Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 2307 >
 

Evenement National > Championnat de France

Podium-Championnat-de-France-Nationale-Soucy-2014-KSP-Kartcom.jpg

 

Le suspense a duré jusqu'au bout de la finale pour l'attribution du titre de Champion de France Nationale 150. Les deux victoires d'Adrien Renaudin lui offraient une belle option au Championnat, encore fallait-il que ses principaux rivaux ne marquent pas suffisamment de points aux places d'honneur. C'est finalement ce qui s'est produit dans l'Yonne sous un soleil que l'on espérait plus. Dans le même temps, Sophie Perrin s'est imposée dans la Coupe de France Minime et Hugo Szymanski dans celle des Cadets.


Ils étaient 115 à avoir rejoint la région de Sens, entre Ile-de-France et Bourgogne Franche-Comté, pour leur dernier rendez-vous de la saison 2014. Une météo très convenable a accompagné l'épreuve qui n'a pas manqué d'intensité sur le circuit de Soucy. Chez les Minimes, âgés de 10 à 13 ans, la Championne de France Sophie Perrin a ajouté la Coupe de France à son palmarès de l'année. Dans la catégorie Cadet, réservée aux 11-15 ans, Hugo Szymanski a pu prendre une belle revanche sur sa 7e place acquise en Championnat de France. Quant à la Nationale 150, accessible à partir de 13 ans, le titre a récompensé la très belle progression au fil de sa première saison d'un jeune fraîchement sorti du Cadet, Julien Renaudin, le pilote tout habillé de bleu au volant d'un kart bleu, comme il est de tradition dans sa famille.  

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


KSP-Nationale-FFSA-Soucy.jpg

 

Bon départ d'Adrien Renaudin (Sodi) devant Enzo Coursimault (Kosmic), Simon Dechandon (Tony Kart), Nicolas Picot (Sodi), Emmanuel Reviriault (CRG) et Harald Creton (Tony Kart). Mal parti Julien Andlauer (OK1) pointe seulement 11e. Dechandon s'arrête au 2e tour, Picot passe 3e. Renaudin et Coursimault s'échappent, Creton revient 4e devant Louis-Ferdinand Simmaneauer (Tony Kart), Andlauer est 8e. Renaudin se ménage une petite avance sur Coursimault. Naim Bangui (Kosmic) 6e est maintenant suivi par Andlauer et François-Xavier Venet (Kosmic). Au 7e tour, Louis-Ferdinand attaque et passe Creton pour la 4e position et se retrouve derrière Picot.

 

Bagarre dans le groupe de chasse, Creton récupère la 3e place devant Bangui, puis LF Simmenauer 5e, Andlauer 6e, Venet 7e et Picot 8e. Etrange... Le duel de tête se poursuit avec un petit écart de 2 à 3 dixièmes entre Renaudin et Coursimault à la mi-course. L'affrontement à distance entre Renaudin et Creton est en train de jouer le titre de Champion de France. Le rôle de Coursimault est essentiel dans le dénouement. Creton est en passe de se faire rejoindre par Bangui à 5 tours de l'arrivée, LF Simmenauer mettant la pression en 4e position. En parlant de pression, Renaudin résiste admirablement au double enjeu de cette course. Creton a repris de l'air et Andlauer se fait pressant sur Bangui après avoir dépassé Louis-Ferdinand.

 

Renaudin assure jusqu'au bout et remporte la course devant Coursimault, Creton 3e, Bangui 4e, Andlauer 5e, LF Simmenauer 6e, Venet 7e, Picot 8e, Jean-Baptiste Simmenauer 9e et Florian Venturi (FA Kart) 10e. Renaudin remporte également le Championnat devant Creton et Coursimault.

 

KSP-Podium-Nationale-FFSA-Soucy.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Car > Auto Sport Academy

Valentin Moineault was determined to have the French national anthem played at the end of the third race on the Paul Ricard circuit on the final podium of the 2014 season. Dane Lasse Sorensen, who did everything he could to snatch victory from the Frenchman, was on the second step, while Dorian Boccolacci's third place was good enough to give him the runner-up spot in the 2014 French F4 Championship.

 

Champ-France-F4-Castellet-2014-course-3-Valentin-Moineault-KSP.jpg

 

The quickest drivers in qualifying were on the front rows for the final race of the year. Moineault, who came out on top on Friday, was on pole with the 2014 French F4 Champion, Sorensen, alongside him. There was considerable tension between the two drivers on row 2, Anglo-Swiss Félix Hirsiger and Boccolacci as they were fighting for the runner-up spot. Winner of race 2 Mexican Patricio O'Ward was on the third row in front of two Frenchmen Amaury Richard and Valentin Hasse Clot followed by Paul Hokfelt Jr from Switzerland.

 

Moineault held on to the lead when the lights went out followed by Sorensen. O'Ward had a stunning first lap and overtook Boccolacci and Hirsiger to snatch third. There was plenty of action in the early laps and the main victim was Hirsiger who had to retire after a collision with Hasse Clot. It was a disastrous blow to the young Anglo-Swiss who lost all hope of filling the runner-up position. He would have to wait till the end of the race to find out where he stood in the final ratings. Hasse Clot also retired.

 

In the middle of the pack Russian Vladimir Atoev and Mexican Axel Matus tagged each other and they dropped to the back of the field. Up front Moineault, Sorensen and O'Ward had opened up a gap over Boccolacci in fourth place.


Behind these four Hokfelt Jr was fifth after pushing Amaury Richard back to sixth. Then came Swede Reuben Kressner in seventh, Russian Denis Bulatov eight, Swiss-Albanian Gjergj Haxhiu ninth and Max Defourny from Belgium in tenth. Sorensen piled the pressure on Moineault and looked determined to take the lead. But the Frenchman driver was not in the least intimidated and fended him off without faltering.

 

At half distance Moineault was still in the lead in front of Sorensen and Boccolacci who had overtaken O'Ward to go third. Erwan Julé went pedal to the metal and set a stunning time in the first sector. The other places in the top 10 were hotly disputed between Richard, Kressner, Hokfelt Jr and Bulatov who kept swapping positions. Boccolacci was now the fastest man on the track and he started to reel in the two front-runners. Young Englishman Harrison Newey, who started in 18th place, was obviously getting the hang of his car and he was already up into twelfth. Finally, he saw the flag in ninth place!

 

With five laps to go the leading trio was running wheel to wheel promising a ding-dong battle for victory. Hokfelt Jr was also pushing harder and snatched fourth place from O'Ward.

 

Despite coming under extreme pressure from Sorensen Moineault never put a foot wrong and scored a masterful victory in the final race of a very exciting 2014 season.


 

Info Auto Sport Academy / © Photo KSP


Evenement National > FFSA Karting

KSP-Cadet-FFSA-Soucy.jpg

 

Hugo Szymanski (CRG) est le premier leader de la finale de la Coupe de France Cadet devant Timothy Peisselon (CRG), Xavier Dias (Alpha) et Théo Pourchaire (CRG). Adam Eteki renonce, blessé dans le 1er tour. Pourchaire accélère et passe 3e devant Dias au 3e tour. Thomas Rouchy (CRG) 5e, Jean Nomblot (CRG) 6e ne sont pas loin de la tête, plus loin Victor Martins (Sodi) devance Vincent Wanègue (Birel). Dias se fait décrocher, Pourchaire met la pression sur Peisselon qui tente de revenir sur le leader Szymanski. Les écarts peuvent varier selon les secteurs, mais restent stables sur un tour complet, autour de 3 dixièmes entre les 3 premiers à 1,5'' devant Dias.

 

La situation évolue au 16e tour. On sentait Pourchaire un peu plus incisif, il attaque Peisselon au freinage de l'épingle et passe 2e devant Peisselon. Szymanski bénéficie maintenant de 6 dixièmes d'avance. Pourchaire se rapproche nettement dans le dernier tour, mais le drapeau à damier couronne Szymanski vainqueur de la Coupe devant Pourchaire et Peisselon, Dias 4e , Rouchy 5e, Nomblot 6e, Sabin 7e et Wanègue 8e.

 

Mise à jour: Pourchaire et Mialane sont ensuite déclassés pour dépassement sous les drapeaux jaunes et Valente pour comportement dangereux. Peisselon est donc classé second, Dias 3e, Rouchy 4e, Nomblot 5e, Sabin 6e, Wanègue 7e et Martins 8e.

 

KSP-Podium-Cadet-FFSA-Soucy.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


KSP-Minime-FFSA-Soucy.jpg

 

Sophie Perrin (Zanardi) part encore une fois en tête, pour la finale de la Coupe de France Minime. Gillian Henrion grille la politesse à Milane Pételet (Alpha) qui récupère sa 2e place au passage suivant. Alexandre Picque (Zanardi) est au contact en 4e position devant Hadrien David (Zanardi). En 6e position, Enzo Lévêque (Zanardi) emmène un groupe de 5 pilotes à quelques longueurs. Perrin s'échappe légèrement, meilleur temps au 4e tour, 6 dixièmes devant Henrion qui a repassé Pételet.

 

Reshad De Gerus (CRG) attaque Lévêque pour la 6e place tandis que David peine à suivre le rythme des 4 premiers. Henrion fait le forcing pour revenir sur Perrin en signant des temps très rapides. La jonction s'opère aux abords de la mi-course avec Pételet tout près en 3e position. Perrin se bat pour conserver le leadership et ne pas offrir d'ouverture à Henrion. L'attaque se produit dans le 14e des 19 tours au freinage de l'épingle. Perrin parvient pourtant à recroiser et Picque en profite pour s'emparer de la 3e position. Tout est à refaire pour Henrion.

 

Le tournant de la course a lieu dans l'avant-dernier tour quand Picque dépasse Henrion à l'intérieur de la parabolique, ce qui permet à Perrin de prendre un peu d'air et de franchir la ligne en vainqueur 0,978'' devant Picque, auteur du meilleur temps, Henrion 3e, Pételet 4e, David 5e, Louan Fernandez (Alpha) 6e en partant de la 13e place, Simon Lapapereira (OTK) 7e et De Gerus 8e.

 

KSP-Podium-Minime-FFSA-Soucy.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 2307 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner