Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 2615 >
 

Evenement National > Rotax

KSP_0393.jpg

 

Joël Deptuch prend rapidement le large lors de la préfinale Rotax Max Evo, Victor Compère (FA Kart) s'extrait ensuite du peloton en 2e position. Enfermé à l'extérieur au départ, Arnaud Sarrazin (Sodi) prend le meilleur sur Paul Fourquemin (FA Kart) pour la 3e place. Charles Tesnière (Sodi) met la pression sur Thomas Lemée (Kosmic) pour la 5e position. Pendant ce temps, de nombreuses bagarres animent le coeur du peloton. Pilote le plus rapide en piste, Sarrazin revient sur Compère en vue de l'arrivée, mais en vain. Deptuch gagne largement devant Compère et Sarrazin, Fourquemin 4e et Tesnière 5e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP_0221.jpg

 

Olivier Paris (Sodi) s'échappe en tête de la préfinale Rotax Max Master talonné par Nicolas Duchateau (Tony Kart), Jérémie Charon (Birel) se maintient tranquillement en 3e position tandis que Christophe Adams (Tony Kart) et Fabien Mihoub (Sodi) s'affrontent pour la 4e place. Mihoub passe 4e et Franck Rouxel (Sodi), sous investigation pour le départ, 5e devant Adams. A la mi-course, Paris s'est détaché de Duchateau et Charon semble un instant capable de réduire l'écart. Mais Mihoub se montre ensuite pressant et finit par dépasser Charon avant de revenir sur Duchateau à 4 tours du but. Mais celui-ci gère les derniers tours et conserve sa 2e place face à Mihoub, auteur du meilleur temps, tandis que Paris s'impose avec 0,9'' d'avance.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP_0194.jpg

 

Bagarres intenses dès le départ de la préfinale Nationale au Challenge Rotax de Laval. Florian Venturi (FA Kart) parvient à s'installer en tête après quelques tours agités, suivi par Nathan Hédouin (Sodi) et Jacques Missimily (FA Kart). Antoine Perceval (Tony Kart) a rétrogradé en 9e position, Enzo Valente (Sodi) redescend 5e tandis que David Beaumann (Kosmic) se hisse au 2e rang. Hédouin perd plusieurs places et Beaumann prend les commandes au 10e passage. Venturi revient 2e au sein d'un groupe de huit forcenés, Jules Bollier (Sodi) rentre dans le top 5. Missimily passe en tête à 3 tours de l'arrivée, mais ils sont maintenant cinq à se battre pour la victoire. Beaumann s'échappe légèrement devant Bollier, mais les deux s'accrochent dans le dernier tour. Missimily l'emporte devant Nathan Hucher (Sodi), Valente, Tom Chagnon (FA Kart) et Perceval.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Auto > Auto Sport Academy

Championnat-de-France-F4-2015-FFSA-Auto-Sport-Academy.jpg

 

La Finlande est à l'honneur à l'issue de la seconde course du week-end sur le circuit de Magny Cours et aura été riche en rebondissements. Simo Laaksonen s'est imposé tout au long de celle-ci avant de monter sur la première marche du podium, devançant et le Canadien Kami Laliberté et le Suédois Reuben Kressner.

 

La chaleur est écrasante sur le circuit mythique Nivernais pour la deuxième course de cette cinquième manche du Championnat, réputée pour être la plus délicate. Classé 10ème lors de la course 1, l'Américain Michael Benyahia, bénéficiant du principe de grille inversée, a les honneurs de la pole position. Sur cette grille de départ, il est suivi par le Français Jean Baptiste Mela et le Britannique Louis Gachot. Axel Matus et Simo Laaksonen quant à eux s'élancent de la 4ème et 5ème position.


À l'extinction des feux, Michael Benyahia effectue un très bon départ ce qui lui permet de conserver le commandement face à Jean-Baptiste Mela et au reste du groupe. Dans les premiers virages tous les pilotes restent prudents et veulent boucler leurs 12 tours sans encombre.
Le départ est sous enquête et les pilotes continuent de tricoter pour tenter de se positionner dans ce peloton très serré.


Au premier contrôle de ce premier passage, Michael Benyahia est en tête devant Axel Matus, Louis Gachot et Simo Laaksonen. Derrière ce quatuor, le suédois Reuben Kressner prépare tranquillement son attaque. Soudain les spectateurs assistent à un accrochage entre Yifei Ye et Hugo Sugnot Darniche entrainant l'abandon de ce dernier. La bataille est torride dans le peloton et Reuben Kressner vise la place de Simo Laaksonen classé à cet instant 5ème.


Au 2ème passage, le combat ne faiblit pas et Michael Benyahia caracole toujours en tête. Il emmène dans son sillage Axel Matus et Simo Laaksonen qui a réussit à se défaire de Louis Gachot et de Jean Baptiste Mela. Kami Laliberté, parti 7ème, remonte d'une place. Le vainqueur de la course 1, Valentin Moineault, prend l'avantage sur Sacha Fenestraz mais ne parvient pas à garder le rythme puisqu'il effectue une malheureuse sortie de piste l'éliminant définitivement de la course.


Pour cause de départ anticipé, c'est le pilote propriétaire de la monoplace n°12, Alex Sedgwick, qui sera pénalisé et qui devra faire un passage par la voie des stands.
Le Finlandais a pu se débarrasser des pilotes qui le précédaient et prend sans ménagement le commandement de cette course très animée. L'Américain est victime à son tour des aléas de la course et après un accrochage avec Axel Matus, il se retrouve propulsé en toute fin de classement pour le bénéfice du Mexicain qui pointe en deuxième position devant Louis Gachot, Gabriel Aubry et Kami Laliberté. La course n'a pas fini de nous livrer toutes ses surprises et le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres car c'est au tour de Louis Gachot et de Gabriel Aubry de commettre l'irréparable les excluant de la course. Kami Laliberté peut tout naturellement s'offrir la troisième position.


Un peu plus loin dans le peloton, Sacha Fenestraz remonte peu à peu le classement avant de se placer en septième position. Giuliano Alesi ne perd pas son temps et pointe à la 9ème place alors qu'il partait de la 12ème.


Simo Laaksonen, Axel Matus et Kami Laliberté ouvrent la voie devant Reuben Kressner et Sacha Fenestraz. Jean-Baptiste Mela voit Julien Darras et Giuliano Alesi se rapprocher dangereusement.
A 5 tours de la fin, Simo Laaksonen conforte sa position et creuse l'écart avec Axel Matus et Kami Laliberté. Sacha Fenestraz, très incisif, est bien décidé à grimper une nouvelle fois sur le podium. Il se classe 4ème sous l'œil de Reuben Kressner qui est sous la menace de Giuliano Alesi. La bataille est de plus en plus rude pour les places d'honneur.
Plus que 4 tours et Julien Andlauer prend l'avantage sur Jean-Baptiste Mela qui aura bien résisté. Ca passe aussi pour Giuliano Alesi, 6ème, qui devance maintenant Sacha Fenestraz en difficulté avec sa monoplace. Le Savoyard finit par abandonner.


Julien Darras tente une dernière attaque pour récupérer la septième place de Jean Baptiste Mela. A 2 tours de la fin, Giuliano Alesi doit céder sa position à Julien Andlauer et repasse 6ème. Simo Laaksonen maintient le cap même s'il n'est pas le plus rapide et devance Axel Matus et Kami Laliberté.
La fin de course nous offrira un beau duel entre Julien Darras et Jean-Baptiste Mela pour le gain de la 7ème place.


Simo Laaksonen parade dans le dernier tour, intouchable. Il signe une victoire amplement méritée. La seconde marche est à l'actif d'Axel Matus accompagné de Kami Laliberté qui complète le podium. Reuben Kressner pointe à la quatrième place et précède Julien Andlauer, Giuliano Alesi et Julien Darras. A la huitième place on retrouve Jean-Baptiste Mela qui devance Louis Gachot et Antoine Robert qui boucle le top Ten.


Après de nombreuses convocations et délibérations en direction de course, Axel Matus sera pénalisé de 20 secondes et se retrouvera finalement classé en 8ème position après avoir provoqué la sortie de piste de Michael Benyahia. Il laisse ainsi sa place de second à Kami Laliberté et fait grimper Reuben Kressner sur le podium. Et les sanctions n'en finissent pas de pleuvoir puisque le Chinois Yifei Ye sera pénalisé à son tour de 5 places sur la grille de la course 3 suite à l'incident avec Hugo Sugnot Darniche tandis que Louis Gachot devra subir la même peine de 5 places de pénalité après son accrochage avec Gabriel Aubry.

Auteur du meilleur temps lors de la séance d'essais qualificatifs, Valentin Moineault partira de la pole position pour la course 3 au côté de Sacha Fenestraz et de Gabriel Aubry.

Rendez-vous pour la course 3 : Dimanche 30 août à 9h55.

 

 

Info FFSA


Evenement National > Rotax

Dupont reste leader en Minikart
Seulement 3e de la première manche qualificative à Laval, Ilann Dupont (CRG) a enchainé ensuite deux victoires pour sortir à nouveau en tête des Minikarts à Laval. Très régulier en 3e position dans les courses, Lorenzo Cioni (Kosmic) conserve sa 2e place, tandis qu'Eliott Vayron (Zanardi) passe en 3e position devant Tim Mérieux et Adrien Closmesnil, Louis Marchal rétrogradant à la 7e place.

 

David survole les manches en Minime
Trois victoires écrasantes, toujours avec le meilleur tour en course, Hadrien David (Zanardi) n'a rien laissé aux autres samedi à Laval. La hiérarchie des chronos n'a guère été bousculée ensuite, Sami Meguetounif (CRG) parvenant à conserver la 2e place face à Victor Bernier (Sodi) et Evann Mallet (Zanardi), Loris Cabirou (Exprit) devance Esteban Masson (Sodi) pour la 5e position et Enzo Costet (CRG) prend la 9e position alors qu'Ethan Hamon (CRG) descend en 12e place.

 

KSP_4583.jpg

 

Martins prend l'avantage en Cadet
Parcours sans faute pour Victor Martins (Sodi), bien isolé en tête de la catégorie. Les bagarres et quelques sanctions ont notablement perturbé le classement. Enzo Levêque (Zanardi) et Killian Fraysse (Zanardi) pointent 2e et 3e avec 14 et 16 points, Thomas Mialane (Zanardi) et Johann Chapon (CRG) 4e et 5e à égalité avec 22 points. Gillian Henrion (CRG) ne se classe que 10e et Théo Nouet (CRG) 11e après quelques soucis avec les commissaires techniques.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 2615 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner