Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

Team > Equipe de France Karting

EFDK-stage-Chamonix-2013K.jpg

 

C'est sur une note globale très positive que vient de s'achever le premier stage de l'Equipe de France FFSA Karting 2013 organisé pendant une semaine à Chamonix. Les huit jeunes pilotes de la formation fédérale ont démontré de solides qualités tout au long des multiples activités qui leur ont été proposées. Ils peuvent maintenant se situer plus précisément avant l'ouverture toute proche de la saison et savent surtout ce qu'ils doivent améliorer pour développer leur potentiel. Les nouvelles orientations de l'Equipe de France sont là pour les inciter à s'investir le plus efficacement possible dans la poursuite de leur carrière tout en leur fournissant l'aide nécessaire à leur réussite, proposant plus que jamais une filière cohérente pour ces jeunes talents.

 

"Nous sommes très satisfaits de l'implication et du comportement de nos pilotes karting, déclarait Morgan Caron, le Directeur Technique National. Les jeunes ont tous joué le jeu avec beaucoup de sérieux. Le collectif a bien fonctionné, ce qui déjà un bon point. Après cette semaine intense à la montagne, ils vont aborder la reprise de la compétition en pleine possession de leurs moyens, c'était notre premier objectif. Nous avons introduit cette année une nouvelle organisation pour favoriser une progression continue sur toute la saison à travers un programme physique et nutritionnel individualisé, mais aussi en les habituant à analyser le déroulement sportif via la rédaction de compte-rendus à l'issue de leurs tests en piste et de leurs courses. Il s'agit avant tout de les préparer le mieux possible à leur avenir de pilote. La FFSA est présente à leurs côtés pour développer au mieux leur talent, pour les stimuler et les encourager. C'est vrai que nous leur demandons aussi de s'impliquer sérieusement en retour dans cette démarche. La culture de l'effort est indissociable de l'idée de compétition."

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Pilote > Divers

Des échanges culturels entre la France et la Russie ont été de nouveau célébrés cette année dans la France entière, mais pas que ! Effectivement, le monde du sport aussi lie nos deux pays et en ce qui nous concerne c'est dans le karting.

 

Le karting permet de rencontrer des gens de toutes nationalités aux quatre coins du Monde. Pilotes, usines, organisateurs, journalistes, photographes et bien d'autres n'hésitent pas à ce rendre au-delà des frontières pour participer aux différentes compétitions ! Certains disent même que nous avons le meilleur métier du monde...

 

Nikita-Mazepin-KF3.jpg

 

Il a fait froid à la Winter Cup à Lonato en février, mais tout le monde était motivé et heureux de retrouver les paddocks après la trêve hivernale.


En se baladant dans ce même paddock, notre équipe a fait la rencontre en 2012 d'un nouvel arrivant sous la structure Chiesa Corse dirigée par Dino Chiesa : Nikita Mazepin.

 

Né à Moscow le 2 mars 1999, il a débuté en 60 Mini à l'âge de 6 ans puis a continué son chemin en 2012 sur un châssis Zanardi en KF3. Son programme de l'année a été rythmé par le Championnat de France KF3, les WSK Master et Euro Series, la WSK Final Cup, le Trophée Margutti et le Championnat d'Europe KF3. Cette saison il continuera d'acquérir de l'expérience sur la même machine, lors des compétitions internationales.

 

Nikita est un jeune homme dynamique souriant et drôle, pour qui le karting compte beaucoup. Kyle Moore, son mécanicien, le décrit comme une personne à part entière qui se donne a fond dans ce sport !

 

Nikita vise naturellement le gratin du sport automobile comme tous les pilotes et surtout comme Vitaly Petrov, premier pilote de nationalité Russe engagé en Formule 1. Mais il reste les pieds sur terre en espérant déjà pouvoir aller en Formule Renault 2.0 comme son pilote préféré et aussi manager, Oliver Oakes. "Oli, c'est un vrai grand-frère avec nous, je respecte sa personne, il est quand même Champion du Monde de Karting et c'est un super coach !" confiait Nikita.

 

À bientôt sur les pistes Nikita, dès l'ouverture de la WSK Master Series à La Conca dans un mois.

 


Info Kartcom / © Photo KSP


International > Brésil

14/01/13 - 10:24

Bianchi s'impose au Brésil

Desafio-das-Estralas-2013.jpg

 

Jules Bianchi a remporté dimanche le Desafio Internacional das Estrelas, la course de kart à but caritatif organisée par Felipe Massa sur le Kartodromo Beto Carrero World. Seul Français engagé, Jules partait en pole position pour la course 1 disputée en nocturne samedi soir et conservait nettement la tête, réalisant le meilleur tour et coupant la ligne d'arrivée avec près de 5 secondes d'avance sur Lucas Di Grassi et Vitantonio Liuzzi. Massa se classait 10ème tandis que Fernando Alonso, parti dans le coeur du peloton, renonçait à 6 tours de l'arrivée.

 

Dimanche en milieu de journée, la course 2 s'élançait selon une grille inversée pour les 8 premiers pilotes, ce qui plaçait Beto Monteiro et Nelsinho Piquet en 1ère ligne devant Felipe Nasr et Victor Meira. Nasr remportait l'épreuve avec une bonne avance, mais la bagarre faisait rage pour le 2ème place entre Piquet, Monteiro et Bianchi bien remonté depuis sa 8ème place. Au cumul des points des deux courses, Bianchi, déclassé l'an passé, triomphait de cette 8ème édition devant Nasr et Di Grassi. Trop souvent retardé, Alonso a promis de prendre sa revanche en 2014.

 

 

Info Kartcom / © Photo Desafio Internacional das Estrelas


Presse > Royaume Uni

moteur-KF.jpg

 

Alan Dove, du site britannique karting1.co.uk, exprime encore une fois, un point de vue fort intéressant sur la situation actuelle du karting et plus particulièrement celle des KF. En voici les principaux axes.

 

- Le KF a fait beaucoup de mal au karting de haut niveau, il faut revenir d'urgence à une réglementation plus simple et des coûts plus raisonnables. A l'heure actuelle, celles les séries mono-marques sont en progression.

 

- Pour des raisons de budget, de poids et de fiabilité, la nouvelle définition mécanique devrait posséder un entrainement direct sans embrayage, sans démarreur électrique et sans électronique. Un régime maximum élevé, uniquement pour la catégorie reine, devrait assurer davantage de spectacle de ce 125 cc à refroidissement liquide et valve d'échappement.

 

- La mécanique qui répond à ces critères existe déjà dans la réglementation CIK et au catalogue de plusieurs fabricants : c'est le Sudam, vendu moitié moins cher qu'un KF. Une solution extrêmement simple comme le décompresseur HHC permettrait d'éviter le retour à des démarrages difficiles où il faut soulever le kart.

 

- Le Sudam est ou n'est peut-être pas la catégorie qui va sauver le karting, mais elle a le mérite d'exister et de répondre à la plupart des conditions pour cela. Pourquoi attendre que les choses empirent jusqu'en 2016 ?

 

Kartcom recommande la lecture intégrale (en Anglais) de l'article d'Alan Dove sur www.karting1.co.uk

 

 

Info Kartcom / © Photo archives KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner