Versão Português English version Version française

COMUNICATI

SODI RACING TEAM - Comunicato n°56

30/08/11 Succès mondial pour Sodi en M18 à Essay
SODI RACING TEAM - World Karting Championship - Aunay-les-Bois

Finish-Anthoine-Hubert-Sodi.jpg

 

Sodi est l'une des marques les mieux représentées dans le Championnat du Monde M18 de la CIK-FIA avec pas moins de 8 châssis dans la course au titre. En terre normande, les machines françaises ont fait merveille: Anthoine Hubert gagne une finale palpitante, Léo Roussel remonte en 4ème place et Henry Easthope termine 6ème.

 

Le Championnat du Monde M18 est une compétition de haut niveau d'un nouveau genre où tous les concurrents utilisent le même moteur et les mêmes pneus. La mise au point du matériel y est limitée par le règlement afin de ne pas abuser des pièces coûteuses. Les paramètres sont donc simples: pour s'imposer, il faut un bon pilote et un châssis performant. Sur ce point, le savoir-faire de Sodi n'est plus à démontrer. Les performances de l'équipe ont été remarquables tout au long du week-end.

 

C'est Léo Roussel qui entre le plus vite en action sur le circuit d'Essay en signant le 2ème temps des essais chronos, Hubert se classant 6ème. Roussel poursuit sur sa lancée avec deux victoires et une 2ème place en manches qualificatives. Il aurait dû figurer en haut du classement au lieu du 6ème rang sans un problème de démarreur récalcitrant qui l'oblige à remonter de la 34ème à la 14ème place dans sa 3ème manche. Hubert ne traîne pas non plus en chemin, deux fois 2ème et 5ème, rencontrant lui aussi des soucis dans sa 3ème manche sous la forme d'un accrochage. Il pointe au 10ème rang à l'issue des qualifications. Le matériel fonctionne et les pilotes sont confiants avant d'aborder les difficiles phases finales.

 

Podium-Anthoine-Sodi.jpgDans la 1ère préfinale, Roussel est envoyé sur la trajectoire extérieure au départ et perd des places tandis qu'Hubert s'élance impeccablement et pointe 4ème. Il est d'ailleurs suivi par le jeune Hollandais Joel Affolter en 5ème position. Roussel revient dans le top 10 et Henry Easthope se replace 13ème. Antoine Lepesqueux et le Belge Sébastien Bedoret sont aussi de la partie, portant à 6 sur 8 les effectifs Sodi qualifiés parmi les 34 meilleurs des 74 concurrents en lice.

 

La préfinale 2 offre la particularité de lancer les pilotes dans l'ordre inverse de leur classement intermédiaire, un exercice redoutable non exempt de risques. Hubert prend encore un excellent départ et remonte très fort jusqu'en 5ème position, soit un gain brut de 20 places. A ce niveau, ce n'est pas anodin ! Bedoret rentre dans le top 10 avec Roussel, auteur d'une course superbe avec 18 places de mieux.

 

Anthoine Hubert aborde la finale décisive en pole position. Le départ est perturbé par un accrochage, mais Hubert conserve sa position de leader quand la course est relancée. Il s'échappe dans les premiers tours puis résiste brillamment au retour du leader du Championnat pour remporter une grande victoire internationale devant un public conquis. C'est la consécration ! Le triomphe de Sodi est complété par la 4ème position de Léo Roussel au terme d'une course pleine de panache. Le Britannique Henry Easthope apporte sa pierre à l'édifice en terminant 6ème.

 

Hubert pointe maintenant en 3ème position au classement provisoire Championnat du Monde avant la dernière épreuve de Sarno, près de Naples en novembre prochain où il se rendra avec la ferme intention de porter le plus haut possible les couleurs de Sodi. A la fois régulier et rapide, Easthope n'est pas loin, 5ème à égalité de points avec le 4ème.

 

SRT-Essay.jpg

Gli ultimi comunicati SODI RACING TEAM

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner