Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 2340 >
 

International > Rotax Max Challenge Grand Finals

 

 

Vidéo Rotax


International > WSK

WSK-Promotion-2015-Calendario.jpg

 

La nuova stagione di gare è stata ufficialmente varata da WSK Promotion, che ha approntato il suo calendario internazionale per il prossimo anno 2015. Con un numero di appuntamenti salito a 10, le due serie WSKChampions Cup e WSK Super Master Series si arricchiscono di nuovi eventi su singola prova, tutti aperti alle classiche categorie internazionali KZ2, KF e KF Junior, insieme alle quali correrà anche la 60 Mini.


Apertura a La Conca, finale a Adria.

Sarà nuovamente il circuito di Muro Leccese (LE) ad aprire il calendario, con la serie su due prove WSK Champions Cup che darà inizio alla stagione nei primi due weekend di febbraio. Al circuito di Adria (RO), inaugurato quest'anno dalle manifestazioni WSK, è stata quindi assegnata la WSK Gold Cup, primo evento in prova unica del 2015, che farà da anteprima alla WSK Super Master Series. Quest'ultima, articolata su quattro tappe tra marzo e aprile, si disputerà sui circuiti di Adria, Castelletto di Branduzzo (PV), La Conca e Sarno (SA). Novità 2015 sarà la WSK Night Edition, che si svolgerà in notturna, sabato 4 luglio, alla luce del potente impianto di illuminazione dell'Adria Karting Raceway. Sullo stesso circuito rodigino, infine, sono in programma la WSK Final Cup e il Vega Int. Winter Trophy by WSK Promotion, manifestazioni che nei mesi di novembre e dicembre concluderanno la stagione.

 

 

Info WSK Promotion


Team > Rotax Max Challenge Grand Finals

Medaille-Finale-Rotax-2014-Charly-Hipp.jpg

 

Orfèvre en pilotage, Charly Hipp l'est aussi dans la vie, en tant que professionnel reconnu. Comme il l'a déjà fait par le passé, il a réalisé cette année une médaille spéciale pour la Grande Finale Rotax et a eu la gentillesse d'en faire bénéficier tous les pilotes du Team France lors de la soirée de bienvenue, dimanche soir. Les Français sont donc déjà tous médaillés d'argent, il ne leur reste que l'or à décrocher sur la piste !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > Rotax Max Challenge Grand Finals

26/11/14 - 06:54

Cooper vs Babington in DD2?

Ben-Cooper-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Senior winner in 2008 and 2011, then DD2 in 2012, but unlucky in the 2013 final in New Orleans, the Canadian Ben Cooper looks like the man to beat after his title in the Euro Challenge. But the Briton Sean Babington, who also knows about bad luck, will be keen to take revenge with all the brilliance he is capable of. His compatriots Barrie Pullinger and Shaun Slavin, the Hungarian Ferenc Kanscar, the Belgians Xen De Ruwe and Mathias Detige and the Spaniard Oriol Dalmau Caballer will be watched closely.


There are three French drivers: Alexandre Anstett and Maxime Gravouille, who know the category very well, while Jules Bollier is younger, lighter and smaller but no less gifted in such a challenge.

 

 

Info Kartcom with Kartlink / © Photo KSP


Première journée globalement positive et fructueuse pour le Team France. Les 10 pilotes ont pu prendre trois fois la piste, dont une séance de 15' et une autre de 10' sous l'oeil du chronomètre. Mis à part les problèmes sur la machine de Jules Cousin, les autres Français ont tous des raisons d'être satisfaits de leur mardi à Valencia. L'ambiance est très bonne dans la formation tricolore.

 

Team-France-2014-Rotax-Max-Challenge-Grand-Finals-Valencia.jpg

 

Rotax Junior / Sodi
Seul pilote engagé dans cette catégorie, Nathan Hédouin a su mettre à profit ses premiers roulages.
« C'était une bonne journée, on a progressé. Dans la dernière séance, j'ai beaucoup doublé et je suis tout de même dans de bons temps. Les écarts sont faibles devant, je pense me trouver pas loin du top 20. La piste me parait un peu trop rapide et pas assez sélective. Il n'y a que trois freinages importants. Le grip est correct, on a encore quelques tests à faire, notamment au niveau de la démultiplication et des pressions de pneus


Rotax Senior / Birel
Bon début de meeting pour Nicolas Picot, peu bavard, mais visiblement très satisfait de sa prestation : « J'ai fait le 4e temps de la journée, à moins d'un dixième de la tête, c'est bien ! Nous n'avons pas de souci particulier, ça marchait d'entrée de jeu. On va peaufiner pour demain, mais je suis confiant. »

 

Situation plus difficile pour Jules Cousin, confronté à un manque inquiétant de performance : « Je ne sais pas vraiment ce qui ne va pas, mais je suis loin, très loin ! On va essayer de travailler sur la carburation pour tenter d'améliorer les choses. Ce qui est étrange, c'est que je fais mon meilleur temps au premier tour et ensuite je perds progressivement des dixièmes. Je ne pense pas que ça vienne du châssis, ni de moi bien sûr ! On a dû passer à côté de quelque chose. Il va falloir trouver demain matin, parce que là, je suis à 6 dixièmes dans le meilleur des cas. D'autres pilotes habituellement rapides ne sont pas loin de moi : Reilly, Webb, Tavlar, White..

 
DD2 / CRG

Satisfaction affichée pour Alexandre Anstett qui s'est montré très rapide : « C'était difficile au début, il a fallu que je m'habitue à la piste. Mais c'est venu dans l'après-midi et j'ai terminé dans le top 5 de la série. Je ne suis pas mécontent du tout. Le matériel fonctionne bien, j'adore le tracé qui est rapide et nécessite de savoir tourner le volant. Je pense que les dépassements seront nombreux. On a bien travaillé sur le châssis pour arriver à quelque chose de très intéressant en fin de journée. J'étais très proche de Cooper et Babington dans la dernière, c'est dire !»

 

Une première journée très encourageante pour Jules Bollier, le petit nouveau en DD2 et ses 25 kg de lest.« Je me situe actuellement dans les 7/8 premiers, à moins d'un dixième du 2e meilleur temps, Ferenc Kanscar était intouchable en tête. C'est une très bonne surprise, mais je dois encore faire mieux demain. Je ne suis pas venu pour faire second ! »

 

Maxime Gravouille aurait aimé finir aussi bien qu'il avait cdébuté, mais le potentiel est bien là : « C'était plutôt une bonne journée ! Tout a bien commencé. Nous sommes ensuite partis dans une mauvaise direction pour le réglage châssis. Il va falloir reprendre le bon chemin demain, mais je suis confiant, on sait maintenant ce qu'il ne faut pas faire, notamment en termes de pression de pneus. »


DD2 Master / Praga

Guillaume Berteaux cache sa joie avec une habileté redoutable face à quelques petites contrariétés qui ne devraient pas entamer le moral des troupes bien longtemps : « Le circuit est très sympa, j'aime bien, mais ce n'est pas facile de faire un tour clair : on est nombreux et il existe d'importantes différences de niveaux. J'ai quelques incertitudes concernant le rapport de transmission, il faudra confirmer ce point demain matin. Une fois que tout sera dans l'ordre, cela devrait bien se passer. Le châssis a été changé hier, maintenant c'est bon. Pour l'instant mon moteur ne prend pas beaucoup de tours. On pense que cela peut venir de la batterie, à vérifier demain. »

 

Jérémie Charon fait été d'un bilan un peu mitigé pour cette première journée d'essais libres à Valencia : « On a rencontré des petits problèmes avec l'axe arrière qui a tendance à vouloir s'échapper, ce qui n'est pas très sympa de sa part. Mais quand il reste sage, tout va bien. Le tirage au sort du kart n'a pas été mauvais, du moins après avoir changé le tube hier soir, ce qui a donné un peu de travail supplémentaire à mon mécanicien, Mickaël Dauphin... Mais il sait se rattraper en étant extrêmement rapide pour diagnostiquer l'origine d'un problème. Pas besoin de chercher, il sait tout de suite d'où ça vient ! Je ne pense pas être le plus rapide, mais je devrais pas être trop loin».

 

Calme et sérénité chez Charly Hipp
« J'étais bien dès la première séance, pas loin du top 10 au général. Dans la 2e, j'ai rencontré un problème de pompe à essence au bout de trois tours. Mais dans l'ensemble, je pense que les choses se présentent bien. Le circuit me plait, l'ambiance est bonne. C'est sûr qu'il va falloir gérer le trafic pendant les chronos. »

 

De bons espoirs pour Florent Lambert
Une journée contrastée, mais pas négative du tout du côté de Florent Lambert : « J'ai bien débuté avec le 7e temps du groupe dans la 1ère séance, mais j'ai dû interrompre rapidement la 2e à cause de la durit d'essence qui s'est débranchée, un problème rencontré par d'autres pilotes comme Morgado. C'est dommage, car les deux premiers tours étaient prometteurs et j'aurais pu avancer dans la recherche du bon rapport. Je suis persuadé qu'il va falloir tirer le plus long possible pour jouer devant, mais il faudra confirmer demain matin et bien adapter le set-up en conséquence. J'ai eu la chance de ne pas rencontrer de problème avec mon châssis. Le circuit est intéressant, le rythme est bon, je n'ai pas été long à me sentir à l'aise ici. Par contre je pense qu'il sera plus difficile qu'on l'imagine pour doubler car les pilotes vont pouvoir fermer assez facilement les portes. J'aimerais bien que l'on puisse adopter une stratégie commune entre les Français pendant les chronos pour profiter de l'aspiration. »

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 2340 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner