Versão Português English version Version française

COMUNICATI

Julie TONELLI - Comunicato n°101

31/03/11 GPO: Surprises à Varennes
Julie TONELLI - Grand Prix Open Karting - Varennes / Allier

Podium-Fondation.jpg

 

Le GPO de Varennes peut se vanter d'avoir réuni un superbe plateau pour le lancement du Champion de France Karting 2011. 113 concurrents en trois catégories, c'est un beau score pour un championnat national par les temps qui courent. La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, partenaire de l'épreuve, a pu compter sur plus d'un tiers de tous ces pilotes comme soutien de son action et de ses valeurs, et c'est aussi un beau résultat à mettre au crédit des kartmen de France et de Navarre. Qu'il en soit remerciés.

 

Ocon et Besancenez à l'honneur en KF3.
Si quatre pilotes ont connu la joie du podium, leur mérite a été renforcé par la valeur de leurs adversaires. Esteban Ocon (FA Kart/Vortex), pilote Gravity, revient de Varennes en tête du Championnat de France après une belle prestation qui l'a vu allier performance et régularité, 3ème puis 2ème en finale. Tout juste sorti du Cadet, Paolo Beancenez (Sodi/Parilla) s'est permis de remporter la 1ère finale de l'année devant des confrères bien plus expérimentés. Quant à l'Espagnol Alex Palou (FA Kart/Vortex), il s'est montré aussi rapide que loyal dans sa bataille pour la victoire, 2ème de la finale samedi. Son compatriote Fran Rueda (FA Kart/Vortex) est l'auteur d'un parcours exemplaire, retardé par un abandon en finale 1, il se reprend le lendemain en terminant 3ème de la finale 2. C'est encore un Espagnol de talent, Guillermo Russo (FA Kart/Vortex) que l'on voit prendre la 4ème place. Florian Latorre (Sodi/Parilla) connait plus de réussite le 2ème jour avec un matériel plus compétitif, il occupe le 7ème rang du classement. Dorian Boccolacci (Birel/BMB) aura vécu beaucoup de contrariétés qui l'ont empêché de briller comme à son habitude, à part lors de belles remontées. A force de persévérance, Alexandre Gadois (Sodi/Parilla) rentre dans le top 10. La meilleure féminine du plateau s'appelle Lucile Cypriano (Tony Kart/Vortex), 8ème en finale 2 et 12ème au général. Pilote FA Kart/Vortex, le régulier Kenny Marquès rentre dans le top 20 final.

 

Start-KF2.jpg

 

Duel Sendin/Roussel en KF2.
L'un comme l'autre ont connu leur lot de déception au cours de la finale 1. Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) n'a pas pu remporter de finale à Varennes, mais il a été la référence du week-end et pointe en 1ère position au classement devant l'excellent Léo Roussel (Sodi/Parilla), vainqueur de la finale 2. Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) s'est souvent mêlé à la lutte en tête sans parvenir cette fois à concrétiser par un podium, tandis qu'Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) progressait durant tout le week-end pour terminer 8ème au général. Le retour de Loïc Réguillon (Sodi/Parilla) n'a pas été facilité par l'intensité des batailles dans lesquelles il a laissé des plumes. Le Belge Guillaume de Ridder (Tony Kart/Vortex) a finalement résolu ses problèmes de mise au point le dimanche en terminant 5ème de la finale 2. Week-end noir pour le Monégasque Sébastien Segond (CRG/Maxter), un bras fracturé lors de la préfinale 1.

 

Podium-KZ2.jpg

 

Victoire pour Weber sur le sec et pour Mich sous la pluie.
Impressionnante prestation samedi de la part de Morgan Weber et de son châssis Merlin, leader depuis les chronos jusqu'à la finale. A cours de roulage, Thomas Mich (Birel/TM) se reprend de belle manière dimanche en remportant de main de maître une finale détrempée. Joli tir groupé des pilotes BRM/TM Yan Pesce et Yuri Lucati, 2ème et 3ème samedi, toujours dans les bagarres ce week-end. Charles Fiault (Sodi/Maxter) joue la carte de la régularité pour terminer 7ème au général devant son équipier Anthony Abbasse, touché par un abandon en finale 1, mais bien revenu 4ème en finale 2. Malade, Tony Lavanant (PCR/TM) a retrouvé ses forces dimanche pour escalader la 3ème marche du podium. S'il est un pilote qui aurait mérité de se retrouver sur le podium, c'est bien le jeune Charly Bizalion (Intrepid/TM), 2ème puis 1er des chronos, 6ème et 7me dans les préfinales. Partant de la 3ème ligne de la finale 2, il reprend sa place trop tard sur la grille après avoir connu un souci et se voit exclu au drapeau noir. Nicolas Harmuth (Mirage/TM) rentre dans le top 10 à la 9ème place samedi.

 

La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance remercie pour leur soutien les pilotes:
Anthony Fiota, Thibault Haublin, Alexandre Guiod, Hubert Petit, Jérémy Demarque et Thomas Landais en KF3, Freddy Martins, Corentin Gilson, Antoine Lepesqueux et Alex Humbert en KF2, Antoine Bottiroli, David Manera, Enzo Marchetti, Vincent Fraïsse, Nolan Mantione et Antony Tardieu en KZ2.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner