Versão Português English version Version française

COMUNICATI

Julie TONELLI - Comunicato n°81

14/07/10 L’Europe bouillonne à Genk
Julie TONELLI - European Championship - Genk

La Belgique a réservé son plus beau soleil au rendez-vous européen de Genk ce week-end. C'est en effet sous des températures caniculaires que se sont retrouvés les juniors et les espoirs du karting international pour les Championnats d'Europe KF3 & KF2. Ce genre de finale constitue toujours un événement très prisé où la tension, palpable dès les essais, ne fait que s'accentuer à l'approche du dénouement, avec son lot de joie et de déception. Les titres décernés par la CIK-FIA restent les plus importants en termes de valeur sportive et de retombées, tant dans les médias que pour les affaires. Le rendez-vous de Genk n'a pas failli à la tradition.

 

Guillaume-De-Ridder-KF2.jpg

 

Les pilotes fidèles à la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance n'ont été particulièrement bien servi par la chance tout au long de la compétition belge. Pourtant mal parti avec un lointain 44ème temps aux essais chronométrés de la KF2, le Belge Guillaume De Ridder (Kosmic/Vortex) a toutefois réussi un magnifique retour aux avant-postes pour les phases finales. Pourtant, en partant de la 26ème position en préfinale, le pronostic n'était guère favorable. Mais le grand Guillaume a sorti le grand jeu dès la 1ère course, passant à travers les embûches pour gagner pas moins de 14 places à l'arrivée, signant au passage le meilleur tour en course. Et voilà qu'il remet le couvert en finale pour décrocher une brillante 5ème place à l'arrivée. Si la course avait été plus longue, il aurait pu largement briguer le podium !

 

Michelle-Gatting-KF2.jpgMichelle Gatting (CRG/Maxter), membre du CRG Junior Team, ne brille pas par sa chance à Genk. Déjà évincée de la finale lors de la WSK Euro Series, elle a été éliminée de celle-ci dès le 1er virage par un kart adverse venu du haut ! Rien à faire dans ce cas, c'est l'abandon direct. Bien dommage pour la rapide pilote danoise, classée 3ème à l'issue des manches qualificatives et qui pouvait nourrir de réelles ambitions pour le titre. Clément Bluy et son Tony Kart/Vortex du team TKF ont été les seuls représentants français à se qualifier pour les phases finales. 21ème de la préfinale, Clément ne boucle pas un seul tour dans la finale, pris dans le traditionnel accrochage suivant le départ. Aux prises avec une machine étonnamment peu véloce sur le tracé de Genk surchauffé, Vincent Fraïsse n'accède malheureusement pas aux courses décisives, malgré sa place au sein de l'Intrepid Driver Program. L'Helvète Michael Heche a troqué pour une fois le volant de sa Formula Abarth pour retrouver celui de son Intrepid/TM du team Intrepid Suisse. Mais son matériel ne lui permet pas de faire mieux que 23ème en finale.

 

Le Finlandais Mikko Pakari (Maranello/Maranello) a fort adroitement refait une partie de son retard lors des chronos en terminant à la 12ème position de la finale KF3. Le Suédois du Ward Racing, Kevin Rossel (Tony Kart/Vortex) constitue une valeur sûre du plateau européen. Bien parti, une préfinale laborieuse l'empêche de faire mieux que 14ème en finale. Anthoine Hubert et le TKF ont travaillé d'arrache-pied tout le week-end pour faire progresser son Tony Kart/Vortex, mais leurs efforts n'ont pas été récompensés puisque le Français abandonne en préfinale et termine isolé à la 28ème place de la finale. Dur week-end.

 

Anthoine-Hubert-KF3.jpg

 

La fondation Julie Tonelli pour l'Enfance souhaite la bienvenue au Britannique Daniel Vaughan et son Tony Kart/TM du team Ultimate Karting. Bonne chance pour les prochaines courses !

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner