Versão Português English version Version française

COMUNICATI

BRIDGESTONE CUP France - Comunicato n°18

20/07/11 Des vainqueurs prestigieux pour une course prestigieuse
BRIDGESTONE CUP France - Bridgestone Cup - Saint Amand

Hotesses.jpg

 

Comme chaque année, ils n'ont pas hésité à venir de toute la France pour participer à la grande finale de la Bridgestone Cup, qui fêtait déjà son 7e anniversaire ! En collaboration avec la dynamique équipe du circuit de Saint Amand Montrond, idéalement situé en plein centre de la France et superbement décoré aux couleurs du célèbre manufacturier Bridgestone, les organisateurs ont encore placé la barre haute pour permettre aux pilotes et à leurs accompagnateurs de vivre un grand événement sportif dans les meilleures conditions.


Tout d'abord au niveau de l'accueil, avec les petits déjeuners offerts le samedi matin et le dimanche matin, puis au niveau de l'animation avec une spectaculaire démonstration de Super-Motard, une discipline qui se pratique aussi à St Amand. Autour d'un chaleureux apéritif le samedi soir, les pilotes ont été gâtés, puisqu'un tirage au sort a permis à de nombreux concurrents de repartir les bras chargés de cadeaux: iPad, écran TV LCD, iPod Shuffle, t-shirts, casquettes Bridgestone, etc. La dotation s'est poursuivie le dimanche soir au podium lors de la remise des magnifiques trophées, où des chèques cadeaux Itaka et des trains de pneumatiques Bridgestone ont été distribués. Sans oublier l'aspect compétition, avec des officiels très affûtés. Les contrôleurs techniques ont effectué d'incessantes vérifications tout au long du week-end, tandis que les commissaires sportifs ont assuré un parfait quadrillage du circuit pour que l'épreuve se déroule dans le meilleur esprit possible.
Avec plus de 350 inscriptions recensées durant la saison, la Bridgestone Cup reste assurément une référence en matière d'organisation...

 

Podium-Minime.jpgMinime: Bollier bat Lehouck
Deux des meilleurs Minimes 2011 n'ont pas manqué de s'affronter à nouveau lors de cette finale de la Bridgestone Cup. Entre Jules Bollier et Arthur Lehouck, la finale s'annonçait des plus indécises entre les deux pilotes, chacun ayant gagné deux manches. Bollier s'est adjugé la pole position, mais Lehouck la pré-finale. Lors de la finale longue de 24 tours, Bollier prenait progressivement l'ascendant sur son rival et s'imposait avec les honneurs. Tandis que la direction de course et les commissaires calmaient les ardeurs de certains pour garantir une plus grande sportivité, Luca Antonucci se frayait un passage dans le peloton et accédait à la 3e place après une belle progression. Anthony Guglielemelli terminait esseulé en 4e position devant un peloton compact emmené par Thomas Rouchy et Jean-Baptiste Simmenauer.

 

Cadet: Grande première pour Boutonnet
Arrivé avec le dossard d'outsider, Paul Boutonnet s'est joué des favoris dans un peloton de Cadets au niveau extrêmement relevé. Vainqueur de ses trois manches, Gautier Becq devait se résoudre à assurer la 2e place. "Paul était plus rapide que moi en finale, je n'ai rien pu faire", avouait-il. Derrière ces deux pilotes dont on devrait très vite reparler, Maxime Brient et Gabriel Aubry ont rapidement retrouvé des couleurs après un incident survenu au début de la pré-finale qui les repoussait en queue de peloton. Premier à revenir en piste, Brient parvenait à monter sur le podium devant Aubry en progression de 11 places durant la finale. Derrière, un peloton de chasse emmené par Valentin Breaux a animé cette course décisive.

 

Podium-Rotax.jpg

 

Rotax Max: Picot enfin !
Pas toujours chanceux lors des grands rendez-vous, Nicolas Picot visait depuis quelques temps une victoire lors d'une épreuve d'envergure et c'est la Bridgestone Cup qui lui a offert le Trophée qu'il attendait avec impatience ! Le pilote de l'Aquitaine n'était que 7e en pré-finale, mais sa détermination et sa compétitivité lui ont permis de faire la différence lors d'une finale palpitante. Malgré tout son brio, Alexandre Finkelstein a dû s'avouer vaincu, comme il a fini par l'avouer. "J'étais très proche de Nicolas, mais tenter un dépassement était vraiment trop risqué. Un podium à la Bridgestone Cup, cela reste un excellent résultat !" C'est également ce que s'est dit Clément Traglia, toujours dans le bon rythme à Saint Amand et finalement 3e non loin des leaders. Troisième en 2008 et fidèle de la Bridgestone Cup, Nicolas Tanchoux finissait au pied du podium devant Julien Hermouet, la bonne surprise du jour. Auteur du meilleur tour en course, Jérémy Painchault perdait quelques places dans le dernier tour et se contentait de la 7e place derrière Maxime Gravouille. Cette épreuve comptait bien entendu pour le CNRF (Classement National Rotax France).

 

Pascal-Bielatowicz.jpg

 

Rotax Master: Bielatowicz à l'expérience
Christophe Adams a eu beau signer la pole position, remporter les trois manches et la pré-finale, le Belge restait sous la pression de ses principaux adversaires nommés Pascal Bielatowicz, Franck Rouxel et Axel Meissonnier. En pré-finale, moins d'une seconde séparait d'ailleurs ces quatre protagonistes, qui ne savaient alors pas qu'une courte averse allait influer sur le résultat final. Sur une piste piégeuse, Bielatowicz usait de toute sa science de la course pour doubler Rouxel, leader depuis le départ. Fatal à Meissonnier, celui-ci avait aussi vu Adams chuter dans la hiérarchie. Au fil des tours, la piste redevenait sèche et Bielatowicz ne faisait s'augmenter son avance face à Rouxel, qui contrôlait le beau retour d'Yvon Pater. Douzième en pré-finale, Nicolas Blanchet remontait quatrième devant Matthieu Bourdon.

 

Rotax DD2: Berteaux marque son territoire
Vainqueur en 2009, Guillaume Berteaux a réédité sa victoire en DD2 Master, mais s'est en outre permis de s'imposer au scratch malgré la pression du Belge Christophe Adams. Très proches en performance, les deux pilotes ont joué au chat et à la souris durant le week-end et Berteaux a eu le dernier mot sur les terres de sa CRK ! Daniel Mougeolle avait la satisfaction de les rejoindre sur le podium. Entamé aux essais chronométrés, le duel en Rotax DD2 entre Pascal Muckley et Badr El Maadoudi a tourné à l'avantage de ce dernier. Marc Brunet a complété le top-3 de cette catégorie.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner