Versão Português English version Version française

COMUNICATI

NATIONAL SERIES KARTING - Comunicato n°2

06/06/12 La NSK place la barre haute !
NATIONAL SERIES KARTING - National Series Karting - Lavelanet

NSK_Lavelanet_2012.jpg

 

Six semaines après l'énorme succès rencontré lors de son lancement à Salbris, la deuxième épreuve de la National Series Karting - organisée cette fois dans la partie sud de la France sur le circuit international de Lavelanet - a confirmé l'engouement des pilotes et des teams pour cette nouvelle compétition phare, qui marie judicieusement courses de haut niveau et convivialité. En Ariège, les nouveaux concurrents qui ont découvert ce concept innovant peuvent en attester...

 

Qu'ils aient choisi de courir avec un moteur Rotax ou un X30 - voire les deux dans le cas de certains -, les nombreux pilotes présents à Lavelanet ont vécu un week-end plein de surprises, avec de l'animation sur la piste et en dehors. Dès la fin de la première journée d'essais libres, le cocktail de bienvenue faisait le bonheur de deux pilotes, qui avaient l'immense plaisir de repartir chacun avec un moteur gagné par tirage au sort ! L'excellente ambiance chère à l'équipe locale du KCPOM n'allait plus quitter les lieux jusqu'au dimanche soir, sans empêcher le professionnalisme et la rigueur voulus par les organisateurs de la NSK. Comme à Salbris en avril, les contrôles ont été nombreux et les pénalités sont venues sanctionner les fautes caractérisées, afin de garantir sportivité et équité pour tous.

 

Incontestablement, le concept de la NSK a apporté une vraie nouveauté dans l'hexagone et n'a pas fini d'afficher ses différences et ses avantages... Temps de roulage optimisé, essence identique pour tous à un prix "grand public", choix de circuits de qualité, calendrier bien réparti en terme de dates et de déplacements avec des courses dans le sud, au centre et dans la partie nord de la France, accueil chaleureux avec une équipe à l'écoute des concurrents, un site internet dynamique avec un contenu qui s'enrichit à chaque épreuve, une dotation qui motive les participants, des plateaux aussi qualitatifs que quantitatifs, etc.

 

Seule la météo a joué un vilain tour aux participants, qui avaient pourtant sorti la crème solaire lors d'une journée de samedi vraiment estivale. Mais les nuages s'accumulaient au pied des Pyrénées le dimanche, et c'est sur une piste détrempée que toutes les finales se sont disputées. Il n'en fallait pas plus pour modifier sensiblement la hiérarchie dans la plupart des catégories. La NSK reste plus ouverte que jamais et le final à Saint Amand Montrond (1-2 septembre) s'annonce terriblement excitant. Les pilotes souhaitant s'inscrire peuvent trouver le formulaire d'inscription en ligne et tous les renseignements sur www.ns-karting.com

 

Nationale.jpg


Nationale: Brillant Brion
Si Luca Antonucci réalisait la pole position, une fille sortait en tête des qualifications en la personne de Pauline Pourchaire. Mais l'arrivée de la pluie ruinait ses efforts. Un match à trois s'engageait, d'abord gagné par Pierre-Adrien Hivert en préfinale devant Thomas Laurent et Lucas Brion. En finale, ce dernier procédait à quelques ajustements sur son kart et prenait l'avantage sur ses deux rivaux après une belle explication. Derrière Laurent, 2e, et Hivert, Sacha Ouspensky et Jonathan Bailly s'adjugeaient de belles places d'honneur.

 

Start_Rotax_Max.jpg

 

Rotax Max: Finkelstein double la mise
Depuis l'an passé, le duel entre Alexandre Finkelstein et Nicolas Picot n'en finit plus d'animer cette catégorie très populaire. Leur intense coude à coude a même fini par leur perdre du temps, mais Finkelstein a réussi à trouver les ressources pour réitérer sa victoire de Salbris. Thomas Benisri a dû s'incliner malgré une solide prestation, tandis que Picot sauvait une place sur le podium devant deux pilotes qui étaient bien dans le coup sur le sec, Quentin Bonnier et Pierre Giner.

 

Podium_Rotax_Master.jpg

 

Rotax Max Master: Adams bat Guidici
Pascal Bielatowicz et Pascal Huteau faisaient forte impression dans les qualifications, avant que Patrick Guidici ne leur vole la vedette en préfinale. Mais Christophe Adams n'avait pas dit son dernier mot et c'est avec beaucoup de brio qu'il prenait les devants et gagnait devant Guidici. L'abandon de Huteau et la chute de Bielatowicz laissait la voie libre à plusieurs pilotes pour le podium, qui était complété par Nicolas Duchateau. Nicolas Blanchet et Christian Bourdais arrivaient un peu plus loin.

 

Rotax DD2: Adams remet le couvert
Non content de gagner en Rotax Max Master, le boulimique Christophe Adams - également engagé en Rotax DD2 Master - a réussi à faire la différence dans cette catégorie. Son habituel rival Guillaume Berteaux n'a pas été à la fête. Chez les moins de 32 ans, Antoine Lepesqueux a devancé Maxime Gravouille.

 

X30_Premium.jpg

 

X30 Premium: La victoire a un "Cout"
Comme à Salbris, Anthony Cout a réalisé un festival, se montrant aussi à l'aise sur le sec (pole position avec 44 pilotes derrière lui et victoire en préfinale) que sous la pluie de la finale où il a triomphé. Andrea Suau, son plus dangereux adversaire depuis le samedi, n'a pu que s'incliner avec les honneurs. Pierre-Henri Janicaud mettait à profit son talent sur piste détrempée pour intégrer le tiercé final devant Bastien Héron, lui aussi en pleine progression. Baptiste De la Brosse a devancé Quentin Rongier pour le gain de la 5e place, tandis que le changement des conditions d'adhérence n'a pas fait les affaires d'Alexis Zervos, Jules Gounon et Clément Chillet.

 

Podium_x30_Gentleman.jpg

 

X30 Gentlemen: Duel aux couteaux
Avant de franchir l'arrivée dans cet ordre, Frédéric Ostier, Frédéric Blin et Patrick Guidici ont offert un spectacle de grande intensité. Repoussant sans cesse les limites de l'adhérence, ils n'ont pas cessé d'échanger leur position. Battu par Blin en préfinale, Guidici était le premier à lâcher prise en toute fin de course, pendant que Ostier usait de sa parfaite connaissance du tracé pour prendre in extremis le meilleur sur Blin.

 

Podium_x30_Master.jpg

 

X30 Master: Rebondissements en chaîne
La hiérarchie a fluctué dans cette nouvelle catégorie qui continue de faire de nouveaux adeptes. Premier en préfinale, Stéphane Dauga manquait son départ, alors que Nicolas Montalegre - déjà vainqueur des trois manches - fournissait son effort et se retrouvait en tête. Mais le leader partait à la faute, faisant le bonheur du vainqueur Lionel Viguier. Dauga revenait en deuxième position devant Timothé Buret, excellent sur le sec. Mais ce dernier était pénalisé pour départ anticipé et laissait Jean-Luc Scamandro compléter le podium.

 

Rendez-vous à Saint Amand les 1er et 2 septembre pour la dernière épreuves de la NSK...

 

NSK_2012.jpg

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner