixièmes de la pole position. Résultat moyen mais loin d'être catastrophique du côté de Florent Lambert 17e, et de Charly Hipp 19e, même si ces deux pilotes avaient envisagé une posture plus favorable pour entamer les manches qualificatives. Déception et inquiétude pour Guillaume Berteaux dont la mécanique ne semble décidément pas très virulente. A part profiter de la pluie pour regagner du terrain, comme il l'a démontré dans la matinée, Guillaume ne sait plus à quel saint se vouer.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


DD2-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Ferenc Kanscar (Hongrie) et Xen De Ruwe (Belgique) mènent la danse dans la 1ère session DD2, devant Ferdinand Habsburg (Autriche) et Edward Brand (Royaume-Uni). Jeffrey Kingsley (Canada) vient s'intercaler en 3e position, tandis que Kanscar améliore son temps en tête. Rasmus Markkanen (Finlande) signe ensuite le 2e temps. Jules Bollier (France) se rapproche du top 10, Maxime Gravouille (France) pointe 18e. Kanscar reste devant avec son tour en 55''270 à 35 millièmes de Markkanen.

 

Sean Babington (Royaume-Uni) impressionne dans la 2e série chronométrée DD2 avec un temps incroyable de 55''190 devant Javier Rodelas (Espagne), Adam Glear (Royaume-Uni), Bradley Liebenberg (Afrique du Sud) et Ben Cooper (Canada). Alexandre Anstett (France) pointe 7e.

 

Babington est bien entendu crédité de la pole position devant Kanscar, Rodelas, Markkanen et Glear pour les 5 premiers.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


DD2-Master-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Cristiano Morgado (Afrique du Sud) ne laisse personne lui voler la vedette dans la 1ère séance chrono des DD2 Master. Il signe un tour en 55''947 dès le deuxième passage et ne sera plus rejoint. Adam Hunter (Australie) et Antii Ollikainen (Finlande) se battent à ses trousses, suivis plus loin par Tommy Helfiger (Allemagne) et Jérémie Charon (France). Charly Hipp (France) s'en sort bien en 8e position. Les chronos seront rarement améliorés dans le courant de la session. Hunter est second à 0,118'', Ollikainen 3e à 0,275'', Helfinger 4e à 0,356 et Charon 5e à 0,362''.

 

Les bons temps sont plus longs à venir dans le 2e groupe. Il faut attendre le 3e passage de Martin Peirce (Irlande) pour se rapprocher des 56''. Primoz Matelic (Slovénie) passe ensuite en tête, Tiffany Chittenden (Nouvelle-Zélande) pointant 3e devant Mikko Laine (Finlande) et Javier Campo (Espagne). Laine s'empare de la 1ère position au 7e tour, mais on est encore loin du temps de Morgado. Christophe Adams (Belgique) est 7e, Florent Lambert (France) 9e. Le classement donne Laine leader an 56''187 devant Matelic, Pierce, Chittenden et Campo.

 

Morgado obtient donc la pole position devant Hunter, Laine, Matelic et Ollikainen. Charon pointe 9e, Adams 15e, Lambert 17e, Hipp 19e, Berteaux 36e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Rotax-Max-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Nicolas Picot (France), talonne Bruno Borlido (Portugal) dans la 1ère série chronométrée Rotax Max. Dylan Lahaye (Belgique) reprend rapidement le flambeau devant Zacahry Claman-Demelo (Canada), mais le duo Borlido-Picot revient aux 2e et 3e positions. Le temps passe et les positions ne bougent plus en tête de la session des numéros impairs. Les meilleurs tours ont été réalisés autour des 2e et 3 passages. Lahaye reste leader en 57''642, deux dixièmes devant Carlos Gil (Espagne), Borlido, talonné à 3 millièmes par Picot.

 

Quelques pilotes parmi les meilleurs ne se pressent pas pour entrer en piste lors de la 2e séance Max Senior, tandis que Josh White (Royaume-Uni) a pris la tête du classement devant son compatriote Jack Bartholomew. Aavo Tavlar (Estonie) les rejoint bientôt. Luca Travaglini (Brésil) se fait remarquer en haut du tableau, Calvin Wing (Malaisie) vient se placer dans le top 5, bientôt remplacé en 4e position par Martin Mortensen (Danemark). Le classement n'évoluera plus beaucoup. Avec son temps de 57''860 Travaglini décroche même la pole du groupe devant White et Luke Heering (Afrique du Sud) un des rares à améliorer en toute fin de séance.

 

Lahaye conserve sa pole position de la catégorie devant Gil, Borlido et Picot, Travaglini est 5e, Dreyspring 6e, Claman-Demelo 7e, Denyssen 8e, Garcia 9e et Markkanen 10e. Joseph Reilly pointe seulement 23e, Josh Price 35e, Harry Webb 36e. Situation difficile pour Jules Cousin en 62e position.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Rotax-Junior--2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Le soleil est revenu depuis une paire d'heures sur le circuit international Lucas Guerrero quand les premiers pilotes Max Junior s'élancent pour leur séance chronométrée. Un vent assez fort balaie le site. Dzianis Slavinski (Bielorussie) marque les esprits à mi-parcours avec un tour en 58''953, loin devant ses adversaires. Mick Wishofer (Autriche) se rapproche ensuite à 3 centièmes. Nathan Hédouin(France) pointe dans le top 10 avant de perdre du terrain. Max Timmermans (Belgique) attend la fin de la session pour revenir en 3e position. Wishofer -58''837 - passe en tête 22 millièmes devant Jordan Sheratt (Afrique du Sud) dans les derniers instants. Slavinski est 3e, Deniz Beckers (Belgique) 4e et Timmermans 5e. Hédouin termine 17e à 4 dixièmes de la pole.

 

Rokas Baciuska (Lituanie) occupe longuement la tête de la 2e séance. Il est rejoint par Richard Verschoor (Hollande) puis dépassé par Murilo Dell Coletta (Brésil), tandis que Thomas Preining (Autriche) revient aux affaires. Dave Wooder (Grande-Bretagne) se hisse au 2e rang à 2 millièmes de la pole alors qu'il reste 3 minutes. Dans les dernières secondes, Bacisuka reprend les commandes de manière magistrale - 58''631 - en devançant Denis Mavlanov (Russie) de 0,155''. Bryce Fullwood (Australie) signe le 3e temps devant Della Coletta et Luc Willemse (Hollande).

 

La pole position revient donc à Baciuska, Mavlanov 2e, Fullwood 3e, Della Colette 4e, Wishofer se retrouve 5e, Sherratt 6e, Willemse 7e, Wooder 8e, Slavinski 9e et Grams 10e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Todas as actualidades

>
1 2 3 4 5 6 ... 2338 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Conexão



Parceiros