Versão Português English version Version française

COMUNICATI

Julie TONELLI - Comunicato n°125

01/09/11 Essay: deux héros pour une seule place en Trophée Académie
Julie TONELLI - World Karting Championship - Aunay-les-Bois

Dorian-Boccolacci.jpg

 

La formule 100 % monotype et 200 % internationale de la CIK-FIA rassemblait le week-end dernier 42 pilotes issus de 36 nationalités et 4 continents sur le circuit du Grand Ouest Pays d'Essay lors de la 2ème épreuve du Trophée Académie. La bataille a été rude à tous les échelons de la compétition pour des pilotes de niveau pas toujours homogène au volant de leur Parolin/FIM. La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance y était bien représentée avec un tiers du plateau, et autant de nationalités différentes, portant les papillons roses. Les héros du jour s'appellent Boccolacci, vainqueur en piste mais trop léger à la pesée, et Benjamin Barnicoat finalement classé en première position.

 

Benjamin-Barnicoat.jpgLe Français Dorian Boccolacci avait débuté son meeting mondial avec le statut de favori dû à sa première place au classement provisoire du Trophée. Pourtant, il peinait lors des essais à cause de coupures moteur persistantes. Une fois sa mécanique changée, sa situation s'améliorait, 5ème à l'issue des manches, il se classait 3ème de la course 1. Dorian livrait un combat épique en course 2 pour franchir la ligne d'arrivée en vainqueur. Hélas, il s'avérait que sa machine était trop légère et il perdait tout l'avantage de sa victoire. C'est le Britannique Benjamin Barnicoat qui en profitait pour prendre les points de la 1ère place à la suite d'un parcours exemplaire, 3ème au chrono, 3ème après les manches et 2ème de la course 1, ce qui lui permet de revenir en 2ème position au classement général à faible distance du leader. Le Russe Vsevolod Gagen a admirablement redressé la barre depuis les chronos où il pointait 40ème. Il se qualifiait de justesse 28ème sur 28 et sortait le grand jeu dans les deux courses pour terminer 6ème et 2ème ! Comme l'an dernier, il avait également remporté le challenge Edukart sur les bornes interactives de la CIK, un double résultat étonnant de la part d'un pilote d'apparence très calme en dehors de la compétition.

 

Originaire d'un petit pays incroyablement fertile en champions automobiles, le Fnlandais Aatu Moilanen pouvait être fier de ses 12ème et 7ème positions en course qui lui ont fait gagner deux places au classement où il figure désormais 6ème. L'Irlandais Ross Hayes a souffert dans les manches après son très bon 6ème chrono, mais il a pu se replacer en 15ème position de la course 1 avant de repasser 23ème en course 2. Il progresse de 6 places au Championnat. Rapide au chrono, l'Indonésien Jehan Daruvala pointait 26ème dans les phases qualificatives, puis remontait 19ème et 16ème en course. A l'inverse, le Portugais Joao Amaral construisait son avance dans les manches avant de céder un peu de terrain en course avec ses 16ème et 20ème places. 10ème du classement intermédiaire, le Roumain Ioan Mihnea Stefan était victime d'un abandon en course 1 et revenait 20ème dans la dernière. Belle progression du côté du pilote de Macao, Wing Chung Chang, qui passait de la 43ème à la 34ème place au classement avec des performances de plus en plus convaincantes.

 

Fondation-Julie.jpg

 

Les pilotes non-qualifiés se sont mesurés lors de la finale B, une course remportée par l'Italien Enrico Pillon devant le concurrent du Luxembourg, Max Defourny. Le représentant des Emirats Arabes Unis, Ameer Hassan, terminait 4ème, le Croate Luka Mavrin 9ème et Jacky Chan Cheuk Hin, venu de Hong Kong, 10ème.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner