Versão Português English version Version française

COMUNICATI

GPO Karting - Comunicato n°18

21/06/10 GPO 2010 : Angerville a tenu ses promesses
GPO Karting - Grand Prix Open Karting - Angerville

Start-KZ2.jpg

 

La deuxième manche du Championnat de France Karting 2010 avait pour cadre le circuit d'Angerville, près de Paris, et son tracé exigeant en terme de pilotage. Pierre Gasly et Anthony Abbasse ont conforté leur position en tête des catégories KF3 et KZ2, tandis que la KF2 se découvrait de nouveaux protagonistes : Alex Baron, Clément Bluy et surtout Michelle Gatting. Le plateau s'est maintenu au niveau de la première épreuve avec nouveaux concurrents étrangers. Malgré une météo bien fraîche pour la saison, les courses n'ont pas manqué de chaleur.

 

Podium-KZ2.jpgAnthony Abbasse (Sodi/TM) a marqué de son empreinte la catégorie KZ2, celle des karts 125 à boîte de vitesses, gorgés de chevaux. En l'absence de son rival Jérémy Iglesias, Abbasse n'a pas vraiment trouvé d'adversaire en mesure de lui contester la victoire. Il repart d'Angerville avec le maximum de points après ses victoires dans toutes les préfinales et finales. « Bien sûr, je suis très satisfait des résultats de ce GPO, confiait-il en fin de journée. Je n'ai pas eu à me battre pour l'emporter, mais cela récompense tout le travail de l'équipe en vue du prochain Championnat d'Europe. De plus, j'ai augmenté mon avance au classement général. Cela dit, je souhaite que davantage de pilotes français rejoignent les GPO, une très belle épreuve organisée par la FFSA qui mérite d'élargir son succès. » Emilien Grosso (Intrepid/TM) aura été le plus valeureux des pilotes aux trousses du leader avec ses 3 secondes places en 4 courses et sa place sur les deux podiums. Il se hisse au 3ème rang dans la course au titre. Pas toujours chanceux, Pierre Etienne Chaumat (Intrepid/TM) marque tout de même de gros points, tandis que Yan Pesce (Energy/TM) conserve sa 2ème position au classement.

 

Pierre-Gasly-KF3.jpgPierre Gasly (Sodi/Parilla) a fait preuve d'une détermination sans faille et seule une casse moteur le prive du grand chelem en KF3 : « J'avais le matériel et le mental pour tout gagner à Angerville. J'ai pu engranger des points importants en vue du titre, mais quand j'ai dû renoncer dans la dernière finale, c'est mon nouveau coéquipier, Charles Leclerc, qui l'a emporté. C'est bon pour le moral du team », explique Pierre. Le Monégasque Leclerc a effet impressionné pour sa 1ère course sous les couleurs Sodi. Déjà rapide le samedi, il termine 2ème de la préfinale dimanche et remporte la finale : « C'est un très bon résultat pour moi, mais Pierre était le meilleur, il aurait dû gagner la finale. » Les autres pilotes en vue ce week-end ont pour nom Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex), Léo Roussel (Sodi/Parilla) ou encore Nolan Mantione (Intrepid/TM), véritable révélation du dimanche.

 

Michelle-Gatting-KF2.jpg

 

La présence de la jeune Danoise Michelle Gatting (CRG/Maxter) a illuminé la catégorie KF2. Doublement victorieuse dans les finales, elle a dévoilé un talent complet pendant tout le meeting. Alex Baron (Sodi/Parilla) samedi et Clément Bluy (Tony Kart/Vortex) dimanche auront été ses plus rudes adversaires décrochant chacun une victoire en préfinale et une 2ème place en finale. Enzo Guibbert (FA Kart/Vortex) était peut-être le seul pilote à pouvoir contester la domination de Gatting, mais deux casses moteur lors des finales l'ont éliminé prématurément de la lutte. Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) a pu s'illustrer brillamment le samedi. Bluy fait une bonne affaire en se replaçant en tête du Championnat. Le mot de la fin revient à l'héroïne du meeting : « En venant sur le Championnat de France, j'ai découvert une compétition de haut niveau, bien organisée. Il ne m'a pas été facile de vaincre les Français sur leurs terres et je compte bien revenir en GPO dès que possible. »

 

 

Miskiewicz remporte la 1ère Coupe de France Rotax Max

 

Podium-Rotax.jpg

 

Avec cette nouvelle Coupe de France, la FFSA marque une ouverture au niveau national vers les catégories les plus populaires en France, jusque-là cantonnées aux Championnats régionaux ou aux épreuves non fédérales. C'est la magnifique organisation des GPO qui a servi de décor à la 1ère Coupe de France Rotax Max sur le tracé francilien d'Angerville. Comme pour la Nationale à Varennes, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance est partenaire de cette catégorie. Au terme d'une lutte intense jusqu'aux derniers virages de la finale, Laurent Miskiewicz remporte la victoire avec panache.

 

Près de 50 pilotes nationaux avaient répondu à l'appel pour ce week-end de juin qui ne fut chaud que dans le cœur des passionnés. Les charmes d'Angerville ne sont pas toujours accessibles aux béotiens et c'est sur le tracé technique et exigeant du circuit Gabriel Thirouin que se concentrait l'intérêt de la compétition. Avec une mécanique monotype Rotax Max FR125 ne laissant pas de place au travail des motoristes, c'est la mise au point des châssis qui occupait les équipes, d'amateurs ou de professionnels, engagées dans la Coupe. Grâce aux conditions changeantes, entre petite pluie, temps frais et vent de Nord, les mécaniciens n'eurent pas le temps de s'ennuyer.

 

La piste d'Angerville est encore trempée par une averse récente quand s'élance le premier des quatre groupes de concurrents pour les essais chronos. Au fil des tours, les trajectoires s'assèchent de manière spectaculaire au point que l'écart entre les séries dépasse les 30 %. Le poleman absolu n'en reste pas moins Jules Afonso (Tony Kart), Quentin Bonnier (Sodi) réalisant le meilleur temps de son groupe, Quentin Sparato (Alpha) et Antoine Lepesqueux (Tony Kart) les leurs. Parmi les bons performers de la catégorie, il faut mentionner aussi Laurent Miskiewicz (Mirage), Thomas Ricci (Intrepid), Nicolas Gonzales (Mirage) ou Paul Jaouen (Intrepid).

 

Sans surprise, les manches qualificatives couronnent Jules Afonso par deux fois, Kevin Minier (Tony Kart), Laurent Miskiewicz, Quentin Bonnier et Nicolas Gonzalès. On tient là une grosse partie des favoris pour les phases finales. La préfinale offre la victoire à Antoine Lepesqueux devant Laurent Miskiewicz, après une longue domination de Jules Afonso, 3ème, Kevin Minier 4ème et Christophe Duport 5ème.

 

Laurent-Miskiewicz.jpgÀ l'heure de la finale décisive, c'est Antoine Lepesqueux qui prend l'avantage dès le départ, mais un groupe de pilotes est à ses trousses et l'empêche de s'échapper. La course va se jouer au sein de ce quatuor compact aux performances étonnamment proches : Afonso a repris la tête devant Miskiewicz, Lepesqueux et Gonzalès. La situation semble stable, mais on s'attend à de l'animation dans les derniers tours. Un kart en difficulté justifie l'agitation des drapeaux jaunes aux abords de l'épingle de la cafétéria, une des seules zones où les quatre protagonistes peuvent tenter de se départager. Heureusement, dans le dernier tour, la situation s'éclaircit et Miskiewicz passe à l'offensive dans ce fameux freinage. Surpris, Afonso réplique vivement, mais Miskiewicz a le temps de repasser et de franchir la ligne d'arrivée avec 2 centièmes de seconde d'avance sur son adversaire. C'est gagné, Miskiewicz remporte la Coupe devant Afonso et Lepesqueux. Sur le podium, les 3 premiers reçoivent les coupes fournies par la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance.

 

Les commentaires du vainqueur au pied du podium : « C'est une grande satisfaction pour moi que de gagner ici, à Angerville, en Rotax Max. Plus habitué au 125 à boîte, je viens de découvrir cette catégorie et, ma foi, cela s'est bien passé ! La compétition a été très serrée durant tout le week-end et je pensais que la cause était entendue pour Jules quand j'ai vu les drapeaux jaunes à l'épingle, 5 tours avant l'arrivée. C'est pour cela que j'ai plongé dès que la piste a été libre. Jules m'a repassé trop tôt et j'ai encore eu le temps de répliquer avant la ligne : c'était chaud ! »

 

Start-Rotax.jpg

Gli ultimi comunicati GPO Karting

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner