Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

International > GPO Karting

GPO-Lyon.jpg

Présentation des 168 pilotes !

 

En KZ2, Anthony Abbasse (Sodi/TM) n'aura pas abandonné la plus haute marche du podium très longtemps. Absent du top-3 la veille, il a remis les pendules à l'heure en coupant en vainqueur la ligne d'arrivée. L'homme fort de ce championnat a constamment dû surveiller l'excellent italien Yuri Lucati (BRM/TM) de nouveau 2e. Yan Pesce (Energy/TM) subtilisait la 3e place à Pierre Ragues (Sodi/TM) lors d'une fin de course fatale à Emilien Grosso (Intrepid/TM). William Benedetti (Sodi/TM) s'adjugeait la 5e place.

 

En KF2, Enzo Guibbert (FA Kart/Vortex) était sur une autre planète ce week-end. Dominateur le samedi, il a récidivé avec autant d'autorité et de maestria le dimanche. La lutte pour la 2e place a tourné à l'avantage du Belge Denis Dupont (Tony/Vortex) qui prend de plus en plus d'envergure dans ce championnat de France. Il a faussé compagnie à Pierre-Henri Nanot (FA Kart/Vortex), heureux de monter cette fois sur le podium après ses déboires de la veille. Cyril Raymond (Kosmic/Vortex) et Alexandre Baron (Sodi/Parilla) ont complété le top-5 après la chute en 8e position de Vincent Fraisse (Intrepid/TM), leader en début de course.

 

En KF3, Pierre Gasly (Sodi/Parilla) a gagné en solitaire. Anthoine Hubert (Tony/Vortex) a perdu gros lors de la bousculade du départ en chutant de deux places. Il parvenait toutefois à redoubler Charles Leclerc (Sodi/Parilla), mais sans pouvoir inquiéter le solide leader du championnat. Le Monégasque Leclerc se retrouvait ensuite sous la menace de Florian Latorre (DR/Parilla) qui trouvait la faille et complétait le podium. Dans la foulée de son excellent résultat en juin à Angerville, Nolan Mantione (Intrepid/TM) a encore réussi une belle performance en s'assurant la 5e place juste devant Pierre-Louis Loubet (CRG/Maxter).

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Start-KZ2.jpg

 

Le leader du Championnat de France a bien vite retrouvé le chemin du succès. Bien parti lui aussi lors de la finale, l'Italien Yuri Lucati a pourtant réussi à mettre la pression sur Anthony Abbasse et même à prendre l'avantage durant quelques mètres dans la première partie de la course.

 

Mais le pilote Sodi s'assurait bien vite une belle marge de sécurité pour s'imposer à nouveau dans un GPO KZ2. Derrière Lucati, on a suivi avec intérêt le mano à mano entre Pierre Ragues et Yan Pesce, sous les yeux d'Emilien Grosso.

 

Pesce réussissait un freinage hyper-tardif pour compléter le podium, juste quelques secondes avant l'abandon de Grosso sur panne mécanique. William Benedetti récupérait donc la 5e place loin devant Christophe Benoit et James Fighiera qui terminaient dans un mouchoir.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Podium-KF2.jpg

 

Comme la veille, Enzo Guibbert a évolué un cran au dessus de ses adversaires. Auteur d'un départ impeccable, il s'est rapidement construit une avance irrémédiable à coup de records du tour pour gagner cette finale KF2.

 

Loin derrière, les positions ont changé fréquemment entre Fraisse, Raymond, Dupont et Bluy, finalement rattrapés par Baron, Reguillon et Charles. Les débats sont restés intenses. Vincent Fraisse faisait les frais de cette explication et chutait en 8e position.

 

Sans doute vexé d'avoir perdu le podium sur tapis vert la veille, Pierre-Henri Nanot s'est battu comme un lion pour récupérer la 3e place derrière le Belge Denis Dupont, premier de ce groupe de chasse à s'être échappé du peloton.

 

Cyril Raymond échouait donc une fois de plus au pied du podium devant Alexandre Baron, auteur d'une course solide, et les deux CRG-VDK de Loïc Reguillon et du Belge Kenny Charles.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Podium-KF3.jpg

 

Une partie de la finale KF3 du dimanche s'est jouée lors du départ, où Pierre Gasly profitait du premier freinage pour passer avec volonté devant Anthoine Hubert. Le Monégasque Charles Leclerc mettait à profit la manoeuvre de Gasly pour s'intercaler à la 2e place.

 

Hubert ne se désunissait pas et reprenait le meilleur sur Leclerc. Mais Gasly enchaînait alors d'excellents temps pour se mettre définitivement à l'abri d'un éventuel retour du sociétaire du team TKF. Vainqueur pour la 4e fois de la saison, le pilote Sodi a évidemment fait une excellente affaire au championnat.

 

Le suspense restait entier pour la 3e marche du podium, avec un Leclerc qui avait fort à faire avec Florian Latorre et Nolan Mantione notamment. Latorre finissait par s'extirper de ce groupe pour s'adjuger la 3e place au détriment de Leclerc, pourtant auteur du meilleur tour.

 

Moins expérimentés que leurs adversaires, Nolan Mantione et Pierre-Louis Loubet prenaient de belles 5e et 6e places, avec dans leur sillage Amaury Rossero, Rémy Deguffroy et Valentin Moineault.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > WSK World Series

Thonon_Inter.jpg

 

Avec 3 victoires en 3 manches, Jonathan Thonon (CRG/Maxter) ne laisse aucun espoir à la concurrence. Souvent prudent lors des départ, Jonathan revient implacablement sur Rick Dreezen (Tony Kart/Vortex), Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex) ou Gary Carlton (CRG/Maxter) ses seconds successifs. Beitske Visser (Intrepid/TM) se bat toujours avec les leaders comme en témoigne ses deux 3èmes positions qui la place au 4ème rang devant Carlton. Le Français Gianni Gazzurelli, visiblement satisfait de son FA Kart/Vortex, pointe en 7ème position.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner