Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 2534 >
 

Evenement National > National Series Karting

KSP_7_5254.JPG

 

En pleine confiance après sa victoire en préfinale, Hadrien David prend les devants dès le début de la finale Minime. Enzo Costet est bien parti et a débordé Sami Meguetounif. Ce dernier doit attendre le 3e tour pour récupérer sa position de départ et se lancer aux trousses du leader.


Derrière, une belle bagarre oppose Esteban Masson à Evann Mallet et Enzo Joulie. Loris Cabirou a perdu quelques places durant ces premiers tours. David a maintenant Meguetounif dans son pare-chocs arrière, tandis que Costet est sous la pression de ses rivaux. Peu avant la mi-course, un accrochage a lieu dans le peloton de chasse entre Mallet et Costet. Le premier chute en dernière position, Costet en neuvième.
Joulie a fait la bonne affaire et roule isolé en 3e position devant Masson. Révélés en KRA en 2014, Victor Bernier et Guillaume Treillard de Quinemont (en pleine remontée depuis ses malheurs en début de préfinale) encadrent Cabirou.


Les deux derniers tours sont intenses entre David et Meguetounif, avec 5 dépassements entre les deux meilleurs Minimes du week-end. C'est finalement Meguetounif qui a le dernier mot, mais d'extrême justesse ! Joulie pense compléter le top-3, mais il est pénalisé de 3 places. Cette position revient à Masson devant Bernier, Costet bien revenu et Cabirou. Treillard de Quinemont a chuté.

 

KSP_7_5590.JPG

 

Info Kartcom / © Photos KSP - Guillaume Veuve


KSP_93_5090.JPG

 

D'un duel à trois, nous sommes passés à un mano à mano entre deux pilotes lors de cette finale X30 Master au Mans. En effet, Franck Rouxel n'a pas réussi à tenir la cadence folle de Gildas Quinquet et Grégory Jolinet.


A plusieurs reprises, les deux pilotes se sont échangés leur position et la victoire est finalement revenue in extremis à Jolinet. A bonne distance, Franck Rouxel ne pouvait rien faire de mieux que d'assurer la 3e place. Dans le peloton, on regrettait les abandons successifs de Jean-Claude Chapuis, Philippe Blacheyre et Frédéric Langlet. C'est donc Yannick Le Moing qui s'emparait de la 4e place devant Romain Jouchoux.

 

KSP_93_5390.JPG

 

Info Kartcom / © Photo KSP - Guillaume Veuve


Comme on pouvait s'y attendre, le classement de la préfinale a changé en raison de quelques déclassements: le vainqueur Picot lors du contrôle technique, tandis que Anstett, le deuxième, a hérité de 10 places de pénalité chez les sportifs. Les premiers ont donc avancé de deux places sur la grille de départ de la finale, qui voit Jules Cousin se retrouver d'entrée avec les frères Pennequin, récents vainqueurs de l'ouverture du Championnat de France d'Endurance à Mer.


Jean-Baptiste Pennequin double rapidement Cousin, inquiété ensuite par son frère Pierre-Alexandre. Picot, Anstett et le Britannique Barrie Pullinger, les héros malchanceux de la préfinale, sont déchaînés et vont passer Cousin à tour de rôle.

 

KSP_55_4746.JPG


Pendant ce temps, Jean-Baptiste Pennequin s'envole, au contraire de Pierre-Alexandre Pennequin qui renonce peu après la mi-course. Du côté des Masters, le Belge Christophe Adams a pris un super départ, mais souffre au fil des tours. Il rétrograde au milieu des jeunes, au point que Charly Hipp se retrouve dans son sillage. Mais Adams résiste et gagne sa catégorie devant Hipp et Ronald Billings.


En DD2, Pennequin gagne en solitaire. Anstett accède à la 2e place en gardant Pullinger derrière lui. A quelques longueurs, Picot se classe 4e devant Lucas Joly, Jules Cousin et Alexis Coursault, mais Joly boit le calice jusqu'à la lie en ce week-end de Pentecôte en étant déclassé pour le poids.


Mais à l'arrivée, coup de théâtre, Pennequin le vainqueur écope de trois places de pénalité pour sortie partielle du couloir lors du départ et se retrouve 4e. Malgré leur mésaventure de la préfinale, Anstett, Pullinger et Picot accèdent donc dans cet ordre au podium !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP - Guillaume Veuve


International > CIK-FIA European Championship

KSP_5195.jpg

 

If Flavio Camponeschi (Tony Kart / Vortex) was hoping for a quiet race in the lead, Marco Ardigo (Tony Kart / Vortex) quickly put a stop to that idea by passing on the second lap. Anthony Abbasse (Sodi / TM) had been locked out and ended up 7th while Jordon Lennox-Lamb (BirelART / Parilla) ran third, followed by Ben Hanley (Croc Promotions / TM) and Patrik Hajek (Praga / Parilla). Arnaud Kozlinski (Sodi / TM) quickly returned to the top 10 after a good start gaining seven places.


From 4th, Hajek yielded to Hanley and Abbasse. But the trio had already gained a lead of more 2'' lead on lap 6. Lennox-Lamb then lost contact with the other two and found himself under threat from Abbasse. Camponeschi kept the pressure on the leader Ardigo and tried to attack him. He overtook on lap 12 under braking at the hairpin at the bottom of the circuit. Lennox-Lamb dropped back a short distance and was threatened by Abbasse and Hanley.


Further back, Jorrit Pex (Intrepid / TM) took 6th ahead of Mirko Torsellini (Ricciardo / TM), but Bas Lammers (Formula K / Parilla) continued his ascent and seized 7th place with four laps to go. The gap remained below 3/10 between Camponeschi and Ardigo. Lennox was 3rd by 2'' from the leaders, Hanley 4th ahead of Abbasse. Camponeschi won, Ardigo was 2nd and Lennox-Lamb 3rd - the final podium for KZ.

 

KSP_5252.jpg

 

Info Kartcom with Kartlink / © Photos KSP


Evenement National > National Series Karting

KSP_3_5026.JPG

 

Giacomo Napolitano apparaît comme l'homme à battre lors de cette finale de la NSK au Mans en X30 Senior. Il le confirme en doublant Victor Compère dès le premier tour, alors que ce dernier s'était mieux élancé que lui. Thomas Ricci est également bien parti, il passe Compère à son tour. Vincent Fraïsse s'est fait enfermer au départ, mais ne tarde à refaire son retard.


Kevin Petit cède à ses assauts au 2e tour, de même que Compère deux tours plus tard et Ricci dès la boucle suivante. Napolitano mène la danse à mi-course, mais la pression de Fraïsse est de plus en plus virulente. Les positions s'inversent dans le 16e des 20 tours de course, Ricci en profitera pour passer aussi Napolitano.


Fraïsse prend la tête et triomphe devant Ricci après une course parfaite. Derrière, le suspense dure jusqu'au bout. Dans le dernier virage, Compère réussit un beau tour de passe-passe sur Napolitano pour lui ravir la 3e marche du podium. Ingrid Girard saute sur l'occasion pour terminer 4e devant le malheureux Giacomo.


Kevin Petit s'est fait distancer et a chuté 8e derrière Guillaume Barbarin. Week-end maudit pour Luca Midali et abandon également pour le Belge William Godefroid. Après la course, Victor Compère écopait de trois places de pénalité suite à sa manoeuvre sur Napolitano, permettant à Ingrid Girard de prendre la 3e place.

 

KSP_3_5425.JPG

 

Info Kartcom / © Photos KSP - Guillaume Veuve


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 2534 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner