Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

Evenement National > Championnat de France

KSP-Julien-Sanson-Cadet-FFSA-Laval.jpg

 

C'est le pilote normand Julien Sanson (Zanardi) qui s'est montré le plus rapide des trois séries chronométrées Cadet à Laval, par un beau temps déjà chaud en signant un temps de référence de 53''195. Mais les écarts sont faiblesn avec 30 pilotes dans la même seconde. Le second pointe d'ailleurs à 14 millièmes seulement de la pole, il s'agit de Jean-Baptiste Simmenauer (ART GP) qui devance d'un dixième le 3e, Tom Lledo (Zanardi). Florian Venturi (Birel) se classe 4e et Jean Nomblot (CRG) 5e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > FFSA Karting

KSP-Benjamin-Lessennes-KFJ-FFSA.jpg

 

Comme à Angerville lors de la première épreuve, Benjamin Lessennes (Kosmic/Parilla) s'est rapidement porté en tête des essais chronométrés officiels de la KF-Junior avec un temps de 47''438 qui ne sera approché qu'en fin de séance à 1,4 dixièmes par Jules Bollier (Kosmic/Parilla), tandis qu'Amaury Bonduel (ART GP/Parilla) signait le 3e chrono à 3 dixièmes. Tom Leuillet (Birel/TM) prend la 4e place devant Maxime Potty.

 

13 pilotes s'affrontent à Laval en l'absence de Jérémy Demarque, assez sérieusement blessé au pied,
de Gabriel Aubry, retenu en Italie par la préparation du Championnat d'Europe et d'Arthur Lehouck, tributaire des choix de dernière minute de son équipe.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Circuit > FFSA Karting

06/07/13 - 11:01

Laval sur son 31

KSP-FFSA-Affichage-Laval-2013.jpg

 

Tout est nickel à Laval pour le lancement du meeting FFSA. Une nouvelle passerelle enjambe maintenant le circuit de Beausoleil et s'orne d'un écran d'affichage géant, pouvant aussi bien montrer les temps que des vidéos, et ce de manière très lisible pour les spectateurs de la tribune. L'herbe, fraîchement tondue tout en préservant les petites fleurs blanches, apporte une touche finale des plus classieuses à l'ensemble.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Auto > France

Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne. Retrouvez l’analyse de Morgan Caron, Directeur Technique National de la Fédération Française du Sport Automobile, qui juge et nous fait partager son avis sur les performances de Jules Bianchi, Romain Grosjean, Charles Pic et Jean-Éric Vergne.

 

JEV-Toro-Rosso-GP-Silverstone-2013.jpg

 

Directeur Technique Nationale de la Fédération Française du Sport Automobile depuis 2008, Morgan Caron est en charge du développement du sport automobile de haut niveau. Son action s’articule autour de la détection, de la formation, et de l’accompagnement des pilotes, depuis leur plus jeune âge, vers le plus haut niveau. Il côtoie ainsi depuis plusieurs années Jules Bianchi, Romain Grosjean, Charles Pic et Jean-Éric Vergne, et est à même d’évaluer leurs performances lors des Grands Prix de Formule 1.

« Jules et Charles nous ont livrés une belle bagarre sur ce Grand Prix de Grande-Bretagne. Les progrès enregistrés sur la Caterham se confirment, tout comme le travail de Jules chez Marussia. Ces 15ème et 16ème places sont de bons présages pour le Grand Prix d'Allemagne du week-end prochain (7 juillet), sur le mythique tracé du Nürburgring.

Romain a été aux avant-postes tout au long du week-end et a une nouvelle fois démontré sa rapidité sur ce circuit. Après avoir devancé son coéquipier en qualifications (7ème et 8ème places sur la grille), il a connu un départ agité, notamment à cause d’un contact avec Mark Webber. En permanence au cœur de l’action de ce Grand Prix, il a malencontreusement vu ses efforts anéantis pour abandonner dans le dernier tour.

De son côté, après une séance qualificative difficile, « JEV » (NDLR : Jean-Éric Vergne) a réalisé un très mauvais départ en comparaison de Felipe Massa qui s'élançait à ses côtés sur la 6ème ligne. Parti en pneus médium, il avait opté pour une stratégie différente qui se mettait parfaitement en place, mais a malheureusement ensuite été victime du « phénomène Pirelli », son pneu arrière gauche explosant subitement, le forçant ainsi à passer prématurément par les stands. Symbole du calvaire enduré par JEV, cet incident l’a ensuite contraint à abandonner, malgré son arrêt aux stands, en raison des dommages subis par sa monoplace.

Nos pilotes français ne sont certes pas rentrés dans les points ce week-end, mais aucun d’entre eux n’a commis d’erreur d’appréciation ou de pilotage. La Formule 1, c’est aussi parfois un peu de réussite ; nous espérons donc que la roue va tourner dès le prochain Grand Prix, en Allemagne, le 7 juillet ! »


En attendant le Grand Prix d’Allemagne, revivez en images le Grand Prix de Grande-Bretagne :

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

 

Info FFSA / © Photo Red Bull Media


Evenement National > Championnat de France

Meteo-FFSA-Croix-en-Ternois.jpg

 

Deux épreuves FFSA Karting le même week-end, il va falloir se dédoubler pour suivre le programme. Au moins la météo semble à l'unisson entre Laval et Croix en Ternois. Le timing est bien rempli dans le Pas-de-Calais entre le Championnat de France Long Circuit pour les KZ 125 et KZ 125 Gentleman, la Coupe de France Superkart et le Trophée Europe TTI Carbone.

 

Vendredi 5 juillet, essais libres de 13h30 à 18h35.


Samedi 6 juillet
9h00 - 10h00: warm-up
11h05 - 14h30: essais chronométrés
15h10 - 18h15: manches qualificatives

Dimanche 7 juillet
9h00 - 10h00: warm-up
10h10 - 11h45: manches qualificatives
13h30 - 16h05: phases finales

 

 

Info Kartcom


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner