Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 ... 2826 >
 

Pilote > Paolo Besancenez

On n'a peut-être pas assez salué la performance de Paolo Besancenez lors de la première des trois épreuves du Championnat d'Europe KZ2 2016. Alors que la plupart des pilotes souffrait de la dégradation précoce des gommes Vega sur le tracé d'Essay, Paolo a été l'un des rares à ménager ses pneus tout en étant très rapide. Le travail du team Cédric Sport s'est avéré très efficace dans ces conditions difficiles, le réglage du châssis Tony Kart associé à un pilotage très fin permettant à Paolo de pointer en permanence dans le top 3 de la compétition, aussi bien dans les classements qu'en ce qui concerne la performance pure. La victoire était à sa portée, c'est certain, mais ce premier podium est malgré tout le bienvenu.

 

KSP_302_2845.JPG 

Parti du 8e rang des essais chronos, Paolo est remonté avec une belle aisance dans le top 3 des manches qualificatives, sans commettre d'erreur et en étant crédité de très bons temps. Ses adversaires faisaient grise mine en observant l'état de ses gommes à l'arrivée. Préserver les pneus et jouer devant n'était pas chose facile à Essay. Paolo était un des rares à tenter le pari de ne chausser que deux enveloppes neuves pour la préfinale 1, ce qui ne l'empêchait pas de suivre de près le leader, Stan Pex. Cette stratégie lui permettait de partir en finale avec un avantage sur certains de ses rivaux. Malheureusement, alors qu'il se préparait à attaquer la 3e position, il était éperonné par Leonardo Lorandi dans l'épingle et chutait 8e dès le 4e tour de la course.

 

Paolo utilisait ensuite toutes ses ressources et celles de son Tony Kart/Vortex pour revenir sur la tête, parvenant même à surpasser Lorandi à 5 tours de l'arrivée et talonner Fabian Federer dans les deux dernières boucles après lui avoir repris près de 3 secondes. « C'est vrai que la manœuvre de Lorandi m'a coûté cher, mais cela aurait pu être pire ! » déclarait Paolo. « Je préfère mettre en avant les points positifs du week-end. Nous avons constamment roulé dans le top 3 et très bien géré l'usure des pneus. Je suis extrêmement satisfait du travail de l'équipe Cédric Sport et cela augure de belles choses pour la suite du Championnat d'Europe dont j'occupe la 2e position pour l'instant. Rendez-vous à Adria début juin ! »

 

Mais avant cela, Paolo figurera parmi les favoris de la Coupe de France KZ2 à Anneville le week-end prochain.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA

CIK-FIA-Euro-Zuera-2016.jpg

 

145, c'est le nombre des pilotes engagés à l'épreuve CIK-FIA de Zuera du 11 au 15 mai prochains, la première du Championnats d'Europe OK et OK-Junior et la deuxième du Championnat d'Europe KZ, dissocié pour la 1ère fois de celui des KZ2. 34 pays seront en lice en Espagne. La France occupe le 1er rang des nations en présence avec 19 représentants, devant l'Italie (17), la Suède (12) et l'Espagne (11). A noter que l'Italie est très présente en KZ avec ses 7 pilotes pros ou semi-pros. L'Allemagne et la Russie progressent sensiblement avec 10 pilotes chacune. 

 

Avec 82 pilotes, dont seulement 7 wild cards, attendus en Espagne, la catégorie OK-Junior prouve son dynamisme en enregistrant une nette augmentation (+19) par rapport à la KF-Junior en 2015 et retrouve le niveau de 2013. Bonne surprie du côté de la France qui aligne pas moins de 14 pilotes, dont 12 pour l'ensemble du Championnat et 10 rookies. La Russie est également très bien représentée (9 pilotes) devant l'Italie (8), l'Espagne (7) et la Suède (7).

 

La catégorie OK ne fait pas le plein, mais poursuit sur la voie de la baisse amorcée depuis de nombreuses années. 38 pilotes seulement se sont inscrits à Zuera contre 47 l'an dernier et 67 en 2014. L'Allemagne pointe en tête avec 5 représentants contre 3 à l'Espagne, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie. La très faible représentation de ces grandes nations de karting reste problématique et doit être mise en parallèle avec la quasi absence de petits teams ou de pilotes privés s'engageant de manière indépendante. Le syndrôme KF n'a pas été éradiqué pour l'instant...

 

Pas de réel changement en KZ avec ses 25 engagés, pour la plupart des professionnels roulant dans des teams d'usine ou la qualité compense en partie la quantité.

 

La liste des engagés de Zuera est disponible ci-dessous. 

 

 

Info Kartcom


CIK-FIA-Essay-2016-Motors-TV.jpg

 

 

Info CIK-FIA / WSK Promotion


Video > CIK-FIA

 

 

Vidéo WSK Promotion


Evenement National > Allemagne

DSMB-DKM-2016-1-Wackersdorf.jpg

 

Karol Basz (Kosmic/Vortex) est bien parti à l'extérieur de la grille en course 2 et passe devant Paavo Tonteri (CRG/Parilla) à l'épingle, Noah Milell (Exprit/Vortex) 3e, Clément Novalak (Tony Kart/Vortex) 4e, Bent Viscaal (Kosmic/Vortex) 5e. Déconvenue di côté de Jean-Baptiste Simmenauer (Tony Kart/Vortex) qui rétrograde jusqu'à la 11e position. Tonteri reprend la tête dès le 4e passage, Novalak attaque et revient 2e devant Viscaal et Milell, Basz rétrogradant 5e.

 

Les 4 premiers ont pris le large à la mi-course et se regroupent progressivement. Novalak ouvre les hostilités au 14e tour en attaquant Tonteri. Basz passe alors 3e devant Viscaal, puis 2e en doublant Tonteri au 16e tour. Le Polonais s'empare de la 1ère position au 18e des 21 tours devant Novalak. Tonteri se retrouve sous la menace de Viscaal, David Brinkmann (Tony Kart/Vortex) et Millel. Basz s'impose de peu face à Novalak, Tonteri conserve la 3e place devant Viscaal, Brikmann et Milell, Simmenauer est revenu 7e à 1''.

 

 

Info Kartcom


Tutte le notizie

>
< 1 2 3 4 5 6 7 ... 2826 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner