Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 2923 >
 

Pilote > France

KSP_77_0323.JPG

 

À tout juste 12 ans, Damyen Droux vient de signer son meilleur résultat au niveau national en terminant 9e de la Coupe de France Cadet à Laval. Issu d'une famille de passionnés de sport automobile, le jeune pilote de la région Centre a gravi tous les échelons de la compétition depuis ses débuts en UFOLEP sur la piste de Kartland en 2011. Repéré lors d'une opération de détection à Salbris, il s'est lancé en Minikart FFSA dès 2012 en obtenant déjà une belle 4e place lors de la Coupe de France et collectionnant les succès en championnat régional. Après avoir fait l'impasse sur la dernière année des Minimes à moteur IAME, il se lançait à la découverte du Cadet en 2015 avec le team Kart Pro Racing de Dominique Chech.

 

Damyen préparait un programme plus ambitieux pour la saison 2016 et choisissant de participer à un maximum de grandes courses nationales pour se perfectionner au contact des meilleurs Cadets. Les premières courses ne se passaient pas aussi bien que prévu, mais les performances ne tardaient pas à s'élever. Très rapide sous la pluie au Championnat de France à Lavelanet, il était stoppé dans son élan par un accident en dernière manche. Bien que revenu de l'hôpital pour les phases finales, on sentait bien qu'il ne pouvait plus défendre ses chances avec le même entrain.

 

KSP_77_0657.JPG

 

Ses efforts étaient récompensés quelques semaines plus tard sur le circuit de Laval à l'occasion de la Coupe de France. Le début du meeting n'était pourtant pas très encourageant. Damyen se plaignait à juste titre d'une faiblesse du côté de la mécanique. Une fois le problème détecté et réparé (une cloche d'embrayage défectueuse), la situation s'éclaircissait pour les phases finales. Ralenti en préfinale par un accrochage juste devant lui, il reprenait près de 15 places pour terminer 17e. Ravi de pouvoir aligner des temps très proches de ceux de la tête de course, Damyen se lançait dans une nouvelle remontée en finale qui le conduisait jusqu'à la 9e position. L'objectif initial de rentrer dans le top 10 était largement atteint.

 

Pilote énergique et rapide, qui ne s'entraine pas beaucoup avant les courses, Damyen est très satisfait de son beau résultat de Laval. Grâce au soutien de son partenaire principal Conseil Auto 77, deux grands rendez-vous l'attendent à la rentrée avec la dernière de la NSK à Varennes et la Finale nationale Rotax à Essay, en espérant qu'il n'ait pas trop grandi d'ici là, étant donné que son gabarit frôle déjà la limite de la catégorie.

 

band-Conseil-Auto-77.jpg

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Milane Petelet

KSP_213_3899.JPG

 

Après une série de compétitions difficiles pour Milane Petelet, le dernier rendez-vous du Championnat d'Europe OK-Junior a enfin apporté de belles satisfactions au pilote du Praga Racing Team. Le meeting de Genk avait pourtant débuté de manière compliquée après un 18e chrono tout à fait honorable réalisé grâce au 8e temps de son groupe.

 

Les manches qualificatives montraient un net regain de performance, mais plaçaient quelques embûches en travers de la route de Milane. Avec un abandon dans l'accrochage du départ en manche 2, et une pénalité qui le faisait reculer de la 8e à la 24e place en manche 4, l'ambiance n'était pas à la fête samedi soir sous la structure Praga. Milane était en effet pointé en 47e position.

 

Dimanche, le soleil ne brillait pas tout de suite au-dessus de Genk, mais Milane réchauffait l'atmosphère dès la préfinale 1. Alors que sa situation n'était guère favorable au départ, il inversait la tendance et remontait de 14 places en 12 tours pour se qualifier au 10e rang. L'embellie se confirmait l'après-midi lors de la finale avec un nouveau gain de 6 places au milieu d'une lutte intense et une 13e position sur la ligne d'arrivée et des temps au tour parmi les 10 plus rapides. Bien joué Milane !

 

« Les qualifications ne se sont pas très bien déroulées sur la piste samedi. » expliquait Milane. « Mais l'équipe a fait du bon travail pendant ce temps pour rendre mon kart compétitif. Dimanche, j'ai pu me battre et revenir de manière significative au classement. Je ne sais pas si on peut parler de chance, mais j'étais été épargné par les ennuis et j'ai enfin pu me donner à fond jusqu'au bout. J'avoue que cela fait beaucoup de bien au moral ! Je vais entamer la fin de saison avec des ambitions plus grandes ! »

 

www.milane-petelet.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > France

Jeune pilote de 11 ans, Isack Hadjar s'est lancé dans la compétition karting depuis la fin 2014. Il a franchi cette année une étape importante en jouant de plus en plus souvent les premiers rôles dans la catégorie Cadet. Cette évolution rapide vient de se concrétiser par deux podiums successifs au Trophée Kart Mag et à la Coupe de France.

 

KSP_25_0555.JPG

 

Déjà 7e du Championnat de France Cadet à Essay en 2015, Isack a croisé à cette occasion la route de l'équipe 240 Racing et plus particulièrement de son coach Freddy Martins. Professionnel aguerri, reconnu notamment pour son efficacité dans la formation des jeunes pilotes, Freddy a su révéler les ressources d'Isack en quelques mois seulement. Rapide, concentré, doué d'un bon sens de l'attaque, Isack a souvent occupé les avant-postes de la catégorie depuis le début de l'année. Il n'a cependant guère été favorisé par les aléas de la compétition jusqu'ici. Au-delà de son relatif manque d'expérience, incidents de course, problèmes mécaniques et autres déveines l'ont accompagné plus souvent qu'à son tour. Auteur de plusieurs pole positions, il n'a pu accéder jusqu'à maintenant que 4 fois à un podium cette année.

 

« Je suis convaincu du potentiel d'Isack. » explique Freddy Martins. « Il n'a pas encore beaucoup d'expérience, mais la vitesse est là. Nous avons travaillé sur la gestion des courses pour obtenir de meilleurs résultats et cela a déjà commencé à porter ses fruits. »

 

En effet ses récentes participations ont connu une belle évolution. Isack a été incontestablement l'un des animateurs de la catégorie Cadet lors du Trophée Kart Mag à Varennes. Au volant de son Zanardi/Rotax préparé par 240 Racing, il a constamment pointé dans le top 3 avant de monter sur la 2e marche du podium. Il a récidivé la semaine suivante à Laval en Coupe de France. Après son 10e chrono, il est remonté 5e dans les manches, puis 3e en préfinale avant de terminer à nouveau en 2e position.

 

Garçon travailleur et persévérant, jamais découragé par la difficulté, Iasck sait tirer les leçons de ses échecs pour rebondir. Il a trouvé avec 240 Racing la structure qui lui fallait pour faire éclore son talent. Et le meilleur reste à venir...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Adam Eteki

Déjà dans le bon rythme en DKM à Genk, Adam Eteki a confirmé deux semaines plus tard au niveau supérieur pendant l'épreuve finale du Championnat d'Europe OK-Junior en effectuant une incroyable remontée finale de 20 places pour atteindre le top 10. L'analyse de ses temps, très proches de ceux des leaders, montre que le hasard n'y est pour rien. Adam était vraiment dans le coup à Genk.

 

KSP_265_2787.JPG

 

Le meeting avait pourtant commencé en mode mineur par une 21e place au chrono et des manches irrégulières ponctuées d'incidents. Se faire percuter en bout de ligne droite dans la 3e, par exemple... Avec une 38e position, la situation n'était guère brillante samedi soir avant les phases finales. En y regardant de plus près, ses temps avaient pourtant beaucoup progressé au fil de la compétition et le pilote SG Drivers n'était plus très loin des meilleurs.

Adam atteignait d'abord son premier objectif en se qualifiant 15e de la préfinale 2. Il prenait ensuite un excellent départ en finale depuis sa 30e position sur la grille et entamait une grosse remontée en évitant les obstacles. Il avait déjà repris 15 places à mi-course et continuait à attaquer pour rentrer dans le top 10 à deux tours de l'arrivée.

 

« Je me sentais bien dans la course, mon kart fonctionnait parfaitement, c'était un vrai régal. » commentait Adam après l'arrivée. « L'équipe a fait un super boulot, à commencer par Will, mon mécanicien, et aussi mon motoriste Kart Runner. Je les remercie de m'avoir préparé une machine aussi compétitive. Terminer 10e en partant du fond de la grille procure de grandes satisfactions. Une étape a été franchie lors des deux week-ends à Genk. Je suis ravi ! »

 

http://adameteki.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


Team > CPB Sport

La dernière épreuve du Championnat d'Europe CIK-FIA qui vient de s'achever sur le circuit de Genk a conclu de manière très positive la campagne européenne 2016 du Team CPB Sport. À nouveau sur le podium de l'Europe KZ après sa 3e place en WSK Super Master Series, Jérémy Iglesias a encore réalisé la meilleure performance française à ce très haut niveau. En KZ2, Tom Leuillet a sauvé son week-end lors d'une magnifique remontée finale tandis que Paul Fontaine haussait le ton en terminant 20e parmi les 54 meilleurs pilotes de la catégorie.

 

KSP_004_4604.JPG

 

Certes CPB Sport entretenait toujours l'espoir d'un titre européen pour Jérémy Iglesias au départ de la compétition de Genk, mais l'équipe et le pilote n'ont rien à se reprocher après s'être battus courageusement. Il convient de le reconnaître quand on affronte plus fort que soi. Toujours à la recherche du meilleur set-up, Jérémy n'était pas en mesure de figurer en haut du classement des essais qualificatifs avec sa 11e position à seulement 176 millièmes de la pole position. Après une première manche compliquée, Jeremy redressait la barre de façon spectaculaire dans la deuxième manche en terminant 5e avec le deuxième temps en course. Malheureusement, il ne parvenait pas à reprendre des places en préfinale et c'est lors de la finale qu'il obtenait son meilleur résultat en terminant 4e. Jérémy terminait le Championnat d'Europe en 3e position, le meilleur classement d'un team privé face aux usines.

 

Tom Leuillet a confirmé sa progression au niveau international en KZ2, malgré plusieurs contretemps. 13e temps des chronos, il reprenait du terrain dans ses deux premières manches en signant des temps excellents parmi les 5 meilleurs avant de faire face à un souci mécanique au départ de la 3e. Il se retrouvait 26e au 1er passage, mais remontait 16e sur la ligne d'arrivée. Alors qu'il s'élançait sur la 3e ligne de la préfinale 2, Tom entrait en contact avec un adversaire qu'il tentait de dépasser à l'extinction des feux et devait repartir à nouveau du fond avec un retard important pour tenter de se qualifier. Mission accomplie de justesse, mais avec quelle persévérance ! Tom se lançait à l'assaut de la finale plus motivé que jamais et regagnait cette fois pas moins de 17 places pour finir 16e de la course et 12e du Championnat d'Europe.

 

Paul Fontaine a indéniablement franchi un cap en alignant des tours proches des plus rapides et en ne cessant de progresser dans les trois manches. Il se qualifiait ensuite brillamment lors de la préfinale 2 avec une incroyable 12e position et le 11e temps de la course. Il continuait sur sa lancée en finale en concluant par une fantastique 20e position, le meilleur résultat qu'il ait jamais obtenu.

 

Le mot de Paul Bizalion : « Le podium Européen de Jeremy Iglesias, après sa troisième place à la WSK, concluent une saison exceptionnelle pour nous en KZ. J'adresse toutes mes félicitations à Tom Leuillet qui n'a pas eu une partie facile à Genk, mais qui a démontré qu'il avait désormais le niveau pour se battre en tête de la très relevée KZ2. Un grand bravo également à la révélation de cette épreuve, Paul Fontaine, qui a eu un énorme déclic, roulant souvent au même niveau que les meilleurs.

 

Un grand merci à Sodikart pour la fourniture d'un matériel irréprochable, la TM pour ses moteurs, à Galiffa Tuning, New Line, Imaf, Gatel, Vrooam, nos fidèles partenaires pour leur support technique. Merci également à Julien Dexmier, Anthony Abbasse et Bas Lammers pour leur soutien. Un petit mot pour Nicolas Gonzales qui a grandement participé au travail du team, ainsiq ue Louis Prette et Gabin Leuillet qui nous ont accompagnés cette saison.

 

Place au Mondial en Suède où CPB Sport compte bien briller et clôturer la saison de la plus belle des manières en KZ et KZ2 ! »

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 2923 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner