Versão Português English version Version française

COMUNICATI

Beitske VISSER - Comunicato n°19

20/04/11 Les caprices de la technique
Beitske VISSER - WSK - Euro Series - Portimão

Beitske-Visser.jpg

 

Un problème inhabituel sur son châssis de course a sérieusement compliqué le week-end de Beitske Visser à la WSK Euro Series à Portimao. Sa séance chronométrée en a été affectée, obligeant la Néerlandaise à partir de loin sur la grille de départ. L'objectif était alors de remonter au maximum pour marquer quelques points et de retrouver le niveau de performance des leaders. Mission accomplie...

 

La manche portugaise de la WSK Euro Series n'a pas été de tout repos pour Beitske Visser, pour qui de multiples événements négatifs se sont enchaînés. "Les essais libres ont été difficiles, je n'arrivais pas à améliorer mes temps comme je le souhaitais. De plus, nous avons eu moins de tests que d'habitude en raison de la disponibilité de la piste. J'ai donc effectué une de mes pires séances de qualification depuis longtemps, puisque je n'apparaissais qu'en 21e position sur la feuille des temps le vendredi soir".
Décision est prise de changer de châssis pour la journée de samedi. L'idée est judicieuse et Beitske se montre déjà beaucoup plus rapide. Elle réussit à remonter dans la hiérarchie. En dépit de ses deux sixièmes places, l'optimiste n'est pas encore de rigueur. "Un défaut de fabrication est peut-être à l'origine de ce problème, mais celui-ci a eu pour effet d'accentuer l'usure des pneumatiques qui est déjà très importante à Portimao. J'ai donc traîné ce handicap une bonne partie du week-end. De plus, dans la finale 1, il y a plusieurs faux-départs et des tours de formation très lents. Mon carburateur s'est trop rempli d'essence et j'ai calé à mon tour". Contraint de s'élancer en 34e position (au lieu de la 12e !), Beitske réussit pourtant une remontée remarquée jusqu'à la 15e position malgré des gommes très usées.
"J'ai encore dû utiliser ce train de pneus pour les manches du dimanche matin, afin de garder mes quatre dernier pneus neufs pour la Finale 2. Dans celle-ci, j'ai enfin retrouvé un matériel compétitif. C'est fois, tout était ok. En partant de la 15e ligne je savais que ce serait compliqué, mais j'ai quand même tout donné". Toujours aussi déterminée, la pilote aux couleurs Praga parvient finalement à passer de la 30e à la 13e place, tout en réalisant le 4 meilleur tour en course. Une fois de plus, Beitske avait sa place dans le top-5 ! "Merci à toute l'équipe et à mon motoriste Tec-Sav pour le travail effectué, ça a fini par payer. J'ai désormais hâte de transformer cette réelle compétitivité en un bon résultat..."

 

Visser.jpg


Un complexe kart, auto et moto

C'est la deuxième fois que Beitske Visser courait sur le superbe et moderne circuit international de l'Algarve, situé au sud du Portugal près de Portimao. Créé il y a quelques années, ce projet d'une piste de karting a été intégré à un vaste complexe comprenant un grand circuit auto-moto. Celui-ci a déjà eu l'occasion de recevoir deux Championnats du Monde (Tourisme-WTCC et GT1). Cette année, il fallait regarder du côté du circuit de karting de Portimao pour admirer le talent de la Néerlandaise. Mais peut-être faudra t-il bientôt se rendre sur la piste voisine pour continuer de suivre sa carrière...

Gli ultimi comunicati Beitske VISSER

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner